Communiqués du 4 janvier 2013

Que faire en cas d’incendie de cheminée dans sa maison ?

Les feux de cheminées comptent parmi les incendies de maison causant le plus de dégâts et provoquent chaque année plusieurs décès en France. Un incendie causé par un feu de cheminée a la particularité de diffuser une grande quantité de fumée directement à l’intérieur de la maison. Ce genre de feu provoque rapidement des suffocations ou intoxications au monoxyde de carbone. Avoir les bonnes réactions lorsqu’un incendie s’est déclenché permet très souvent de réduire les dégâts.

Comment reconnaître un feu causé par une cheminée

Un incendie causé par un feu de cheminée peut être signalé facilement car il a des caractéristiques bien particulières. Premièrement une forte odeur caractéristique du feu de cheminée et un bruit dans le conduit de cheminée, comparable au bruit que ferait un essaim d’abeilles. Lors d’un incendie de cheminée, la chute de suie provenant du conduit cause dans la pièce une pluie de flocons noirs ou incandescents. Lorsque le feu devient important, une fumée étouffante est propagée dans toute la maison et des flammes peuvent sortir du conduit et sont visibles depuis l’extérieur du pavillon.

Classe B – Feux de solides liquéfiables

La classe B de la classification européenne concernant les feux met dans une même catégorie les feux gras. Ce sont les feux de matières liquides en combustion (essence, huile, …), ou des solides fondant sous l’effet du feu, certains plastiques notamment. De nombreux combustibles peuvent constituer des feux gras. Certains composés organiques liquides sont un exemple récurrent de combustible liquide, on peut citer l’essence, le fioul ainsi que le pétrole qui sont connus pour être des produits dangereux. Les alcools, les huiles ainsi que d’autres matériaux combustibles de la même famille peuvent être responsables de feux gras. Les solvants, l’acétone ou la paraffine sont des combustibles que l’on trouve souvent dans les habitations, tout comme les graisses, vernis ou peintures. De nombreux incendies domestiques sont ainsi des feux liquides. Pour une extinction efficace des feux gras, on recommande généralement de la mousse. On peut aussi utiliser beaucoup d’autres types d’extincteurs par exemple ceux à CO2 ou à eau pulvérisée avec additif AB. Les poudres BC peuvent se révéler également efficaces.

Classe C – Les feux ayant pour origine le gaz

La troisième catégorie contient les feux issus d’un gaz en combustion. Dans une habitation type, les dangers viennent régulièrement d’une cuisinière reliée au gaz naturel, d’un appareil de chauffage ou d’un appareil de cuisson au propane ou au butane. Lorsque survient un feu de classe C, la première chose à faire immédiatement est de couper la vanne d’alimentation. Il faut être très prudent lors d’un incendie de classe C car contrairement aux autres catégories de feu, il y a souvent possibilité d’explosion.