Quels sont les moyens de défense d’une entreprise contre une OPA ?

Une OPA (Offre publique d’achat) est une opération boursière permettant à une entreprise de racheter les actions d’une autre entreprise. Cette opération peut être amicale si la société cible est en difficulté financière. L’OPA va alors permettre de sauver de la faillite l’entreprise mais dans la majorité des cas, cette opération est hostile. La société cible dispose alors de plusieurs moyens pour contre une OPA :

– Statut de la société : Certains statuts permettent de séparer le droit de vote des droits aux dividendes. Ainsi, une société externe ne peut pas prendre le contrôle de la société excepté en proposant une offre aux actionnaires historiques qui seront le plus souvent contre l’opération. C’est la stratégie la plus efficace pour protéger une entreprise contre une OPA.

– Fixer des seuils d’alertes : Les autorités de marché fixe des seuils d’alerte afin de prévenir contre une OPA rampante qui consiste au rachat progressif des actions de la société cible. Le seuil fixé par l’AMF est par exemple de 30%. Une fois ce seuil atteint, l’entreprise doit déclarer ses intentions. Une société peut fixer des seuils d’alertes plus bas afin de se prémunir davantage contre une OPA.

– Réaliser une augmentation de capital : En distribuant des bons de souscriptions d’actions à ses actionnaires, une société cible peut réaliser une augmentation de capital dans le but de diluer le pouvoir décisionnaire. Ainsi, il sera plus couteux pour l’entreprise acquéreuse de réaliser une OPA.

– Cessions des actifs : Si l’entreprise cible est dans l’impossibilité de contre l’OPA, elle peut céder ses actifs gratuitement à une entreprise alliée. Il faut toutefois qu’un contrat existe entre l’entreprise cible et l’entreprise alliée.

– Chevalier blanc : Si un accord a été fait avec une autre entreprise (chevalier blanc), celle ci peut effectuer une surenchère afin de contre l’OPA. Il sera alors plus couteux pour l’acquéreur d’arriver à ses fins. Si l’acquéreur ne dispose pas d’assez de liquidité, il devra alors abandonner l’offre publique.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.