Extraction du miel avec un extracteur de miel

Quand vient le moment de la récolte du miel, l’apiculteur a le choix soit de vendre le miel coulé c’est-à-dire, qui a été extrait de la cire ou soit de vendre le miel avec la cire elle-même. Ce n’est cependant pas une entreprise très rentable pour cette deuxième option. On ne peut plus récupérer la cire et le transport des hausses va augmenter les frais. il est donc conseillé de vendre du miel qui a été traité en miellerie et qui est passé par l’extracteur de miel.

Utiliser l’extracteur de miel

On appelle miel coulé le produit qu’on retire de la cire. Pour cela, on désopercule les rayons en renversant la hausse qui le contient dans un support. Afin de détacher les rayons de la hausse, on utilise le plus souvent un couteau. Cette étape est importante pour pouvoir passer le tout dans l’extracteur de miel. Quand les parois sont dégagées, on désopercule chaque face visible des rayons et on place ensuite les cages dans l’extracteur de miel. Il est important de bien choisir son couteau à désoperculer. Il est spécial mais on peut aussi se contenter d’un simple couteau de cuisine. Il doit être impeccable et un peu chaud pour passer facilement sous les opercules.

Quand on a fini de placer les cages dans chaque compartiment de l’extracteur de miel que l’on doit remplir obligatoirement pour éviter un disfonctionnement, on met en marche la machine. On commence sur un rythme plus doux avant de faire de plus en plus cadencé. Afin que l’extracteur de miel puisse extraire tout le miel, il est possible de faire passer les rayons plusieurs fois. En général, en trois minutes, c’est largement suffisant pour chaque cage. Quand le miel a été dégagé, il coule sur les parois de l’extracteur de miel et rejoint le fond. Pour ne pas engluer le mécanisme, il est impératif de mettre en place un épurateur qui recueille le miel encore à filtrer. C’est seulement après plusieurs passages à la filtration que l’on obtient du miel pur disponible pour la vente.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.