Communiqués juin 2016

Une campagne anti-contrefaçon réussie dans le secteur agroalimentaire – le distributeur Meelunie témoigne

 

Meelunie fait confiance aux étiquettes de sécurité tesa PrioSpot de tesa scribos. Ces étiquettes permettent aux grossistes, revendeurs et clients de différencier facilement ses produits de haute qualité des contrefaçons qui inondent le marché, notamment en provenance des pays asiatiques. L´introduction des étiquettes de sécurité tesa PrioSpot jointe à une campagne de communication efficace, permet à Meelunie, l’un des principaux fournisseurs d’amidon de pomme de terre au monde, de considérablement réduire le nombre de contrefaçons de sa marque « Windmill », qui jouit d’une excellente réputation depuis plus de 150 ans.

Historique de l’entreprise

Meelunie a été créée en Hollande en 1867. A ses débuts, l’entreprise a démarré la production d’amidon de pomme de terre avec un moulin à vent. Elle était principalement destinée à des applications alimentaires et industrielles aux Pays-Bas. Depuis, la société a commercialisé de nombreux produits de haute qualité, dans le secteur agro-alimentaire et dans l’alimentation du bétail. Ses clients sont aujourd´hui répartis dans plus de 80 pays dans le monde. Windmill (le moulin à vent) est restée sa marque forte et représente une importante part de marché.

Le commerce de l’amidon de pomme de terre a véritablement pris son envol après la Seconde Guerre Mondiale, lorsqu’un conteneur parti pour Singapour arriva par erreur à Hong Kong. Là-bas, personne ne savait quoi en faire et le conteneur fut mis en vente aux enchères. Il fut acheté par Mr. Lam senior, qui découvrit les propriétés exceptionnelles de l’amidon de pomme de terre dans la préparation des soupes et des sauces. Il commença à apprendre aux cuisiniers cantonnais comment l’utiliser. La viscosité unique du produit et sa clarté le rendent incomparable aux autres amidons, Mr. Lam senior devint alors le principal distributeur d’amidon de pomme de terre Windmill sur le marché asiatique. Sa société travaille encore aujourd’hui avec Meelunie.

Depuis, l’utilisation de l’amidon de pomme de terre a augmenté de façon significative dans la cuisine chinoise / cantonaise et Windmill est devenu une marque de confiance pour ses utilisateurs, les chefs cuisiniers. Avec l’ouverture de l’économie chinoise et l’émigration de nombreuses familles chinoises à travers le monde, la marque Windmill est devenue mondialement reconnue pour ses ingrédients de choix dans la cuisine cantonnaise.

L’enjeu

Bien que l’amidon de pomme de terre de la marque Windmill soit aujourd’hui vendu dans le monde entier, la Chine, Hong Kong et Taïwan sont les premiers marchés de Meelunie en termes de volume et de chiffre d’affaires. Malheureusement, c’est précisément sur ces marchés que le principe de la détention de marque et de propriété intellectuelle est différent de celui pratiqué en Occident. Par conséquent, Meelunie a constaté au fil des années une croissance régulière du nombre de contrefaçons arrivant sur le marché, allant de 30 à 50 % du volume total d’amidon de pomme de terre Windmill vendu sur le marché, selon les estimations effectuées par les principaux distributeurs de Meelunie en 2014. Même sans données fiables, si seulement la moitié de la valeur la plus basse était vraie, cela indiquerait un manque à gagner considérable pour l’entreprise néerlandaise.

« Par ailleurs, lorsque l’on parle de problème de contrefaçon, l’enjeu ne se limite pas qu´au potentiel de ventes perdues, mais c´est aussi un grand risque sur l´image de qualité de la marque. Dans notre cas, les contrefaçons incluent aussi bien l’emballage que le produit lui-même. Lorsque les contrefacteurs ont recours à un amidon de pomme de terre de qualité moindre, provenant d’autres sources européennes ou chinoises et qu’ils vendent ce produit dans des sacs Windmill imités, la qualité perçue de la marque Windmill est affectée », explique Jan van Vilsteren, Directeur des ventes chez Meelunie, aux Pays-Bas. « Pour aller plus loin, si les sacs sont remplis par d’autres produits que de l’amidon de pomme de terre, il pourrait y avoir un problème de sécurité alimentaire, dont les effets perturberaient bien davantage l’équité de notre marque et de nos ventes, et ce, sans se limiter à cette région. »

La solution

Pour éviter ces risques, la société a pris la décision, fin 2014, de chercher une solution viable, à la fois par l’intermédiaire d’Internet et par son réseau de partenaires de confiance. Après une première sélection, les discussions démarrèrent début 2015 avec cinq prestataires différents, parmi lesquels figuraient Fujifilm (Japon), Dupont (Royaume-Uni), NJ Intelligence (Chine) et KPMG, une société néerlandaise d´expert- conseil. Tous proposaient des solutions qui reposaient principalement sur des hologrammes. Meelunie a fini par opter pour tesa scribos, la seule société jouissant d’une grande expérience et spécialisée à 100% dans les solutions de protection des marques et de lutte anti-contrefaçons. tesa scribos proposait des solutions basées sur des codes QR associés à diverses technologies propriétaires, hautement sécurisées et performantes, développées en interne.

