Les femmes et les chaussures, une histoire d’amour qui dure !

Ce n’est pas nouveau, les femmes sont passionnées par les chaussures et cela ne date pas de Cendrillon. Nous avons donc cherché à trouver les éléments qui font que l’on devient vite fasciné par une paire de chaussures, au point de dépenser de petites fortunes.

 

Les talons aiguilles représentent depuis toujours la féminité dans son état le plus pur. Cette grâce et cette légèreté que procure ces chaussures n’ont pas de prix. D’ailleurs peut importe la conjoncture économique, les ventes de bottes femme ne faiblissent pas. Seules les collections changent au fil des saisons. Une jolie paire de chaussures pourra toujours faire la différence. Vous le savez, vos vêtements ne seraient jamais assez élégants sans cette touche finale ! L’achat de chaussures est souvent lié à une humeur, elle peut être positive ou négative. Mais dans les deux cas vous ressortirez du magasin avec ce même sourire aux lèvres.

 

Une attirance qui peut s’expliquer scientifiquement

 

Le neurotransmetteur de la dopamine est certainement l’agent responsable de ce sentiment. Vous voyez puis achetez une paire de chaussures et vous vous sentez tout de suite mieux. C’est un peu comme une drogue, c’est ce qu’expliquait encore dans un grand magazine un expert de la consommation, Martin Lindstrom. Il est l’auteur d’un livre entièrement consacré à ce pourquoi nous achetons. La délivrance de dopamine serait en augmentation jusqu’à ce que nous finissions par acheter cet objet tant désiré. Selon lui le fait que les chaussures soient des objets « utiles » que vous portez régulièrement, pousserait tout particulièrement à l’achat. Une sorte de bonne conscience après avoir dépensé autant pour une paire de bottes femme par exemple.

 

Mais la dopamine n’est pas l’unique élément qui puisse expliquer cette volonté d’achat. En effet, les chaussures seraient considérées par les femmes consciemment ou inconsciemment comme des objets à collectionner. C’est le docteur Suzanne Ferriss qui avance cette hypothèse dans son dernier livre entièrement consacré aux chaussures. Il est vrai que ces chaussures sont bien plus que des éléments vestimentaires, il s’agit souvent de véritables « œuvres » comme le pourrait être un bijou. Toujours selon ce livre, ce serait de petites doses d’adrénaline qui seraient ainsi produites à chaque paire ajoutée à la collection. Même si vous n’aviez pas mis de mots sur ce sentiment auparavant, vous voyez certainement de quoi il s’agit !

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.