Pollution de l’air intérieur et matériaux de construction: la FFTB milite pour une information du consommateur étendue

Information presse

janvier 2012

 

Pour améliorer la qualité de l’air intérieur et lutter contre les allergies respiratoires dont souffre désormais un Français sur quatre, une nouvelle étiquette affichant les performances en matière de santé environnementale des produits de construction et de décoration est obligatoire depuis le 1er janvier 2012 pour les nouveaux produits. La FFTB (Fédération Française des Tuiles et Briques) pointe les limites de cet étiquetage.

Si cette étiquette permet d’informer le consommateur du degré d’émission de COV (Composés Organiques Volatils) des matériaux, la réglementation actuelle n’a rien prévu sur  la caractérisation des matériaux de construction par rapport au développement des moisissures qui représente une forme de pollution de l’air intérieur. Or, ces moisissures, présentes dans 40% de nos logements sont la cause principale de diverses pathologies chroniques et autres allergies respiratoires.

 

Aujourd’hui, pour aller plus loin dans l’évaluation de l’impact sanitaire des matériaux de construction sur la santé des habitants et faire progresser efficacement la lutte contre les pollutions de l’air intérieur, les professionnels de la filière Terre Cuite prennent l’initiative d’informer les consommateurs  sur l’impossibilité que  des moisissures puissent se développer sur les matériaux en terre cuite qui en font une maison minéral dotée d’une bonne qualité d’air intérieur.

 

A l’heure où nous passons près de 90% de notre vie dans des espaces clos, les professionnels de la filière Terre Cuite alertent sur l’urgence de construire des Habitats Sains . Les solutions Terre Cuite® (briques de constructions, brique isolante, brique terre cuite etc.) garantissent de vivre sans moisissure car leur caractère isolant, leur inertie et  leur traitement des ponts thermiques permettent d’éviter les zones froides et le phénomène de condensation. Même en cas d’humidité accidentelle (infiltrations, fuites d’eau) l’absence de matière nutritive empêche les moisissures de se développer.

 

Un livre blanc sur la moisissure coordonné par la FFTB « L’air c’est la vie : un enjeu sanitaire majeur »  présenté en février 2011 à l’Assemblée Nationale, alerte les pouvoirs publics sur les enjeux liés à la qualité de l’air intérieur et à la nécessité de construire des habitats sains. Des experts du bâtiment, de la santé, des élus et des représentants du milieu associatif y ont apporté expertise et témoignages, soulignant notamment la nécessité de davantage prendre en compte les risques sanitaires posés par le développement des moisissures dans les logements.

Aussi, la FFTB appelle les pouvoirs publics à travailler sur un étiquetage adéquat afin de compléter l’information des consommateurs.  La FFTB, fidèle à sa tradition de filière responsable se positionnera toujours comme acteur précurseur dans le domaine sanitaire

 

A propos de la FFTB

La FFTB est une organisation professionnelle qui regroupe les fabricants de briques, de tuiles et autres produits de terre cuite (grands groupes industriels, entreprises nationales et régionales). Une de ses missions est de promouvoir les matériaux de construction en terre cuite. La FFTB s’est investie depuis plus de 10 ans dans le domaine de l’hygiène et de la santé.  Dés 2000, elle co-organisait avec le CSTB un colloque sur le thème « bâtiment et santé : la brique pionnière ». Plus récemment,  la FFTB a coordonné la rédaction  d’un Livre Blanc sur le thème de la moisissure « l’Air c’est la vie : un enjeu sanitaire majeur » En octobre 2011, La FFTB a rejoint le collectif « Allergies respiratoires : grande cause nationale 2012 ».

 

Pour en savoir plus : http://www.fftb.org/

 

Service de presse

Agence Cinquième Pouvoir
Marie Faber
Tel 01 40 03 96 02
mfaber@cinquiemepouvoir.com
Fédération Française des Tuiles et Briques
Dominique Métais
Tel 01 44 37 07 12
dominique.metais@fftb.org
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.