A retenir afin de réduire vos impôts

En dépit de la rigueur fiscale et les grandes mesures du gouvernement à propos du blocage des barèmes fiscaux qui amèneront, bien entendu, une hausse des recettes fiscales, mais également une envolée des impôts pour beaucoup de ménages, il est evidemment envisageable de réduire le coût de ses impôts (ou alors de le faire stagner) grâce à des niches fiscales et des astuces simples d’optimisation fiscale. Le point sur ces conseils qui vous permettront peut-être de profiter de diminution d’impôts sur l’année 2012 et de réduire la note.

Les grands abattements d’impôts en vigueur

Avant tout, voici un panorama concernant les crédits d’impôts que l’on retrouve dans l’hexagone et qu’il est possible d’utiliser selon votre cas. Il existe ainsi l’abattement sur la résidence principale (qui vise davantage l’ISF, à ne pas confondre avec la taxe d’habitation), la souscription au capital des PME, l’abattement pour les personnes âgées ou invalides, la déduction des frais kilométriques (valable pour l’impôt sur les sociétés), ou encore les investissements en outre-mer. Ces principes sont évidemment connues et utilisées, malgré tout n’ayez pas peur de vous faire aider à leur sujet afin de savoir si vous pouvez en bénéficier (selon votre situation), et dans quelle mesure.

D’autres astuces à ne pas mettre de côté

Même si beaucoup de niches fiscales ont disparu, vous pouvez trouver toutefois des systèmes qui garantissent de bénéficier de crédits d’impôts. Pour les plus familiers, on peut citer les abattements d’impôts relatifs aux travaux d’isolation de votre résidence (fenêtre, etc.) de même que les mesures qui visent l’écologie, ou les allègements d’impôts au sujet des donations à des ONG, dont vous pouvez déduire 50% du montant. Ces systèmes ont peu de chance effectivement d’être rabotées dans les années qui viennent.

Ce guide n’a donc pas pour but de lister de manière complète les crédits d’impôts toujours en place, mais seulement de vous indiquer les solutions restantes, et de vous montrer que vous pouvez encore profiter de certaines réductions, à condition d’être correctement informé.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.