Feu de cheminée, se protéger pour réduire les risques

Une cheminée de maison n’est pas un incinérateur de déchêts. Quand l’hiver arrive et que les températures sont au plus bas, un feu de cheminée est un véritable besoin. Malheureusement, c’est durant cette période que les pompiers voient leur nombre de déplacement pour incendie accru en flèche. Un feu de cheminée peut être risqué et il convient de prendre certaines précautions pour ne pas s’exposer outre mesure aux risques.

Appliquer des consignes de prévention

Une cheminée doit être entretenue régulièrement, au moins une fois par an. Le ramonage d’une cheminée donne la possibilité d’inspecter et de nettoyer le conduit de cheminée en nettoyant les résidus de combustion. Le ramonage semestriel contribue grandement à réduire le risque d’un départ d’incendie dans le conduit de vote cheminée. Il est conseillé de faire appel à un ramoneur spécialisé pour votre cheminée, cela peut même être obligatoire de part votre assurance habitation. La mise en place d’une trappe de visite sur le conduit de cheminée donne la possibilité de vérifier régulièrement l’état du conduit et peut faciliter les manœuvres des sapeurs pompiers lors d’un incendie. C’est une modification peu chère mais très utile.

Comment se débrouiller si un incendie de cheminée se déclare ?

Dès l’instant où un feu de cheminée se déclare, il faut impérativement faire sortir immédiatement tous les habitants de la maison et se charger de prévenir immédiatement les pompiers en composant le 18, ou le 112 depuis un téléphone portable. Dans les cas où l’incendie de cheminée n’est pas de grande envergure, il peut être appréciable de limiter les dégâts sans prendre de risques en attendant les secours, dans tous les cas ne restez pas seul pour le faire. Le bon comportement à avoir pour diminuer l’intensité du feu de cheminé est l’envoi de sable ou de terre directement dans le foyer du feu. Déplacez loin de la cheminée les papiers et objets pouvant facilement pendre feu et contrôlez que le feu ne se propage pas à d’autres pièces de l’habitation par une fissure dans le conduit. Préparez l’arrivée des secours, vous allez probablement voir plusieurs pompiers pénétrer dans votre habitation pour éteindre ce feu, facilitez-leurs l’accès à la cheminée et aux pièces se trouvant à proximité si cela est possible.

Dégâts provoqués par un incendie dans un conduit de cheminée

Le risque principal d’un incendie de cheminée est évidemment le risque d’étouffement ou d’intoxication pour les habitants de la maison. L’incendie produit une grande quantité de fumée directement dans l’habitation et provoque souvent l’étouffement des habitants dans qu’ils dorment. L’incendie de cheminée peut facilement se se répandre au reste de l’habitation car le conduit de cheminée finit souvent par céder à la chaleur régnant dans le conduit comprise entre 1000°C et 1100°C. Une autre conséquence possible, les flammes et les étincelles expulsées du conduit de cheminée vers l’extérieur peuvent propager l’incendie aux maisons voisines et sinistrer les maisons environnantes.

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.