Quel avenir professionnel pour les profils littéraires ?

Vous avez un doctorat en Lettres Modernes ou une licence en Langues Etrangères Appliquées (LEA) ? Cela tombe bien, les « littéraires » reviennent en force dans les entreprises !

Actuellement, plus de la moitié des élèves inscrits à l’université poursuivent des études de Lettres (sociologie, langues, histoire, lettres…). Pour les débouchés, les emplois habituels sont encore les plus concernés : enseignement, édition, recherche, traduction, journalisme… Les concours de l’administration publique sont aussi demandés. A tort, les filières littéraires sont la plupart du temps dites « bouchées ».

Cependant il semble que le lien entre universités et entreprises et entre les universités et les Grandes Ecoles améliore considérablement la situation. Une preuve, le triomphe de l’opération Phénix, un processus qui permet à des étudiants des filières littéraires choisis d’être employés par des entreprises, avec le suivi d’un Master 2 professionnel. Sur le modèle des entreprises anglo-saxonnes, friandes des profils littéraires, les entreprises en France embauchent très souvent ce genre de profil.

Les raisons avancées : leurs talents en matière de réflexion, de créativité et leur esprit de synthèse. Ainsi, étudiants en Lettres se construisent des talents en écriture, esprit de synthèse et d’analyse, et développent leur jugeote, tout en développant une facilité à l’oral. Qu’il s’agisse du vœux de la filière littéraire au BAC ou plus tard à l’école, les parcours littéraires permettent aux élèves de se familiariser avec des outils précieux pour les cours mais aussi pour le le marché de l’emploi.

Les services de ressources humaines, mais également de la banque et de l’assurance sont très à-mêmes d’embaucher. Les bilingues et trilingues s’orienteront plus volontiers vers le transport, la logistique ou le commerce international. D’une manière générale, tout secteur est accessible, ne vous donnez aucune limite dans la consultation d’offre d’emploi !

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.