En outre, la solution de tesa scribos avait été présentée et fortement recommandée à Meelunie par Segheza, un partenaire danois et fournisseur exclusif des sacs Windmill. Celui-ci avait déjà recours, pour un autre client, aux étiquettes de sécurité tesa scribos comme solution de protection de marque sur des sacs de ciment, un marché totalement différent, mais qui était confronté aux mêmes problèmes de contrefaçon.

En l’espace de deux mois, Meelunie avait trouvé la solution idéale, achevé les négociations et travaillait en collaboration avec tesa scribos sur une étiquette de sécurité personnalisée, pour répondre aux besoins de l’entreprise. Le design final fut validé en février 2015. La commande fut signée en mars et les étiquettes livrées au fabricant des emballages en juin. Les premiers sacs Windmill protégés par l’étiquette de sécurité tesa scribos furent produits en juillet 2015 et arrivèrent sur le marché en août 2015.

Comment informer le marché avec des communications positives et réaliser un avantage concurrentiel à travers une campagne anti-contrefaçon réussie

Parallèlement, Meelunie collabora avec tesa scribos sur une campagne de communication efficace, un élément important à ne pas négliger pour réussir son programme de protection de marque. Ces campagnes s’avèrent même encore plus essentielles pour des produits dont la durée de conservation est assez longue. Dans le cas de l’amidon de pomme de terre Windmill, cela impliquait une période de 24 mois pendant laquelle à la fois des produits protégés et non protégés par l’étiquette de sécurité seraient trouvés dans le commerce.

Afin de lever tout doute et toute confusion, Meelunie conçut un flyer qu’elle présenta personnellement à ses distributeurs, pour expliquer la nouvelle étiquette de sécurité, sa manière de fonctionner, ses avantages pour les distributeurs et leurs revendeurs respectifs.

Le marché étant assez transparent, et dans l’optique de cibler aussi les clients finaux, Meelunie lança également des campagnes de publicité pour rappeler ou présenter et expliquer aux lecteurs les outils mis en place pour combattre la contrefaçon.

tesa PrioSpot et tesa connect & check

Pour protéger ses produits Windmill de haute qualité et son image de marque, Meelunie a choisi l’étiquette de sécurité « tesa PrioSpot », appliquée sur chaque emballage d’amidon de pomme de terre et associée à un outil en ligne : la plateforme « tesa connect & check ». En scannant le QR code avec un smartphone ou en allant directement sur le site Internet, les distributeurs, revendeurs, douaniers et utilisateurs finaux peuvent obtenir des informations sur la manière de vérifier l’authenticité du produit grâce à d’autres points de contrôle. Ces deux outils sont bien expliqués dans un flyer destiné au réseau de partenaires de Meelunie, leur fournissant des informations détaillées.

 

Avantages globaux et retour sur investissement (ROI)

Les produits tesa scribos sont à 100 % conçus, développés et fabriqués sur l’unique site de production de l’entreprise, qui est aussi son siège social, à Heidelberg, en Allemagne. De là, ils sont directement livrés au client, ou bien, dans le cas de Meelunie, à son fournisseur exclusif d’emballages, supprimant ainsi toute possibilité de faille dans la chaîne d’approvisionnement. Le fabricant des emballages est chargé d’appliquer l’étiquette de sécurité tesa PrioSpot sur le sac Windmill avant de l’envoyer à l’usine d’amidon de pomme de terre. Chaque étiquette de sécurité tesa PrioSpot contient un code de sécurité individuel, ainsi que diverses caractéristiques de sécurité visibles et cachées, les rendant impossibles à reproduire ou à imiter.

Avec un contrat de service basé sur un forfait annuel auquel s’ajoute un léger supplément par étiquette, Meelunie s’attend à un retour sur investissement rapide, rien qu’en réduisant les dommages subis par la contrefaçon, sans même forcément augmenter son volume de ventes.

