Communiqués avril 2016

La Maison du Caviar : une adresse pour déguster et trouver du caviar de grande qualité

Si autrefois le caviar était réputé pour être un produit de luxe réservé seulement aux riches, les changements au niveau de la production de ces dernières années ont toutefois permis une stagnation de son prix. C’est ainsi que le restaurant La Maison du Caviar, ouvert au cours de l’année 1956, a pu jusqu’à aujourd’hui proposer du caviar de qualité à juste prix à travers ses nombreux plats. Toutefois, vous pourrez également y gouter du caviar en nature. (suite…)

Journée de la propriété intellectuelle : les consommateurs et les fabricants se protègent contre la contrefaçon

 

Avec la mondialisation et la montée en puissance du e-commerce, le piratage des idées et des marques sont malheureusement toujours une réalité. Aujourd´hui encore lors de la journée mondiale de la propriété intellectuelle et ceux pour la 16èmes années consécutives, l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) souligne l’importance de la protection du droit d’auteur. Selon un rapport de l’OCDE publié le 18 avril 2016, le commerce international de produits contrefaits et piratés représentent jusqu’à 2,5 % du commerce mondial, l’équivalent de 461 milliards de dollars américains en 2013.[1] Les douanes françaises luttent avec succès contre le plagiat depuis des années : en 2015, elles saisissent au total 7,7 millions d’articles de contrefaçon, le 3e meilleur résultat de ces 20 dernières années.[2] Les contrefacteurs s’enrichissent au détriment des détenteurs de marque et ont un impact négatif sur les emplois. La copie de médicaments est par exemple particulièrement lucrative pour les contrefacteurs et peut mettre en danger la vie des consommateurs. C’est la raison pour laquelle, les douanes ont mis l’accent sur la recherche active de contrefaçons de pilules : 2,4 millions de comprimés on été saisis en France en 2014.  Les faux médicaments proviennent principalement de Chine, d’Inde et de Thaïlande.

Comment les détenteurs de marque et les consommateurs peuvent-ils se protéger le mieux possible des contrefaçons ? Il est de plus en plus difficile de différencier à l’œil nu une contrefaçon d’un original. Une contre-mesure efficace à adopter contre les contrefacteurs est l´application d´une politique de protection des produits et des marques cohérente. De plus en plus de détenteurs de marques ont recours aux étiquettes de sécurité développées par tesa scribos pour identifier les médicaments, sacs à main, montres ou alcools grâce à des caractéristiques de sécurité personnalisées et infalsifiables – fournissant une identité propre à chaque produit qui les suivra tout au long de la chaîne de distribution internationale, tel un passeport. Le spécialiste de la protection des marques et des produits basé à Heidelberg associe ses technologies de haute sécurité développée en interne avec les technologies de pointe NFC (Near Field Communication), RFID (Radio-Frequency Identification) ou encore les QR codes. Les consommateurs, les douaniers et les enquêteurs peuvent ainsi profiter des avantages de la communication sans contact et distinguer les contrefaçons des originaux en quelques secondes à l’aide d’un smartphone ou d’un lecteur RFID. Ce basant sur la condition préalable que les technologies standard doivent être complétées avec des technologies anti-contrefaçons fiables : « À ce jour, le transfert de numéros d’identification des produits via NFC ou RFID n’est pas sécurisé, les supports (puces et tags) peuvent être facilement achetés en ligne et ceux dans le monde entier. Ces technologies sont, comme les codes-barres (parmi lesquels on compte également les QR codes), des normes technologiques copiables. Ces technologies d’identification électroniques n’offrent une protection efficace contre les contrefaçons que lorsqu’elles sont associées à des preuves visuelles pouvant être vérifiées de manière fiable comme celles fabriquées par tesa scribos », explique Volker Hahn, Directeur marketing international de tesa scribos.

