Immobilier, la nouvelle donne parisienne de l’annonce gratuite

Le marché parisien de l’annonce gratuite fonctionne au ralenti depuis quelques années, mais la baisse des prix tarde à se concrétiser. Les acheteurs sont exigeants, les vendeurs, toujours aussi gourmands, espérant un simple ajustement en douceur. Dans un marché où les transactions ont fondu de 22 % en un an, au 2e trimestre 2012, les vendeurs ne dictent plus leur loi et les acheteurs ont repris la main. Si les beaux quartiers et les biens sans défaut résistent mieux à la baisse des prix, on observe partout un net allongement des délais de vente. Ce peut-être aussi la conjoncture actuelle qui fait que ce marché très prometteur soit dans une telle situation.

Une chute remarquable
Les prix ne reculent pas encore franchement, mais l’écart entre les plus beaux produits et le tout-venant se creuse de plus en plus nettement. Inquiets de la conjoncture, les acheteurs font la fine bouche et réclament de sévères décotes pour les biens ayant des défauts. Rien d’étonnant, car les pouvoirs d’achats de la majorité de ces acheteurs ne sont plus ce qu’ils étaient avant cette période de conjoncture. Pour voir cela de plus près, il suffit de visiter les sites de petites annonces gratuites en ligne. De nombreuses annonces sont restées sans réponses, et ceux qui ont reçu des réponses aboutissent rarement par un contrat d’achat ou de location.

L’offre va-t-il y survivre ?
Reste à savoir si les vendeurs suivront, sachant que bon nombre d’entre eux peuvent très bien retirer leur bien du marché. Les acheteurs souhaitent obtenir immédiatement le prix de demain tandis que les vendeurs espèrent encore vendre à celui d’hier. Dans une telle situation, le marché ralentis, même si les acteurs des petites annonces particuliers en ligne ne tarissent pas d’imagination pour attirer des clients. Les prochaines années à venir seront cruciales pour voir si le tassement des prix enregistré depuis quelque temps se transforme en baisse sensible. Bref, c’est une situation à suivre de près surtout pour les différents acteurs de ce domaine.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.