Conclusion

Interrogé à peine neuf mois après la mise en place de la solution, Jan van Vilsteren déclare que l’entreprise a reçu un retour très positif de ses distributeurs. Ils ont l’impression que la demande a augmenté pour les produits équipés de l’étiquette, malgré la légère hausse du prix. Alors que le marché est de plus en plus saturé des produits portant l’étiquette de sécurité, Meelunie a également remarqué que le nombre de codes scannés sur le site Internet (tesa connect & check) continue à croître.

« La preuve est là ! Si l’on considère qu’en Chine, tout est protégé par un code QR, des bouteilles d’eau aux pommes, nous pensons que ce grand nombre de codes scannés est déjà un très bon signe. Cela signifie que de plus en plus de personnes ont reconnu l’étiquette et que nous avons bien communiqué sur les points qu’ils doivent vérifier pour savoir si le produit est authentique ou non », explique Jan van Vilsteren. « Nous avons donc clairement atteint notre objectif, qui était de créer un outil permettant de distinguer les produits authentiques des très bonnes imitations, tout en protégeant la valeur ajoutée de la marque. Au fil du temps, nous espérons générer un déferlement de la demande et gagner des parts de marché, une fois que les contrefaçons auront été éliminées. tesa PrioSpot et la plateforme tesa connect & check ont fait une réelle différence pour notre marque. Grâce aux codes scannés, nous pouvons désormais nous faire une meilleure idée des lieux de production des contrefaçons et nous sommes en mesure d’agir de manière plus directe dans ces régions. »

Pour conclure, Jan van Vilsteren souligne les hautes compétences de l’équipe chargée du projet chez tesa scribos et notamment les conseils avisés de Dr. Anne Thielbeer, Directrice Technique de Projet dédiée à Meelunie chez tesa scribos, et ce tout au long du projet.

Combattre la contrefaçon dans le secteur agroalimentaire: Meelunie fait confiance aux étiquettes de sécurité tesa PrioSpot de tesa scribos

Ces étiquettes permettent aux grossistes, revendeurs et clients de différencier facilement ses produits de haute qualité des contrefaçons qui inondent le marché, notamment en provenance des pays asiatiques.

L´introduction des étiquettes de sécurité tesa PrioSpot jointe à une campagne de communication efficace, permet à Meelunie, l’un des principaux fournisseurs d’amidon de pomme de terre au monde, de considérablement réduire le nombre de contrefaçons de sa marque « Windmill », qui jouit d’une excellente réputation depuis plus de 150 ans.

 

Historique de l’entreprise

Meelunie a été créée en Hollande en 1867. A ses débuts, l’entreprise a démarré la production d’amidon de pomme de terre avec un moulin à vent. Elle était principalement destinée à des applications alimentaires et industrielles aux Pays-Bas. Depuis, la société a commercialisé de nombreux produits de haute qualité, dans le secteur agro-alimentaire et dans l’alimentation du bétail. Ses clients sont aujourd´hui répartis dans plus de 80 pays dans le monde. Windmill (le moulin à vent) est restée sa marque forte et représente une importante part de marché.

 

Le commerce de l’amidon de pomme de terre a véritablement pris son envol après la Seconde Guerre Mondiale, lorsqu’un conteneur parti pour Singapour arriva par erreur à Hong Kong. Là-bas, personne ne savait quoi en faire et le conteneur fut mis en vente aux enchères. Il fut acheté par Mr. Lam senior, qui découvrit les propriétés exceptionnelles de l’amidon de pomme de terre dans la préparation des soupes et des sauces. Il commença à apprendre aux cuisiniers cantonnais comment l’utiliser. La viscosité unique du produit et sa clarté le rendent incomparable aux autres amidons, Mr. Lam senior devint alors le principal distributeur d’amidon de pomme de terre Windmill sur le marché asiatique. Sa société travaille encore aujourd’hui avec Meelunie.

 

Depuis, l’utilisation de l’amidon de pomme de terre a augmenté de façon significative dans la cuisine chinoise / cantonaise et Windmill est devenu une marque de confiance pour ses utilisateurs, les chefs cuisiniers. Avec l’ouverture de l’économie chinoise et l’émigration de nombreuses familles chinoises à travers le monde, la marque Windmill est devenue mondialement reconnue pour ses ingrédients de choix dans la cuisine cantonnaise.

 

L’enjeu

Bien que l’amidon de pomme de terre de la marque Windmill soit aujourd’hui vendu dans le monde entier, la Chine, Hong Kong et Taïwan sont les premiers marchés de Meelunie en termes de volume et de chiffre d’affaires. Malheureusement, c’est précisément sur ces marchés que le principe de la détention de marque et de propriété intellectuelle est différent de celui pratiqué en Occident. Par conséquent, Meelunie a constaté au fil des années une croissance régulière du nombre de contrefaçons arrivant sur le marché, allant de 30 à 50 % du volume total d’amidon de pomme de terre Windmill vendu sur le marché, selon les estimations effectuées par les principaux distributeurs de Meelunie en 2014. Même sans données fiables, si seulement la moitié de la valeur la plus basse était vraie, cela indiquerait un manque à gagner considérable pour l’entreprise néerlandaise.

