L’indicateur technique Bollinger

John Bollinger a inventé les bandes de Bollinger au début des années 80. Cet outil est automatiquement adopté par beaucoup d’analystes et de traders car il permet de donner des indications très complètes sur la nature des cours et sur leur tendance future en donnant des indications sur les points de retournements du marché.

Les courbes de Bollinger vont en réalité se décomposées en 3 courbes distinctes les unes des autres. Tout d’abord, l’outil Bollinger va reprendre la courbe de la moyenne mobile, qui, nous l’avons déjà vu, donne la moyenne des 20 ou 50 derniers cours, ce qui nous donne une idée de comment évolue le marché et sert aussi à confirmer des tendances. Cette courbe de moyenne mobile va donc être complétée par 2 autres courbes dîtes d’écart type. La courbe d’écart type de dessus et la courbe d’écart type du dessous. Plus ces deux courbes seront rapprochées de la courbe de la moyenne mobile cela signifie que moins le marché est volatile. En revanche, plus les courbes d’écarts types ne sont éloignées de celle de la moyenne mobile, alors cela signifie que plus le marché n’est volatile.

Voilà pour les indications sur l’état du marché mais les courbes de Bollinger vont aussi pouvoir nous donner des indications sur les retournements éventuels du marché et plus précisément sur ses points de retournements. Lorsque la courbe de cours va couper la bande d’écart type inférieure alors c’est in signal baissier. Si la courbe de cours coupe la bande d’écart type supérieure alors c’est un signal haussier.

Cependant il est important de préciser que ce genre de signal n’est valable que lorsqu’il s’agit d’un marché de tendance, en effet si la courbe des cours se situe dans un marché de range alors les signaux de retournements à interpréter sont littéralement inverses.

Pour en savoir plus sur le Forex et les différentes stratégies de trading à adopter, rendez-vous sur tribuforex.fr.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.