BBC et RT2012 : quel impact ont ces normes sur la construction de maison ?

Depuis quelques mois déjà, on entend beaucoup parler des nouvelles mesures et nouvelles normes qui tendent à régir le métier de la construction de maison et à imposer de nouveaux process qui permettront à terme d’évoluer de paire avec les orientations politiques et gouvernementales, principalement basées sur des tendances écologiques. La maison BBC, la réglementation thermique RT 2012, le coefficient Bbio max…ces termes ne vous sont certainement plus inconnus à présent, mais connaissez vous réellement l’impact de ces mesures sur les pratiques du constructeur de maison professionnel ?

Si de nombreux changements interviennent ce n’est pas forcément dans la manière de travailler, car les techniques de base restent sensiblement les mêmes. C’est avant tout sur le plan des matériaux et de leurs particularités que les évolutions se font ressentir. Par exemple, l’un des points les plus importants réside dans le choix de l’isolation. En effet sans un isolant de qualité (souvent doublé par ailleurs), la performance énergétique du bâtiment ne pourra pas être optimisée, ce qui aura pour conséquence de nuire à une éventuelle labelisation BBC-Effinergie. Dans un autre cas, un bâti qui ne contient pas un certain seuil minimum d’ouvertures par rapport à sa surface totale (fenêtres, baies vitrées), ne pourra pas non plus prétendre à cette étiquette écologique.

C’est pourquoi un spécialiste des nouvelles constructions individuelles s’appliquera toujours à porter une attention toute particulière en chacune des exigences spécifiques. À terme, son travail sera analysé par un bureau d’études externe qui jugera de la qualité de l’oeuvre, et notamment au niveau de sa performance énergétique, critère qui permettra de décerner le label de la maison basse consommation.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.