Lutte contre les botnets : de plus en plus intense

Un botnet est un réseau d’ordinateurs contrôlés à distance par une personne malveillante. On le connait également sous l’appellation PC zombies. Avec un botnet, les pirates sont en mesure d’entamer plusieurs actions illicites sans que les propriétaires en soient informés. Ces dernières années, plusieurs opérations ont été menées au niveau mondial dans le but de lutter contre ce cyber-attaque.

Les actions réalisables avec un botnet

La commande à distance d’un botnet parte d’un serveur centralisé et s’effectue avec un protocole http. Avec cette arme, les pirates informatiques sont en mesure de mener une campagne de spamming en bravant la sécurité de la messagerie électronique des utilisateurs, de collecter les données sensibles et confidentielles des internautes, de modifier des applications ou des programmes, de s’attaquer au serveur e-mail, etc.

La montée en puissance des botnets

D’après les experts en sécurité informatique, les botnets ont pris leur envol durant l’année 2010. En ces temps, 81% des infections ont été attribuées à 10 botnets. 60% d’entre eux viennent de voir le jour en 2010. Malgré la lutte incessante menée contre ces attaques, les éditeurs de sécurité ont du mal à suivre la cadence si bien qu’ils sont dans l’impossibilité de contrer leur prolifération. Les solutions externalisées comme l’email saas semblent être épargnées par les botnets au début de leur existence.

Quelques botnets connus ces dernières années

Quelques botnets d’envergure mondiale ont fait parler d’eux ces dernières années. C’est par exemple le cas de Rustock ayant cumulé 4 années d’existence avant d’être neutralisé. Il a généré 47,5% des spams enregistrés dans le monde, soit un envoi journalier de plusieurs millions de courriers indésirables. Grâce à l’opération internationale « B 107 », Rustock a pu être neutralisé en 2011.

Kelihos ou Waledac 2.0. était un botnet comprenant près de 41 000 ordinateurs zombies. Malgré la modestie de sa taille, il a quand même été responsable de l’envoi journalier de 3,8 milliards de pourriels dans le monde. Ce réseau a pu être démantelé en 2011 également.

Cette année, l’opération « B 58 » menée conjointement par deux grandes entités du monde informatique a permis de neutraliser Bamital, un botnet contrôlant près de 8 millions de PC zombies à travers le monde.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.