L’histoire du verre teinté

Les premiers verres teintés

On doit à James Ayscough en 1752 l’invention des verres teintés permettant de protéger les yeux contre le soleil. Il faut cependant attendre 1929 pour que les verres teintés soient commercialisés et vendu aussi bien pour des personnes ayant besoin de verres correcteurs que pour des personnes souhaitant juste se protéger contre le soleil. Une fois n’est pas coutume, c’est grâce à l’armée que ce procédé à été développé et mis en vente. On doit ainsi l’apparition des fameuses Ray-Ban aviator, portés par les soldats pour ne pas être gêné par le soleil. Ces lunettes se sont démocratisées en Europe seulement après la guerre. Peu de publicité a été faite pour que les consommateurs se jettent sur cette nouveauté, puisque les défilés de l’armée américaine en France dans l’après-guerre a suffit à convaincre le public. C’est ensuite les stars de cinémas qui se chargeront de la promotion de ces lunettes.

L’apparition des verres photochromiques

La révolution suivante fût l’invention et la commercialisation des verres photochromiques à partir de 1964. Ces verres aux propriétés étonnantes sont le fruit de la recherche de la société Corning. Ils permettent aux amétropes de se protéger du soleil sans avoir à jongler entre deux paires de lunettes. Ainsi, au lieu d’avoir une paire de lunette de vue et une paire de lunette solaire, l’amétrope peut ne porter qu’une seule monture avec des verres photochromiques, qui se teintent en fonction de l’intensité lumineuse. Notons que ces verres se sont démocratisés bien moins vite que les verres teintés classique. En effet, encore beaucoup de personnes ignorent l’existence de tel verres, et beaucoup sont restés sceptiques quand au confort de ces derniers.

La grande nouveauté: les verres drivewear

L’optique étant soumise aux mêmes règles que tous les autres secteurs : Les découvertes s’accélèrent. La nouvelle révolution des verres correcteurs teintés sont les verres drivewear. Ces verres photochromiques se teintent même à travers un pare-brise, levant ainsi la seule limite des verres photochromiques traditionnels. Ainsi, il est désormais possible de n’avoir qu’une seule paire de lunette dans toutes les conditions, même en voiture. Restant un peu chère pour le moment, le client peu fortuné pourra toujours choisir pour le moment l’achat de lunettes en kit sur internet. Cet achat en moyenne 50% moins chère permet d’investir à la fois dans des lunettes de vue et dans des lunettes solaires. Ainsi, à moindre frais, vous pouvez vous protéger du soleil tout en attendant que les verres drivewear se démocratisent.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.