[1] http://www.oecd.org/governance/risk/trade-in-counterfeit-and-pirated-goods-9789264252653-en.htm

[2] http://www.douane.gouv.fr/Portals/0/fichiers/information/publication-douane/bilans-resultats/resultats-2015.pdf

DataCore enregistre le temps de réponse le plus rapide et le meilleur ratio performances-prix du top 10 des résultats SPC-1 pour la catégorie des serveurs 100 GHz

La technologie d’E/S parallèles permet d’obtenir plus d’1,5 million de SPC-1 IOPS avec un temps de réponse de 100 microsecondes tout en exécutant simultanément des charges de travail de base de données d’entreprise, et offre un ratio SPC-1 Price-Performance™ de 9 cents par SPC-1 IOPS™

DataCore, une entreprise spécialisée dans les logiciels d’infrastructure de données, leader de la technologie SDS (Software-Defined Storage), des logiciels d’E/S parallèles évolutives et des solutions Virtual SAN hyperconvergées, annonce aujourd’hui que ses seconds résultats SPC-1 l’ont fait passer à la troisième place du top 10 établi par le SPC, et qu’elle offre les meilleures performances et les temps de réponse les plus rapides de ce classement. DataCore s’est encore une fois distinguée et occupe désormais les deux premières places dans la catégorie SPC-1 Price-Performance™. Le logiciel DataCore™ Parallel Server au cœur de la configuration hyperconvergée a obtenu un résultat de 1 510 090,52 SPC-1 IOPS™[1]. Il convient de noter que les systèmes occupant les deux premières places[2] de la catégorie sont des systèmes très encombrants, qui, à plusieurs millions de dollars sont aussi 14 fois plus chers que la solution 4U compacte de DataCore.

[1] Rapport complet SPC Benchmark 1 DataCore Software Corporation DataCore Parallel Server
(À jour à la date du 26/2/2016)

[2] http://www.storageperformance.org/results/benchmark_results_spc1_top-ten/#spc1_top10_performance

« Ces résultats n’ont rien d’étonnant pour nous », affirme Ziya Aral, président de DataCore Software. « Oui, nous utilisons un serveur 2U standard, mais ce serveur comporte 36 cœurs et 72 CPU logiques. Chaque processeur est cadencé à 2,5 GHz. Nous pouvons donc atteindre 180 GHz, sous réserve d’utiliser simultanément l’ensemble des CPU.  Même si les CPU ne sont pas entièrement exploitées, nous bénéficions d’une puissance de calcul exceptionnelle. Et encore, avec une exploitation de seulement 60 % (elle est bien plus importante que cela en réalité), nous bénéficions déjà d’une puissance de CPU effective supérieure à 100 GHz. Pour être honnête, nous aurions été déçus de ne pas obtenir de telles performances d’E/S avec une CPU de 100 GHz. »

 

Les premiers résultats de DataCore venant confirmer la puissance de Parallel I/O ont été publiés fin 2015. Les nouveaux résultats, qui montrent que les performances ont été multipliées par trois, ont été obtenus sur la même plate-forme de serveurs afin de démontrer le potentiel et les perspectives d’évolution de la nouvelle architecture d’E/S parallèle et logicielle. Et ce n’est qu’un début.

 

Des performances record

 

Pour démontrer la puissance d’E/S du système dans les environnements de base de données exigeants, DataCore a choisi le test SPC-1 du Storage Performance Council, la norme d’excellence utilisée par tous les principaux fabricants de solutions de stockage pour mesurer les performances d’E/S, le ratio performances-prix et le temps de réponse. Pour ce test, DataCore a utilisé le serveur prêt à l’emploi basé sur Intel Lenovo System x3650 M5.

 

Les 1 510 090,52 SPC-1 IOPS™ ont été obtenus avec le coût total de possession, du logiciel et de trois ans de support, pour un total de 136 758,88 $. Cela a permis d’obtenir un ratio SPC-1 Price-Performance™ de 0,09 $ par SPC-1 IOPS™, soit plus de huit fois moins que tous les systèmes haut de gamme les plus performants qui ont obtenu plus d’un million de SPC-1 IOPS™[1].