 

« Par ailleurs, lorsque l’on parle de problème de contrefaçon, l’enjeu ne se limite pas qu´au potentiel de ventes perdues, mais c´est aussi un grand risque sur l´image de qualité de la marque. Dans notre cas, les contrefaçons incluent aussi bien l’emballage que le produit lui-même. Lorsque les contrefacteurs ont recours à un amidon de pomme de terre de qualité moindre, provenant d’autres sources européennes ou chinoises et qu’ils vendent ce produit dans des sacs Windmill imités, la qualité perçue de la marque Windmill est affectée », explique Jan van Vilsteren, Directeur des ventes chez Meelunie, aux Pays-Bas. « Pour aller plus loin, si les sacs sont remplis par d’autres produits que de l’amidon de pomme de terre, il pourrait y avoir un problème de sécurité alimentaire, dont les effets perturberaient bien davantage l’équité de notre marque et de nos ventes, et ce, sans se limiter à cette région. »

 

La solution

Pour éviter ces risques, la société a pris la décision, fin 2014, de chercher une solution viable, à la fois par l’intermédiaire d’Internet et par son réseau de partenaires de confiance. Après une première sélection, les discussions démarrèrent début 2015 avec cinq prestataires différents, parmi lesquels figuraient Fujifilm (Japon), Dupont (Royaume-Uni), NJ Intelligence (Chine) et KPMG, une société néerlandaise d´expert- conseil. Tous proposaient des solutions qui reposaient principalement sur des hologrammes. Meelunie a fini par opter pour tesa scribos, la seule société jouissant d’une grande expérience et  spécialisée à 100%  dans les solutions de protection des marques et de lutte anti-contrefaçons. tesa scribos proposait des solutions basées sur des codes QR associés à diverses technologies propriétaires, hautement sécurisées et performantes, développées en interne.

 

En outre, la solution de tesa scribos avait été présentée et fortement recommandée à Meelunie par Segheza, un partenaire danois et fournisseur exclusif des sacs Windmill. Celui-ci avait déjà recours, pour un autre client, aux étiquettes de sécurité tesa scribos comme solution de protection de marque sur des sacs de ciment, un marché totalement différent, mais qui était confronté aux mêmes problèmes de contrefaçon.

 

En l’espace de deux mois, Meelunie avait trouvé la solution idéale, achevé les négociations et travaillait en collaboration avec tesa scribos sur une étiquette de sécurité personnalisée, pour répondre aux besoins de l’entreprise. Le design final fut validé en février 2015. La commande fut signée en mars et les étiquettes livrées au fabricant des emballages en juin. Les premiers sacs Windmill protégés par l’étiquette de sécurité tesa scribos furent produits en juillet 2015 et arrivèrent sur le marché en août 2015.

 

Comment informer le marché avec des communications positives et réaliser un avantage concurrentiel à travers une campagne anti-contrefaçon réussie

Parallèlement, Meelunie collabora avec tesa scribos sur une campagne de communication efficace, un élément important à ne pas négliger pour réussir son programme de protection de marque. Ces campagnes s’avèrent même encore plus essentielles pour des produits dont la durée de conservation est assez longue. Dans le cas de l’amidon de pomme de terre Windmill, cela impliquait une période de 24 mois pendant laquelle à la fois des produits protégés et non protégés par l’étiquette de sécurité seraient trouvés dans le commerce.

 

Afin de lever tout doute et toute confusion, Meelunie conçut un flyer qu’elle présenta personnellement à ses distributeurs, pour expliquer la nouvelle étiquette de sécurité, sa manière de fonctionner, ses avantages pour les distributeurs et leurs revendeurs respectifs.

 

Le marché étant assez transparent, et dans l’optique de cibler aussi les clients finaux, Meelunie lança également des campagnes de publicité pour rappeler ou présenter et expliquer aux lecteurs les outils mis en place pour combattre la contrefaçon.

 

tesa PrioSpot et tesa connect & check

Pour protéger ses produits Windmill de haute qualité et son image de marque, Meelunie a choisi l’étiquette de sécurité « tesa PrioSpot », appliquée sur chaque emballage d’amidon de pomme de terre et associée à un outil en ligne : la plateforme « tesa connect & check ». En scannant le QR code avec un smartphone ou en allant directement sur le site Internet, les distributeurs, revendeurs, douaniers et utilisateurs finaux peuvent obtenir des informations sur la manière de vérifier l’authenticité du produit grâce à d’autres points de contrôle.

