Pensez à récupérer la pluie qui tombe sur votre toit !

Les solutions écologiques afin de préserver l’environnement sont maintenant mises en gros plan. C’est également le cas en France. En effet, il pleut entre 450 et 500 milliards de mètres cubes en France chaque année. Comment ne pas exploiter une telle opportunité ? Mais suite au dérèglement climatique dans le monde, l’eau devient une denrée à ne pas delaisser et surtout à récupérer.

Son principe est le suivant : l’eau tombe à partir des gouttières, passe le filtre avec 400 microns et arrive dans la cuve eau de pluie. Une deuxième filtration d’eau avec deux autres filtres. Le premier servira à arrêter les sédiments et la boue. La deuxième sera avec un charbon actif pour éliminer le goût et les odeurs de l’eau.

Pour les utilisations de machine à laver, une lampe UVC est installée pour l’élimination des micro-organismes. Généralement le « pack » est composé d’une citerne eau de pluie, d’une pompe immergée et d’un regard enterré avec deux connections. Il est très utilisé pour le jardinage. Certain pack spécifique pour un usage de l’eau extérieur, réduit la consommation de plus de 87 mètres cubes. D’autres spécialisé pour alimenter les laves linges. La réduction de consommation d’eau est de 118 mètres cubes. Plus de 1000 installations ont été faites en France. Les installations suivent toujours les normes NF-CE. Pour cela, on a eu recours à un professionnel de la récupération. Plusieurs équipes de spécialistes ont été dispersées dans les régions afin de favoriser l’emploi du récupérateur.

En effet, suite à l’article 641 du code civil : « un propriétaire a le droit de capter et d’utiliser l’eau pluviale ». Cette loi incite les gens à utiliser l’eau de pluie à leurs bénéfices. En France, la conservation de l’eau de pluie est capitale. Plusieurs règles ont été installées comme l’interdiction de se doucher avec de l’eau de pluie. Le prix du mètre cube d’eau atteint les 5 euros suivant les régions. Un prix qui devrait s’accroitre due aux divers problèmes rencontrés pendant la récupération eau de pluie comme les taxes…. La France n’est pourtant pas la seule à s’intéresser à l’exploitation mais il y a aussi la Belgique et l’Allemagne. En effet, la récupération de l’eau en Belgique est habituelle.

Le but de la France est de faire l’eau de pluie la plus merveilleuse eau. La demande en eau s’accroit de 38% même pour les années à venir. D’où l’installation des récupérateurs d’eau est très attendue. Mais ils n’en restent pas là. Il existe déjà 22 millions de mètres carrés de toitures végétalisées sur les maisons. Afin d’entretenir ces toits, ils ont besoin de l’eau de pluies. Les toits ont pour but de réduire la chaleur de 35°. Ils amortissent aussi le bruit pour avoir un environnement calme et serein. Des murs végétalisés existent aussi. Même si l’installation est un peu complexe, c’est tout de même pas mal. Ça donne un air de jungle.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.