 

Le logiciel DataCore Parallel Server a obtenu la troisième place en matière de SPC-1 IOPS™, derrière deux systèmes coûtant plus de 2 millions de $. Seuls les systèmes Huawei OceanStor 18800V3 (à un prix total de 2 370 760 de $) et Hitachi VSP G1000 (à 2 003 803 $) ont obtenu de meilleurs résultats SPC-1 IOPS™ que la solution à 136 759 $ de DataCore. Contrairement à ces deux systèmes de stockage, qui fournissent uniquement des fonctions SAN externes, le logiciel DataCore Parallel Server a également exécuté les charges de travail de base de données de calcul d’entreprise et OLTP dans le même package compact.

 

Mieux encore, la configuration de DataCore a délivré le meilleur temps de réponse jamais enregistré par le test SPC-1 (100 microsecondes à 100 % de charge), soit des performances au moins 7 fois supérieures à tous les systèmes, y compris les systèmes à plusieurs millions de dollars et les baies 100 % flash. En termes d’encombrement, le système dans sa totalité occupe seulement 4U (sept pouces verticaux) dans un rack standard de 19 pouces. Ce résultat contraste fortement avec les autres systèmes atteignant le million de SPC-1 IOPS™, qui occupent plusieurs armoires de 42U et sont donc beaucoup plus gourmands en termes d’espace de centre de données, de puissance et de refroidissement.

 

DataCore occupe désormais les deux premières places dans la catégorie SPC-1 Price-Performance SPC-1™[2] (le système précédent DataCore™ SANsymphony™, qui fonctionne sur une configuration hyperconvergée utilisant un serveur Lenovo System x similaire, a enregistré un ratio SPC-1 Price-Performance™ record de 0,08 $/SPC-1 IOPS™[3]). « C’est essentiellement notre logiciel qui explique la différence entre nos premiers et seconds résultats SPC-1 », fait remarquer Ziya Aral, qui a ensuite répondu à la question qui vient tout de suite à l’esprit : comment cela a-t-il été possible ? « Bien sûr, la plate-forme matérielle est importante, le multitraitement également, ainsi que la performance des E/S, mais c’est l’architecture logicielle qui constitue l’élément essentiel. À l’origine, le système DataCore a été conçu pour les architectures parallèles… mais à cette époque, ce type d’architecture comprenait 4, 8 ou 12 CPU au maximum. Aujourd’hui, nous fonctionnons sur des plate-formes standard avec 72, 144 voire 288 cœurs de CPU logiques, des chiffres qui devraient doubler de plus en plus rapidement, selon la version actualisée de la loi de Moore. »

 

  1. Aral poursuit: « La solution Parallel Server est conçue pour tirer parti de cette évolution des architectures informatiques, non seulement aujourd’hui, mais également dans le futur. Ce logiciel remet en question notre interprétation précédente : ce que nous considérions auparavant comme un bien précieux est aujourd’hui en surplus, et le logiciel doit en tirer parti. »

 

 

Produit testé : DataCore™ Parallel Server pour systèmes hyper-convergés et de serveurs

DataCore a certifié ses résultats en utilisant le logiciel DataCore Parallel Server sur un serveur multi cœur 2U compact Lenovo System x3650 M5 équipé de processeurs de la série Intel® Xeon® E5-2600 v3 ainsi que de systèmes de stockage SSD flash et sur disque.

Le logiciel DataCore Parallel Server transforme les serveurs standard en serveurs parallèles destinés aux applications pour lesquelles un nombre élevé d’IOPS et une faible latence constituent des critères essentiels. La technologie d’E/S parallèles de DataCore exécute simultanément et dans plusieurs cœurs de CPU un grand nombre de flux d’E/S indépendants, réduisant ainsi de façon significative les temps de latence du traitement des E/S. Cette technologie supprime les limites et les engorgements sérialisés des E/S qui réduisent le nombre de machines virtuelles (VM), de bureaux virtuels (VDI) et de charges de travail d’application pouvant être consolidés sur une plate-forme de serveurs ou hyperconvergée. Elle permet au contraire de traiter bien plus de tâches par serveur et accélère les applications intensives en E/S.

