Communiqués du 14 février 2011

La musculation des bras

La musculation des bras et une des motivation numéro un de tous ceux qui franchissent un jour le seuil d’une salle de sport. En effet, tout le monde rêve d’avoir des gros bras musclés.

Mais attention, il ne suffit pas de soulever bêtement quelques haltères de faire quelque flexion des biceps pour réussir à muscler vos bras. Tout d’abord, un point à connaître est que les triceps (c’est-à-dire les muscles antagonistes des biceps : les muscles qui sont situés à l’arrière des bras et permettent de tendre les bras) sont au moins aussi importants que les biceps.

Donc si vous voulez des bras gros et musclés, vous devez apporter autant d’attention à muscler vos triceps qu’à muscler vos biceps. En plus, des triceps massif donnent une image de puissance aux bras, ce que les biceps seuls sont incapables de faire.

Pour votre entraînement des bras, pensez donc à choisir deux à trois exercices de musculation pour les triceps, et aussi deux à trois exercices de musculation pour les biceps. Donc, vous allez entraîner autant ce deux muscles. Rares sont ceux qui le font, et c’est pour cela que la plupart des gens n’arrivent pas à avoir des bras suffisamment gros. Car si vous ne travaillez que vos biceps, vous vous privez de la moitié du potentiel de croissance des muscles de vos bras.

Donc, votre programme de musculation des bras doit avoir pour but d’équilibrer l’entraînement et le volume de ces deux zones musculaires. À noter aussi que normalement, vous devez avoir la même force pour les biceps que pour les triceps. Là aussi c’est rarement le cas, car encore une fois la plupart des pratiquants de body-building n’accordent pas assez attention à leurs muscles triceps. Pourtant, avoir un équilibre sur ces deux zones, en plus d’améliorer le volume des bras, permet de réduire les déséquilibres musculaires, et donc les risques de blessures au niveau du coude.

Quand vous allez commencer à muscler vos bras, il est très possible que votre triceps soient en retard au niveau volume et force par rapport à vos biceps. Donc, n’hésitez pas à ralentir la progression sur vos biceps, le temps que vos triceps rattrapent leur retard. Ensuite, une fois que ces deux muscles seront sensiblement de force égale, vous pourrez progresser correctement et vous augmenterez ainsi vos chances d’avoir de gros bras.