Ces deux outils sont bien expliqués dans un flyer destiné au réseau de partenaires de Meelunie, leur fournissant des informations détaillées.

Avantages globaux et retour sur investissement (ROI)

Les produits tesa scribos sont à 100 % conçus, développés et fabriqués sur l’unique site de production de l’entreprise, qui est aussi son siège social, à Heidelberg, en Allemagne. De là, ils sont directement livrés au client, ou bien, dans le cas de Meelunie, à son fournisseur exclusif d’emballages, supprimant ainsi toute possibilité de faille dans la chaîne d’approvisionnement. Le fabricant des emballages est chargé d’appliquer l’étiquette de sécurité tesa PrioSpot sur le sac Windmill avant de l’envoyer à l’usine d’amidon de pomme de terre. Chaque étiquette de sécurité tesa PrioSpot contient un code de sécurité individuel, ainsi que diverses caractéristiques de sécurité visibles et cachées, les rendant impossibles à reproduire ou à imiter.

 

Avec un contrat de service basé sur un forfait annuel auquel s’ajoute un léger supplément par étiquette, Meelunie s’attend à un retour sur investissement rapide, rien qu’en réduisant les dommages subis par la contrefaçon, sans même forcément augmenter son volume de ventes.

 

Conclusion

Interrogé à peine neuf mois après la mise en place de la solution, Jan van Vilsteren déclare que l’entreprise a reçu un retour très positif de ses distributeurs. Ils ont l’impression que la demande a augmenté pour les produits équipés de l’étiquette, malgré la légère hausse du prix. Alors que le marché est de plus en plus saturé des produits portant l’étiquette de sécurité, Meelunie a également remarqué que le nombre de codes scannés sur le site Internet (tesa connect & check) continue à croître.

 

« La preuve est là ! Si l’on considère qu’en Chine, tout est protégé par un code QR, des bouteilles d’eau aux pommes, nous pensons que ce grand nombre de codes scannés est déjà un très bon signe. Cela signifie que de plus en plus de personnes ont reconnu l’étiquette et que nous avons bien communiqué sur les points qu’ils doivent vérifier pour savoir si le produit est authentique ou non », explique Jan van Vilsteren. « Nous avons donc clairement atteint notre objectif, qui était de créer un outil permettant de distinguer les produits authentiques des très bonnes imitations, tout en protégeant la valeur ajoutée de la marque. Au fil du temps, nous espérons générer un déferlement de la demande et gagner des parts de marché, une fois que les contrefaçons auront été éliminées. tesa PrioSpot et la plateforme tesa connect & check ont fait une réelle différence pour notre marque. Grâce aux codes scannés, nous pouvons désormais nous faire une meilleure idée des lieux de production des contrefaçons et nous sommes en mesure d’agir de manière plus directe dans ces régions. »

 

Pour conclure, Jan van Vilsteren souligne les hautes compétences de l’équipe chargée du projet chez tesa scribos et notamment les conseils avisés de Dr. Anne Thielbeer, Directrice Technique de Projet dédiée à Meelunie chez tesa scribos, et ce tout au long du projet.

Une enquête démontre les changements dans l’approvisionnement et l’entretien des centres de données

Une étude mondiale identifie de nouvelles tendances et évolutions en termes d’approvisionnement et de support des datacenters par les responsables des décisions informatiques.

 

Curvature, fournisseur innovant de solutions et de services d’infrastructure informatique, a publié plus tôt cette année les résultats d’une étude mondiale menée par la société de recherche indépendante Dimensional Research. L’enquête mondiale commandée par Curvature a impliqué plus de 500 responsables des décisions informatiques. L’objectif était d’identifier des tendances en termes d’approvisionnement et de support des datacenters, avec des résultats parfois surprenants : parmi les personnes interrogées, près de 60 % déclarent avoir recours à la tierce maintenance (TPM), tandis que 53 % achètent désormais du matériel d’occasion de manière régulière. Les trois principaux facteurs à l’origine de cette adoption croissante de la TPM sont une attention accrue accordée à la diminution des dépenses opérationnelles, l’amélioration des offres de support de la part des fournisseurs de maintenance indépendants et les expériences positives avec le matériel de la génération précédente.

