Le Blanchiment Des Dents, Une Technique Encore En Vogue

Le blanchiment des dents ou éclaircissement dentaire est une technique permettant d’éclaircir la teinte des dents. Plus précisément, il s’agit d’un procédé sécuritaire qui consiste à éclaircir les colorations de la dentine et de l’émail d’une dent. Il est à savoir que la couleur naturelle des dents nuance du grisâtre au jaune mais avec le temps, elles se tachent et jaunissent. Parfois, cette couleur jaune s’accentue pour les personnes qui ont de mauvaises habitudes dont la prise d’alimentation trop sucrée, des cigarettes, du thé, du café, etc. La couleur jaune des dents n’entraine pas de mauvaise hygiène bucco-dentaire mais c’est seulement l’envie d’avoir des dents blanches qui incitent les gens à adopter cette technique. Il est à noter que les dents blanches permettent d’avoir un sourire éclatant qui n’est autre qu’un signe de beauté, de jeunesse et de santé.

Comment se déroule le blanchiment des dents ?

Le blanchiment des dents nécessite l’usage des produits prescrits par les dentistes et qui sont vendus soient en pharmacie soient dans les grandes surfaces. Ces produits sont à faibles concentrations, ce qui veut dire moins efficaces mais présentent moins de risques. Ces produits sont également consacrés au blanchiment externe tandis que pour le blanchiment interne, il y a le dépôt de perborate de sodium qui est à laisser durant une semaine. Le renouvellement du produit à plusieurs fois est possible jusqu’à ce que vous obteniez la teinte souhaitée.

En général, les produits de blanchiment dentaire sont basés sur l’eau oxygénée qui a pour rôle de décolorer les pigments des dents et surtout les pigments jaunâtres. Mis à part les produits, l’usage des dentifrices blanchissants, des gels blanchissants et des bandes blanchissantes sont également à conseiller. Vous pouvez en outre choisir le blanchiment à la chaise chez le dentiste si vous voulez que le traitement se fasse en une seule étape.

Les procédés naturels pour le blanchiment des dents

Plusieurs procédés naturels sont à la disposition des personnes qui ne veulent pas utiliser des produits comprenant des composants chimiques. Ces procédés naturels sont entre autres le charbon naturel en poudre, le bicarbonate de soude et le gros sel de mer.

Le charbon végétal est un médicament naturel qui s’obtient à partir de la carbonisation de peupliers ou de noix de coco. Pour ce cas de produits naturels, il est conseillé de l’appliquer qu’une seule ou deux fois par semaine. Pour le second procédé, il est à savoir que le bicarbonate de soude ne blanchit pas seulement les dents mais il s’agit également d’un détartrant naturel. Son utilisation est simple car il suffit de le saupoudrer avec votre brosse à dent et de l’appliquer sur vos dents. Enfin, pour le gros sel de mer, il s’applique deux à trois fois par semaine. Ce procédé est riche en iode, ainsi l’on bénéficie de propriétés antifongiques et antiseptiques. Ainsi, le brossage des dents se fait avec le mélange d’eau tiède et le gros sel marin.

Les risques associés au blanchiment dentaire et les contre-indications

D’abord, les grands risques associés au blanchiment des dents sont entre autres la sensibilité dentaire temporaire et l’irritation temporaire de la gencive. Pour avoir des bons résultats, la personne qui adopte le blanchiment dentaire devrait avoir des dents saines c’est-à-dire sans caries.

Aussi, la technique n’est pas accessible aux femmes enceintes ou à celles qui allaitent, aux personnes présentant des allergies au peroxyde mais aussi aux personnes possédant des dents sensibles et aux personnes qui souffrent d’une maladie de gencive. Le procédé est plus efficace aux patients ayant de bonne hygiène bucco-dentaire et aux fumeurs qui ont arrêté de fumer. Pour éviter les divers risques, il est préférable de consulter un hygiéniste dentaire ou un dentiste.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.