Devenir contrôleur des risques

Vous souhaitez devenir contrôleur des risques? Le cabinet de recrutement spécialisé Robert Walters met à votre disposition une fiche détaillée qui vous donnera des éléments clés pour comprendre ce métier.

Qu’est-ce qu’un contrôleur des risques ?

Responsable de l’exposition de la banque face à un risque de crédit, opérationnel ou de marché potentiel, le contrôleur des risques financiers occupe un poste central. Selon le type de risque qu’il couvre, ce métier a développé des spécialisations, parmi lesquelles le contrôle des risques opérationnels où l’on intervient en amont sur les procédures réglementaires et bancaires, le contrôle des risques de crédit corporate ou l’on doit contrôler la couverture des risques de crédit accordée aux clients corporates de la banque, et le contrôle des risques de marché ou l’on vérifie la conformité des transactions effectuées sur les marchés selon la réglementation et les règlements internes à la banque.

Quel est le parcours type du contrôleur des risques ?

Le contrôle des risques de crédit corporate n’exige pas d’expérience particulière. On peut donc travailler dans cette branche dès l’obtention de son diplôme d’école de commerce. Elle peut aussi être une passerelle pour intégrer des métiers plus spécialisés (dette, analyse financière, financement, coverage, …). Dans le cas des risques de marché, un diplôme d’école d’ingénieur peut être un tremplin. Mais, comme pour les risques opérationnels, la grande compréhension de l’environnement bancaire nécessite d’ avoir quelques années d’expérience en tant qu’opérationnel (vendeur, trader, analyste financier dans le domaine bancaire, …).

Quels sont les avantages à être contrôleur des risques ?

Être contrôleur des risques permet de comprendre parfaitement les interactions entre le front office, le middle office et le back office et donne les bases nécessaires pour évoluer dans un environnement bancaire, tout en se familiarisant avec des techniques financières, réglementaires, légales et de marché.

Quelles sont les qualités du bon contrôleur des risques ?

Une parfaite compréhension de l’environnement bancaire est indispensable pour que le contrôleur des risques puisse interagir avec les bonnes lignes de métiers. Maîtrise technique, organisation et grande capacité d’analyse et de synthèse sont des qualités incontournables pour l’appuyer dans ses prises de position.

Qu’est ce qui a changé récemment ?

La crise financière a mis le contrôleur des risques sur le devant de la scène et a aidé à démontrer l’importance de son rôle. C’est un métier intellectuellement plus stimulant qu’avant.

 

À propos de Robert Walters – www.robertwalters.fr

Référence mondiale du recrutement spécialisé, Robert Walters intervient en recrutement permanent, en management de transition et en gestion de carrière dans les domaines d’activité suivants : Finance, Banque, Juridique & Fiscal, Marketing & Commercial, Ressources Humaines, Ingénieur & Supply Chain, Systèmes d’information, Assurance, Immobilier et Conseil. Avec 48 bureaux répartis dans 23 pays, le Groupe dispose d’une présence internationale qui lui permet d’intervenir sur de larges périmètres de mission.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.