 

« Face à la complexité de la situation actuelle, les responsables des décisions d’achats informatiques doivent relever des défis de plus en plus difficiles.  Ils doivent prendre en compte les possibilités et la qualité de la technologie, mais également son coût, tout en apportant une certaine valeur commerciale et en garantissant un retour sur investissement permanent », affirme Lucie Posada, Sales Manager France chez Curvature. « Cette étude indépendante souligne la montée en puissance des modèles alternatifs d’approvisionnement et de support qui permettent aux clients de satisfaire leurs besoins. Curvature aide ces entreprises en proposant notamment une tierce maintenance et du matériel d’occasion, afin de créer des environnements multifournisseurs rentables pour les réseaux, les serveurs et le stockage. »

L’étude de Dimensional Research (publiée en janvier 2016) révèle une adaptation accrue en 2015 et un fort potentiel de croissance en 2016 pour les alternatives en matière de maintenance et de matériel d’occasion, et met en exergue les tendances suivantes :

– 96 % des entreprises interrogées reconnaissent les avantages des datacenters multifournisseurs, notamment l’optimisation des dépenses, une réduction de la dépendance et plus de flexibilité vis-à-vis des fournisseurs

– 92 % des entreprises ont maintenant recours à du matériel d’occasion, une tierce maintenance ou une infrastructure multifournisseur dans leurs datacenters.

– 53 % de ces entreprises achètent du matériel d’occasion

– 60 % ont recours à la tierce maintenance

– 85 % disposent d’environnements multifournisseurs

– 90 % des entreprises reconnaissent les avantages de la tierce maintenance pour les datacenters. Les raisons principales sont :

– Une opportunité de diminuer les coûts (69 %)

– Une optimisation des coûts grâce à la maintenance hybride, comprenant à la fois un support indépendant et l’OEM (42 %)

– La possibilité de travailler avec un fournisseur uniquement dédié à la maintenance (35 %)

– Le maintien de la flexibilité du fournisseur pour les besoins futurs (34 %)

– La diminution du risque dû à l’enfermement propriétaire (31 %)

– 60 % ont eu davantage recours à du matériel d’occasion, une tierce maintenance ou une infrastructure multifournisseurs en 2015, et 54 % prévoyaient d’augmenter cette part en 2016

 

Même si les entreprises adoptent de plus en plus ces approches non traditionnelles concernant les achats et le support autour des datacenters, il reste encore beaucoup à faire. Un peu plus de la moitié (55 %) conservent toujours une approche monofournisseur, au moins pour une partie de l’équipement de leurs datacenters. Le matériel des réseaux arrive en tête (40 %), suivi des serveurs (36 %) et du stockage (29 %).

 

Cependant, ces méthodes traditionnelles d’achat de matériel sont de moins en moins populaires. La plupart des entreprises qui se sont tournées vers des alternatives d’achat ou de support pour leurs datacenters ont confirmé ce choix en 2015 (60 %). Ceci devrait se poursuivre en 2016 : plus de la moitié des entreprises (54 %) prévoient activement d’investir davantage dans les alternatives d’achat et de support pour leurs datacenters.

 

Exigences des fournisseurs ou flexibilité et choix de l’acheteur ?

Il ressort également de l’étude que les acheteurs de matériel sont toujours à la recherche d’une plus grande flexibilité et d’un choix plus large. La croissance repose sur de nombreux facteurs, y compris les nouvelles technologies qui offrent davantage de flexibilité aux architectures, la nécessité de mieux gérer l’énergie et la disponibilité d’alternatives plus appropriées que celles proposées par le matériel d’occasion et la tierce maintenance. Selon l’étude, la prise de décisions basées sur les processus plutôt que l’informatique est monnaie courante. Cela concerne notamment les processus d’achats internes (56 %), les exigences des fournisseurs (55 %) et les politiques internes (52 %). 42 % déclarent que les processus d’approvisionnement s’améliorent, tandis que seulement 14 % estiment qu’ils se détériorent.

 

Paul Jones, CTO, Sisters of Charity Health System : « Nous avons rapidement constaté l’intérêt de travailler avec Curvature, car l’équipe n’essaie pas de nous vendre du matériel comme le feraient les OEM. Elle est dans notre camp, met tout en œuvre pour notre cause, et cela se voit. En nous aidant à rallonger la durée de vie utile de notre matériel de génération précédente, pratique encouragée par Curvature, nous économisons des centaines de milliers de dollars. »

 

Portée mondiale des offres NetSure de Curvature, support local

Depuis plus de 5 ans, les entreprises du monde entier comptent sur NetSure® de Curvature pour la tierce maintenance dans le support des appareils Cisco, HP, Sun, IBM, Dell, EMC et NetApp. Grâce à NetSure, les entreprises ont la possibilité de garder des produits de la génération actuelle mais aussi des produits en fin de vie, afin de rallonger la durée de vie du matériel tout en diminuant les dépenses relatives aux opérations et au capital. Toute une série de niveaux de services flexibles sont disponibles, notamment un support technique mondial 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, un remplacement en quatre heures et le jour ouvré suivant de tout matériel dans le monde entier, un échange sur site et un support sur le terrain. Les clients ont également la possibilité d’utiliser le portail NetSure pour gérer de manière centralisée tous leurs contrats de maintenance serveur, stockage et réseau NetSure et OEM.

