L’histoire d’UGG

Les racines d’UGG® Australia plongent jusqu’aux plages de sable fin de Byron Bay, où les surfeurs australiens ont commencé à porter des chaussures en peau de mouton pour rester au chaud entre les sessions de surf. Situé sur la bordure orientale du continent australien, Byron Bay sculpte un croissant d’eau bleue et claire partagé en de magnifiques spots naturels de surf qui portent des noms tels que The Pass, Wategos et Cosy Corner. À la fin des années 1960 et au début des années 70, les surfeurs ont découvert ces spots et ont commencé à venir en petites bandes pour surfer sur ces vagues uniques. Ils restaient sur place pendant des semaines et, durant ces séjours, beaucoup ont cherché des moyens pour garder leurs pieds au chaud et au sec. En raison de l’abondance de la peau de mouton en Australie, les surfeurs se sont souvent tournés vers de simples « footies » en peau de mouton faits à la main pour la chaleur naturelle, le confort et l’évacuation de l’humidité. C’est ainsi qu’a été posée la première pierre d’une marque qui deviendrait plus tard un phénomène mondial grâce aux bien connues UGG bailey button.

En 1978, Brian Smith a atterri en Californie du Sud avec un sac de bottes en peau de mouton et beaucoup d’espoir. Il était tombé amoureux des possibilités de la peau de mouton et était convaincu que le monde partagerait un jour cet amour. Les plages de Californie du Sud ont longtemps été l’épicentre d’un style de vie détendu, décontracté, un style de vie qui, selon Brian, convenait idéalement à son projet. Il a alors fondé la marque UGG, a commencé à vendre ses bottes en peau de mouton et elles ont tout de suite fait sensation. Vers le milieu des années 1980, la marque UGG était devenue un symbole de la culture détendue de la Californie du sud, gagnant du terrain grâce aux magasins de surf, entre autres, le long de la côte de la Californie, de San Diego à Santa Cruz. Les bottes UGG ne sont pas restées cantonnées à la plage, elles ont fait leur apparition dans les grandes et les petites villes, un peu partout et à tous les niveaux de la société. Les filles portaient les paires de bottes UGG de leurs copains surfeurs comme elles auraient porté leurs vestes Letterman. L’hiver venu, les bottes UGG étaient dans les magasins de ski et on pouvait les voir dans les hôtels de Mammoth à Aspen.
La marque UGG a commencé à symboliser ceux qui ont embrassé un style de vie où le sport se marie avec une ambiance décontractée. Plus encore, un lien émotionnel et un véritable sentiment d’amour ont commencé à croître pour les bottes UGG, exactement comme Brian l’avait imaginé. Les gens n’aimaient pas seulement porter les bottes UGG, ils en étaient tombés amoureux et ne pouvaient plus les quitter. À la fin des années 90, des célébrités et des personnes du monde de la mode ont pris conscience de l’importance de la marque UGG. De plus, un changement culturel est survenu : les gens ont massivement adopté un mode de vie plus décontracté et UGG est devenu l’un des symboles de ce changement. En 2000, une histoire d’amour qui avait commencé sur les plages était devenue une icône du style décontracté. C’est à ce moment que l’amour pour UGG a grandi à l’Est, au-delà des Rocheuses et à Chicago. En 2000, les bottes en peau de mouton UGG ont été présentées pour la première fois à la fameuse émission télévisée d’Oprah Winfrey et celle-ci a catégoriquement déclaré qu’elle « ADOOORAIT ses bottes UGG. » À partir de ce moment-là, le monde ne pouvait plus ignorer la marque.

Retrouvez les actualités d’UGG sur Twitter http://twitter.com/UGGFrance

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.