Le logiciel DataCore Parallel Server est désormais disponible pour les partenaires OEM de DataCore, et il est actuellement évalué par les fournisseurs de serveurs et de systèmes. Sa disponibilité générale est prévue pour le 2e trimestre 2016.

Hyper-consolidation et productivité nouvelle génération avec la technologie d’E/S parallèles de DataCore

L’importance pratique et les avantages commerciaux liés aux résultats record obtenus par DataCore Parallel Server peuvent être considérés depuis différents points de vue :

  • Les serveurs constituent la nouvelle solution de stockage : Les charges de travail intensives en E/S, qui nécessitaient auparavant d’importants investissements dans du matériel SAN dédié ou des baies externes d’entreprise, peuvent désormais être traitées avec du matériel relativement peu coûteux, compact et prêt à l’emploi équipé du logiciel DataCore Parallel Server.
  • Une seule machine est plus facile à utiliser que plusieurs : Les entreprises n’ont plus besoin de répartir leurs applications intensives en E/S sur des centaines de serveurs pour réduire leur dépendance aux équipements dédiés. Elles peuvent exécuter ces programmes tels quels sur un petit nombre de serveurs low-cost, le tout sans complexité, délais et frais indus.
  • Hyper-Consolidation versus prolifération des serveurs : Plusieurs années d’initiatives en matière de virtualisation et de traitement des E/S en série à l’intérieur des serveurs ont fortement contribué à la faible densité en machines virtuelles. En faisant fonctionner plusieurs cœurs de CPU en E/S, DataCore permet aux clients d’exécuter les tâches de 10 serveurs sur un ou deux serveurs.

Le logiciel Parallel Server de DataCore permet de tirer pleinement parti des capacités de calcul parallèle inexploitées des serveurs x86 normalisés, mais également de bénéficier de la fonctionnalité d’E/S indispensable pour satisfaire les besoins actuels élevés des applications commerciales de niveau 1. Les entreprises bénéficient ainsi d’une productivité considérablement accrue et réalisent d’importantes économies en consolidation de serveurs. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page www.datacore.com/products/parallel-io.

 

À propos du Storage Performance Council

Le Storage Performance Council (SPC) est un organisme de normalisation indépendant focalisé sur le secteur des solutions de stockage. Le SPC a créé le premier outil de mesure des performances normalisé ciblé sur les besoins et les préoccupations du secteur des solutions de stockage. De l’évaluation au niveau du composant jusqu’à la mesure des systèmes complets de stockage distribué, le portefeuille de tests du SPC fournit des mesures auditées indépendamment, rigoureuses et fiables pour les performances, les performances prix et la consommation d’énergie. Pour en savoir plus sur le SPC et ses tests, rendez-vous sur la page : http://www.StoragePerformance.org.

Storage Performance Council, SPC-1, SPC-1 IOPS, SPC-1 Price-Performance et SPC-1 Result sont des marques commerciales ou des marques déposées du Storage Performance Council.

[1] http://www.storageperformance.org/results/benchmark_results_spc1_top-ten/#spc1_top10_performance

[2] http://www.storageperformance.org/results/benchmark_results_spc1_top-ten/#spc1_top10_price

[3] Rapport complet SPC Benchmark 1 DataCore Software Corporation DataCore SANsymphony-V 10.0

(À jour à la date du 30/11/2015)

Un parfum pas cher pour la fête des Mères, sur Leader Parfum

Un parfum pas cher pour la fête des mères

Occasion rêvée pour faire plaisir à sa maman, la fête des mères, qui a lieu le 29 mai cette année, il est souvent difficile de viser juste et trouver un cadeau qui lui fera plaisir. Un parfum est un cadeau attentionné et qui montrera toute l’affection que vous avez pour votre mère.

C’est pourquoi l’équipe de Leader Parfum vous propose une sélection de parfums pas chers, élaborée spécialement pour vous aider à trouver LE cadeau qui lui correspond parmi la pléiade de parfums femme disponibles.