 

Méthodologie de l’étude

Des responsables des décisions informatiques du monde entier ont reçu par e-mail une enquête en ligne sur les environnements de leurs datacenters. L’objectif était de quantifier les expériences, les défis et les tendances en matière d’approvisionnement et de support de l’équipement des datacenters. 507 personnes qualifiées ont répondu à l’enquête. Chacune d’entre elles était directement responsable ou chargée des équipes responsables de l’architecture de l’infrastructure, de la mise en œuvre de l’équipement, de l’achat du matériel, des services de maintenance ou de l’entretien du matériel. Les personnes interrogées étaient issues d’un vaste panel de secteurs, d’entreprises de tailles très variables, de régions diverses et occupaient des niveaux de postes très différents.

 

L’étude complète « TENDANCES DE L’APPROVISIONNEMENT ET DU SUPPORT DES CENTRES DE DONNÉES – ENQUÊTE AUPRÈS DES RESPONSABLES DES DÉCISIONS INFORMATIQUES » est téléchargeable ici : https://www.curvature.com/upload/data-center-industry-trends-2016.pdf

 

L’imprimante de codes-barres Pronto! 486 de QuickLabel

L’imprimante de codes-barres Pronto! 486 vient avec une garantie à vie mais elle est surtout l’une des imprimantes les plus fonctionnelles du marché de l’impression.

La conception instantanée de codes-barres
Les codes-barres sont, sans doute, une partie essentielle de l’emballage et de l’étiquetage sur tous les produits du quotidien, quel que soit le réseau commercial par lequel ils finissent par être vendus. En termes de design, les codes-barres doivent être efficaces. Les imprimantes d’étiquettes de codes-barres sont un moyen abordable de lancer des opérations commerciales, non seulement en imprimant des codes à barres rapidement et clairement mais aussi en permettant une flexibilité dans la conception, d’honorer un certain nombre de commandes dans l’immédiat et de personnaliser des codes-barres pour des commandes en série.

Une imprimante de codes-barres intuitive
ProntoLa Pronto! 486 est une imprimante de codes-barres que les spécialistes de l’impression QuickLabel ont doté d’une résolution d’impression de 600 dpi, qui produit un texte clair d’une taille de 4 points, communément utilisés pour les étiquettes de codes-barres. Conçu pour utiliser le ruban de transfert thermique, le mécanisme d’impression de la Pronto! 486 est fiable et garantit que toutes les lignes sont produites avec une qualité d’impression lithographique afin que tous les codes-barres imprimés puissent être correctement lus par les scanners.

La Pronto! 486 peut imprimer une variété de codes-barres, d’étiquettes à données variables, y compris des étiquettes qui contiennent des images et un logo. Certaines entreprises utilisent la Pronto! 486 pour créer des codes-barres spécifiques pour différents produits, en particulier dans l’industrie alimentaire, tandis que dans d’autres secteurs industriels, comme les fabricants de cartes de circuits d’ordinateur par exemple, l’imprimante de codes-barres est intégrée dans le cadre d’une ligne de production. Dans ce cas, il est possible de surveiller à distance l’impression grâce à un réseau Ethernet.

QuickLabel propose de nombreuses solutions d’impression d’étiquettes
Quel que soit le domaine d’activité dans lequel une entreprise est impliquée, la gamme QuickLabel est spécialement conçue pour augmenter l’efficacité des lignes de production des entreprises. Depuis 1994, QuickLabel fabrique des imprimantes d’étiquettes et de codes-barres fiables et innovantes mais aussi un logiciel d’impression d’étiquettes compatible avec le matériel d’impression et d’autres accessoires comme des rubans à transfert thermique.

Press / Media Contact Details:
Astro-Med, Inc. / QuickLabel Systems
Parc Euclide
ZA la Clef de St Pierre
10A Rue Blaise Pascal
78990 ELANCOURT
+33 1 3482 0900

Les applications de l’énergie nucléaire

L’énergie nucléaire est utilisée principalement pour la production d’électricité produite par les centrales nucléaires. Cette énergie sert également dans plusieurs domaines. On distingue notamment 2 principaux domaines, à savoir : l’application civile et militaire de cette puissance nucléaire. Découvrons à travers ces explications, les différentes applications de l’énergie nucléaire.

