Soldes Mode Femme et Soldes Mode Homme : Bilan à mi-parcours des soldes hiver 2012

Les soldes d’hiver 2012, démarrées le 11 janvier 2012, se terminent le 14 février. A mi-chemin de ces soldes, que peut-on penser du déroulement de ces soldes sur internet ? En s’appuyant sur leurs propres observations et sur les statistiques fournies par l’outil Google Insights de Google, les rédactions des magazine en ligne Mode Femme (www.modefemme.com) et Mode Homme (www.mode-homme.com) fournissent un tableau de ce début des soldes. Après un pic de recherches en début de période, la vague est vite retombée, alors que les remises sur les sites n’avaient jamais été aussi fortes. Le temps clément, la crise économique et la pression des vendeurs internet étrangers expliquent en partie cette déception pour les e-commerçants français.

La météo très clémente du début de l’hiver 2012 n’a pas incité les internautes à acheter de grosses pièces chères, telles que les manteaux ou les parkas. Le retour du froid début février devrait peut-être les inciter à retourner en ligne pour aller en acheter, d’autant plus que les démarques seront alors les plus importantes. Mais cela ne devrait pas permettre aux boutiques en ligne de rattraper leur mois de janvier. D’après les statistiques de Google Insight, le pic de recherches sur le mot « soldes » a sans surprise été atteint le mercredi 11 janvier, date de début des soldes. Mais il faut notre qu’un premier pic s’était produit le lundi 2 janvier : en effet, de retour au bureau après les vacances de Noël, les Français voulaient connaître les dates des soldes.

Ce pic du premier jour des soldes a commencé à se former la veille et s’est prolongé le lendemain. Puis, ce fut une longue descente, avec quelques remontées les dimanches 15 et 22 janvier : les magasins étant fermés le dimanche, les consommateurs se sont tournés vers internet. Selon Google Insights, les marques les plus associées au mot « soldes » pendant ce mois de janvier furent Sarenza (chaussures), 3 Suisses (généraliste mode), Ikea (meubles) et Zara (mode). De manière empirique, ceci confirme la prévalence des recherches sur la mode homme et la mode femme pendant les soldes, par rapport aux autres secteurs de consommation.

Soldes Mode Femme et Homme : des remises plus intenses en 2012

Pour ces soldes d’hiver 2012, il est indéniable que le rythme des démarques successives et l’intensité des remises s’est accru. Ainsi, alors qu’il reste encore 3 semaines de soldes, la plupart des sites d’e-commerce en sont déjà à leur troisième démarque (ex : La Redoute, 3 Suisses ou Zalando). C’est une accélération par rapport à l’année dernière, mais aussi par rapport à ce que les consommateurs connaissaient il y a encore quelques années en boutiques, où la deuxième démarque n’intervenait qu’au bout de 2 semaines. Ici, il a fallu 1 semaine pour passer en deuxième démarque et 2 semaines pour déjà en arriver à la troisième.

Les sites de mode femme et de mode homme avaient aussi démarré leurs soldes d’une façon plus agressive que l’année dernières, en commençant avec une remise maximale plus forte et davantage de produits soldés. Par exemple, le marchand de chaussures Sarenza a débuté ses soldes jusqu’à – 60%, contre -50% en 2011. Quant au site de mode femme et homme Blancheporte, tout était déjà en solde dès la première semaine, alors qu’il y avait d’habitude une extension progressive des soldes aux différents rayons du site.

La pression des vendeurs de Mode étrangers

Avec un hiver clément et les menaces sur leur pouvoir d’achat liées à la crise, les Français ont été réticents à acheter de grosses pièces d’hiver très chaudes. Mais sur internet, l’ouverture des versions françaises de certains sites britanniques a aussi accentué la pression.

Les acteurs français de la mode femme et la mode homme sont confrontés sur internet à la pression d’acteurs étrangers qui contournent parfois la loi française. Par exemple, les versions françaises des sites ASOS, Dorothy Perkins et Wallis sont entrés en soldes aux dates anglaises, soit plus de 15 jours avant la date de début officiel des soldes. Certains sites français dénoncent de telles promotions qui se font en ignorant la loi française. Toutefois, il peut-être compliqué pour la DGCCRF de poursuivre des sites non-basés en France.

Ces soldes anticipés sont autant de pouvoir d’achat en moins consacrés aux sites français qui respectent la date de début des soldes. Mais ces sites ne sont pas rester inactifs, avec des « soldes privés », « journées magiques » et autres « ventes privées » devançant de 1 à 2 semaines le début des soldes sur internet.

Au final, même si les ventes sur internet progresse, le jeu devient moins facile pour les vendeurs en ligne français de mode femme et de mode homme.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.