Notre sélection de fragrances à prix discount pour la fête des mères

Le premier parfum de cette liste de suggestions est un parfum pour femmes modernes et féminines élaboré par Yves Saint Laurent, Black Opium. Cette fragrance mélange, avec succès, féminité avec chic et raffinement, grâce à ses notes sucrées et épicées. Ce parfum iconoclaste se distingue des autres de par son authenticité, son élégance et son flacon pailleté rose et noir et plaira aux mères jeunes et tendances.

Nouvelle version d’un grand classique de la parfumerie pour femme, Shalimar Initial, créée par Thierry Wasser pour Guerlain, cette déclinaison se présente comme un parfum rafraichissant aux senteurs de jasmin, patchouli et d’iris, lui conférant un côté plus doux et distingué. Cette eau de parfum est idéale pour les femmes mûres ayant su rester jeunes !

Dernier né de la marque de parfums Lalique, Living Lalique avec ses senteurs de bergamote, de vanille bourbon et de bois de cachemire est un parfum élégant, raffiné, contemporain qui ne laissera personne indifférent. Il représente le cadeau parfait pour votre maman !

Leader Parfum, avec ses parfums de marque pas chers, propose également de nombreux coffrets de parfums pas chers. Vous retrouverez dans ces derniers une eau de toilette ou le parfum femme de votre choix, avec des produits de beauté comme des gels douches ou des crèmes visage. Une très bonne alternative pour lui faire plaisir !

Non exhaustive, cette liste n’est qu’un aperçu des parfums disponibles sur notre site où vous pourrez retrouver toute notre gamme de parfums femme à prix discount.

Curvature choisit KPR Global pour relancer et mener à bien ses campagnes de relations presse en Europe

Curvature, fournisseur d’infrastructures et de services informatiques innovants, annonce avoir mandaté l’agence Konzept PR et son réseau international KPR Global pour prendre en charge ses communications avec les médias. La signature de cet accord paneuropéen prouve la volonté de Curvature de renforcer son image de marque et sa présence dans ses principaux marchés européens, à savoir la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. En tant que fournisseur de solutions IT globales, Curvature propose des infrastructures à base de matériel neuf et préexistant, une offre complète de support et de maintenance (maintenance tierce) en matière de serveurs, d’équipement de stockage et de réseaux, ainsi que des services d’hébergement et de gestion professionnels.

 

Créée en 1986 sous le nom de Network Hardware Resale (NHR), la société s’est imposée comme fournisseur leader de l’équipement réseau d’occasion. En 2015, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 300 millions de dollars avec un effectif de 650 employés dans le monde. Ce chiffre d’affaires et la croissance impressionnante de l’entreprise peuvent être attribués au message qu’elle a transmis et qui a convaincu des clients du monde entier – à savoir que ces dernières peuvent s’affranchir en toute quiétude des interminables et inutiles cycles de renouvellement de matériel informatique tous les 3 à 5 ans, comme l’imposent les principaux vendeurs du marché. En 2014, la société a changé de nom pour devenir Curvature. Elle s’est repositionnée dès lors comme fournisseur d’infrastructures et de solutions informatiques complètes. Grâce à NetSure, un service alternatif de maintenance tierce proposé par Curvature et utilisé par des organisations à l’échelle mondiale, les entreprises bénéficient d’ équipements informatiques d’une plus longue durée de vie, d’une réduction des coûts et d’un gain en efficacité en matière d’acquisition, de maintenance et de modernisation de leurs systèmes informatiques. En signant un partenariat avec Curvature, les clients réalisent entre 50% et 90% d’économie sur leurs coûts de maintenance, sans en compromettre la qualité ou l’efficacité.

 

La maintenance tierce croît en Europe

Après avoir terminé avec succès le recentrage de ses activités aux Etats-Unis, Curvature continue sa progression sur les marchés européens. Dans le cadre d’un pitch international, la société a sélectionné KPR Global comme partenaire de relations publiques de choix pour gérer les communications avec les médias

 

« Une stratégie et une planification claire, une expertise éprouvée dans l’exécution de programmes RR efficaces, des outils de reporting performants et transparents : ce sont autant d’atouts qui nous ont convaincus que KPR Global est le partenaire adéquat, capable de créer des contenus de qualité et de renforcer notre position dans le paysage médiatique européen », déclare Kelly Oblitas, Directeur marketing EMEA chez Curvature.