Utiliser le nucléaire pour générer de l’électricité

Pour fonctionner, le processus du nucléaire est plus simple à expliquer. La réaction nucléaire produit une intense chaleur transformant l’eau en vapeur. Cette réaction actionne la turbine et l’alternateur afin de produire de l’électricité dans les centrales nucléaires. Ensuite, la vapeur est retransformée en eau afin de reprendre le même cycle. Les fumées qui s’échappent des immenses cheminées des centrales nucléaires sont en réalité de la vapeur d’eau due au refroidissement.

L’énergie nucléaire est utilisée pour produire uniquement de l’électricité. À la différence des combustibles fossiles comme le pétrole qui est également utilisé pour le chauffage, l’utilité du nucléaire est assez limitée. L’avantage avec cette énergie est qu’elle ne dégage aucune émission nuisible lors de son utilisation. Le principal souci provient surtout de la gestion de l’uranium nécessaire à la production de l’électricité. Ce dernier doit être stocké dans des dépôts sécurisés le temps nécessaire pour que les déchets réduisent la radioactivité.

Utiliser l’énergie nucléaire pour des applications militaires et utilisations industrielles

Les armes nucléaires sont des dispositifs qui utilisent la technologie nucléaire. Les applications militaires du nucléaire se distinguent en 2 catégories. La première s’utilise pour produire des explosifs dévastateurs comme la bombe atomique. Le nucléaire sert également de combustion pour des engins de guerre tels que les sous-marins ou les navires de guerre sophistiqués. L’utilisation du nucléaire pour la propulsion se fait également sur des croiseurs, porte-avions…

La technologie nucléaire se manipule aussi dans le secteur industriel tel que le développement et l’amélioration de la médecine. Le contrôle de la qualité et l’automatisation sont des secteurs d’intervention de cette technologie. Ainsi, on peut utiliser la maîtrise du nucléaire dans la fabrication de plastique et stérilisation de produits à usage unique.

D’autres fonctionnalités de l’énergie nucléaire

La médecine nucléaire utilise des produits radio pharmaceutiques, les techniques de radiothérapie, la télé thérapie pour traiter le cancer. L’énergie nucléaire sert également dans la biologie de rayonnement afin de stériliser les instruments médicaux utilisés.

Ces technologies sont aussi utilisées pour la datation notamment en appliquant les propriétés du carbone 14. Le développement agricole utilise les isotopes afin d’augmenter la production agricole dans les pays les moins développés.

—————————————–

S’informer d’avantage sur l’énergie nucléaire ici

Des parfums soldés de marque pendant l’été sur Leader Parfum !

Vous êtes à la recherche d’un nouveau parfum ? Pour vous, toute l’équipe de Leader Parfum a sélectionné les parfums soldés de marque les plus populaires, tous disponibles sur notre site à prix soldé du 22 Juin au 2 Août !

Nos parfums soldés tendances pour mesdames

Fragrance iconique présentée dans un flacon dont la tête a la forme d’un cœur inversé, le parfum La Petite Robe Noire de Guerlain vous offre une création irrésistible, exprimant le glamour, le style et l’élégance. La senteur florale, fruitée et boisée de ce classique de la parfumerie fera d’elle un parfum pas cher dont vous ne pourrez (et voudrez) plus vous séparer.

Créée par Thierry Wasser pour Guerlain, cette nouvelle version du parfum Shalimar Initial se présente comme étant plus fraîche que son prédécesseur. Ses notes de pamplemousse, d’orange et de fleur de Néroli lui confèrent en effet un côté plus sensuel et plus doux. Le parfum soldé Initial est idéal pour les jeunes femmes d’aujourd’hui !

La sélection spéciale de parfums soldés pour homme

Iconique, le parfum Pour un Homme de Caron a été créé en 1934 et est resté inchangé depuis, signe que ce parfum classique reste inimitable et intemporel. Considéré par beaucoup comme LA valeur sûre des parfums homme, notamment grâce à sa note dominante de lavande des Alpes, cette fragrance est un faire-valoir charismatique et puissant. Retrouvez ce parfum de marque pendant les soldes d’été sur Leader Parfum, leader du parfum à prix discount !

Grand classique de la parfumerie pour homme, le parfum Chrome d’Azzaro est intemporel et se distingue par sa douceur et sa fraîcheur boisée. Ses senteurs vivifiantes de bergamote, pamplemousse, jasmin d’eau et musc en font une fragrance incontournable, originale et qui correspond à toutes les générations d’hommes.