L’impact des coûts de transactions sur le Forex

En trading il faut choisir sa stratégie de trading, sclapeur ou swing trader est la première chose que vous devez définir lorsque vous construirez pour la 1ère fois votre profil investisseur. Cependant, si vous êtes plutôt sclapeur il faudra faire d’autant plus attention au type de marché sur lequel vous décidez de traiter, beaucoup plus attention que si vous étiez un swing trader qui est un profil qui s’adapte relativement à tout type de marché. En effet, la finalité du scalpeur étant de passer un maximum d’ordres, les coûts de transactions vont donc jouer un grand rôle dans le calcul de sa rentabilité finale. Et à ce petit jeu tous les marchés ne sont pas égaux.

Sur le marché boursier, par exemple, il y a de forts coûts de transactions. Le montant des frais est définit par le courtier et il peut être soit forfaitaire, soit proportionnel. Autrement dit les frais de transactions fixés par le broker forex seront soir fixes soit variables. A cela il convient d’ajouter les droits de gardes très répandu lorsqu’il s’agit d’actions et d’obligations mais pas seulement, certains produits dérivés peuvent être sujet à ces droits de garde.

Le Forex est peut-être le marché le plus adapté aux scalpeurs, en effet, les coûts de transactions sur ce marché sont extrêmement bas par rapport aux autres marchés. La seule rémunération pour les Brokers se fait sur le spread, simple écart entre le cours vendeur et le cours acheteur. Bien que ce marché soit très avantageux pour les scalpeurs, les swing traders ont bien sûr également leur place.

Sur le marché des matières premières il faut faire particulièrement attention car si vous décidez de traiter au comptant sur ce marché les coûts de transactions seront alors bas mais dès que vous sélectionnerez un produit dérivé ces coûts vont augmenter.

Pour en savoir plus sur le Forex et les différentes stratégies de trading à adopter, rendez-vous sur tribuforex.fr.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.