 

« Curvature livre des arguments de vente uniques et séduisants aux DSI, directeurs informatique et responsables de centres de données. Le positionnement de la marque en tant que fournisseur de solutions informatiques de renommée internationale, sa longue expérience en tant que fournisseur de matériel de réseaux d’occasion et le savoir faire considérable de ses collaborateurs (près d’une centaine) dans la conception, implémentation et maintenance de centres de données nous livrent d’innombrables sujets éditoriaux. L’exploitation de matériel d’occasion dans des environnements high-tech soulève davantage de sujets de discussion intéressants pour les medias, journalistes et lecteurs, comme l’affranchissement des utilisateurs de contrats de maintenance mandatés. Notre mission consiste à positionner Curvature adéquatement. Accroître la visibilité et les opportunités commerciales de l’entreprise via une campagne de communication claire à travers l’Europe est un défi à relever et dont nous nous réjouissons », souligne Michael Baumann, Directeur adjoint de Konzept PR/KPR Global.

Qui sont les frères Bitton ?

3

En France, la téléphonie mobile low cost fait de plus en plus d’adeptes. Depuis 2009, Sim+ s’est imposé comme une des opérateurs les plus populaires en la matière, grâce à des approches originales. Les frères Bitton, à qui l’on doit la création de cette entreprise, contribuent aujourd’hui encore à la croissance du phénomène.

Un opérateur virtuel à petit prix

Les frères Bitton l’ont compris : les tarifs téléphoniques classiques ne conviennent pas à tout le monde. C’est en surfant sur cette information que les entrepreneurs ont pu mettre au point les tarifs low cost qu’on connait. À ce jour, Sim+ fait partie des seuls opérateurs téléphoniques en France présentant des offres à la minute.

L’approche commerciale des frères Bitton parle au plus grand nombre : des petits budgets aux professionnels à la recherche d’un tarif voix illimité, les choix sont nombreux. Bien que la société soit aujourd’hui catégorisée parmi les plus rentables dans son domaine, Sim+ fait toujours partie de ces opérateurs qui se battent pour garder leur place au soleil.

La création de Sim+

L’idée de cette MVNO a germé dans l’esprit des frères Bitton, des entrepreneurs bordelais qui ont mis leurs moyens en œuvre pour concrétiser leur projet. Fascinés par les nouvelles technologies, l’informatique, et plus particulièrement la téléphonie mobile depuis de longues années, les frères Bitton accumulé les expériences pour concrétiser ce rêve.

De formation comptable, les entrepreneurs ont combiné leurs connaissances en matière de finances à leur expérience dans le domaine de la téléphonie pour créer Sim+. La prise de position de la société se démarque largement du lot : des offres à petits prix qui attirent le public sont combinées à une approche rappelant les commerces de proximité.

En effet, Sim+ s’est initialement fait connaitre grâce au porte à porte. La revente au détail de forfaits téléphoniques fournis par SFR permet aux frères Bitton de se glisser doucement parmi les géants de la téléphonie.

Des adeptes du discount

Les frères Bitton sont des adeptes du discount. Leur stratégie commerciale intègre entièrement les forfaits prépayés à prix mini. Casser les prix permet à Sim+ de répondre à une demande croissante régulièrement. En France, les consommateurs sont en effet de plus en plus nombreux à rechercher des bas prix sur les appels comme sur les datas. Une condition exploitée par les frères Bitton, et qui fait aujourd’hui encore le succès de Sim+ face à ses nombreux concurrents.

 

Jean Charles Marchiani et le secret de son succès

jcm

Expert en relation publique, perspicace en matière de négociation, tels sont les qualités du fameux Jean Charles Marchiani. Mais ses qualités ne se terminent pas là, puisqu’elles continuent à dominer les médias et le gouvernement. Elles s’imposent partout où il a mis ses traces et seront toujours préservées dans l’une des plus grandes histoires de France. Mais quelle est l’origine de son succès ?  (suite…)