2012 et le marché de la pierre

Les évaluations des tabellions présageaient que le marché de biens immeubles allait connaître une chute au niveau coût au premier mois de 2012. En réalité, ces prédictions ressortent d’un processus plutôt raisonnable, vue le mouvement dans lequel s’est terminée l’année 2011 et en vertu des conséquences de la mise en oeuvre de la réforme sur les plus-values immobilières notifiée en fin 2011. Une évaluation des transactions en début 2012 leur a donné raison, du moins sur le 1er mois de 2012. Vous pouvez dégager une importante plus value sur la vente maison ou la vente appartement.

Alors, pour éviter la répercussion qu’aurait naturellement eu la nouvelle législation sur leurs opérations immobilières, de nombreux détenteurs préférèrent suivre ces prédictions en cédant leurs propriétés avant l’application de cette dernière réforme pour ainsi profiter de l’imposition du précédent code, qui se montre être légèrement moins sévère. En effet, ce code sur les plus-values voudrait que les pourcentages de réductions réglementaires varieront de 0 à 92% suivant la durée de détention d’un bien par le titulaire et qu’il faudrait donc attendre trente ans afin de profiter d’un affranchissement total de l’impôt sur la plus-value immobilière. Autrement dit, si vous projetez de vendre un immeuble, dont la durée de détention ne ferait pas plus de 5 années, vous n’êtes exempté qu’à hauteur de -2% sur la plus-value, qui constitue l’écart entre la valeur vénale et le prix final de ce bien.

On avait remarqué en conséquence, une hausse plutôt forte de l’immo et aussi du taux de contrats conclus pendant le mois de janvier 2012. Les évaluations actuelles indiquent toutefois que la tendance est en baisse pour ce qui concerne le taux de ventes effectuées ces derniers mois, ce que l’on pourrait considérer comme la cause spontanée de la hausse des prix constatée. La ville de Paris garde tout de même sa cotation, l’offre est en dessous de la demande car la ville maintient sa renommée de luxe et les acteurs de ce cercle ne sont pas souvent concernés par la conjecture économique.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.