comptable montréal

Être un comptable Montréal quelques années de cela était un peu effrayant. Je me rappelle quand j’étais au lycée en train d’étudier les sciences comptables, mes amis et moi étaient un peux anxieux pour le marché du travail. L’économie n’était pas si bonne et avec une économie si mauvaise. Personne n’a besoin d’un service comptable Montréal durant une économie si mauvaise. La crise économique qui a frappé les États-Unis d’Amérique a affectée le monde entier. Et bien que ici le gouvernement a essayé tant bien que mal, mais nous avons été frappé et ceci très dur par la crise économique globale. On était à la dernière année à l’université mes amis et moi. La crise est arrivée quelques mois avant notre graduation à l’université.

Alors notre prospective d’emplois s’est trouvé dans les plus bas. Beaucoup d’entreprises étaient en train de fermer leurs portes. Celles qui n’étaient pas en train de fermer leurs portes, ont commencé à virer leurs personnels comme on n’a jamais vu ici. La direction de l’école a essayée de nous rassurer. Ils nous ont dit qu’ils nous ont doté d’une instruction d’excellent qualité et que malgré la mauvaise économies nous aurons aucun problème à trouver un boulot. Ce que beaucoup d’entre nous ont certainement douté parce que lorsqu’il était temps pour nous de faire  notre stage, c’était très difficile de trouver des compagnies qui voulaient nous donner la possibilité de faire du stage chez eux. On a déposé un tas d’applications un peu partout dans le pays et pas une de ces entreprises nous ont appelés pour nous offrir un poste de stage. Nous étions vraiment anxieux et avait toutes les raisons du monde pour l’être. Moi qui aimait le comptable Montréal soudainement s’est mis à penser si j’avais fait le bon choix de métier. Cela allait de soi du coté de mes amis.

Finalement deux mois avant notre graduation, j’ai décroché un stage en comptabilité dans ce firme de comptable Montréal. C’était l’un des meilleurs firmes de comptable Montréal et j’étais très content d’avoir trouvé ce poste de stage. C’était seulement pour un mois, néanmoins c’était quand même quelque chose puisque mes amis n’étaient pas aussi chanceux. Ils ont beau essayé mais ils ont été incapable de décrocher un poste stagiaire de comptable Montréal quelque part. J’étais très content d’avoir reçu l’offre mais en même temps, j’étais peiné car mes amis ne pouvaient pas trouver un poste de stage. Je les ai suggéré de ne pas baisser les bras et de continuer à soumettre des applications un peu partout. Et même, s’ils le veulent envoyer des applications pour des postes de stable de comptable Montréal dans d’autres villes du pays. Ils ont pris ma suggestion en considération et ont commencé sans tarder à soumettre des tas d’application un peu partout dans le pays. Dans une semaine, je devrais commencer avec mon stage à ce firme de comptabilité. Le jour avant, un de mes amis m’a appelé pour me dire qu’il avait lui aussi décroché un poste de stage pour comptable en dehors de Montréal. J’étais si content pour lui. Je lui ai demandé s’il avait des nouvelles de nos deux autres amis, mais il ne savait rien.

Le jour suivant, j’ai commencé avec le stage. J’étais dans tous mes états, excité, anxieux, fou de joie. Ce firme de comptable était tout ce que j’avais rêvé. Tout les comptables ici étaient très professionnels et efficaces. Le firme a été déclaré firme numéro un en comptabilité pour dix années consécutives, ce que je ne savais pas. Alors j’ai décidé je ferais tout ce qu’il faut pour décrocher un boulot ici après ma graduation.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.