Communiqués ‘accident de la route’

Que faire après un accident de la route ?

En cas d’accident, tout conducteur présent sur le lieu doit réagir en venant en aide aux victimes sauf si les secours sont déjà arrivés. Mais ce n’est pas tout, voici encore quelques recommandations utiles face à un accident de voiture.

Un accident de la route peut présenter simplement des dommages matériels, mais les cas les plus graves peuvent être mortels. Que ce soit pour un accident matériel ou pour un accident corporel, ne garez pas votre petite voiture sur les lieux de l’accident si l’équipe de secours est déjà présent car il faut libérer les liens. Par contre si vous êtes impliqué dans l’accident, il est tout à fait logique que vous vous arrêtiez le temps de faire les marquages si c’est juste un accident matériel. Dans la même foulée, n’oubliez pas de signaler au plus vite la gendarmerie et prévenez les autres automobilistes de l’encombrement de la voie en plaçant un triangle de détresse à au moins 10 mètres de l’accident.

Dans le cas où votre suv a provoqué des dommages corporels lors de l’accident, il ne faut pas surtout la bouger. Ayez le réflexe d’appeler dans l’immédiat la gendarmerie tout en appliquant consignes de sécurité et gestes de premiers secours. En effet, la non-assistance à personne en danger est un délit. Au niveau de l’assurance, il y a ce qu’on appelle constat à l’amiable que vous devez remplir si vous êtes impliqué dans l’accident. Si après avoir rempli le formulaire, l’autre conducteur vous propose des dédommagements, il ne faut surtout pas les accepter avant un rapport d’expertise qui définira la gravité des dommages.

Quand on remplit le formulaire du constat à l’amiable lors d’un accident corporel, on doit mentionner dans le formulaire les informations sur le conducteur qui est responsable de l’accident. Cela concerne notamment ses coordonnées, le numéro d’immatriculation du véhicule, les coordonnés de son assureur ainsi que son numéro de police d’assurance sans oublier les coordonnées des témoins. A noter que même si vous n’êtes victime que d’un petit choc sur votre voitures 7 places, l’avis d’un médecin est utile. Si vous êtes en situation de conduite en état d’ivresse, sachez que vous ne bénéficiez d’aucune indemnité de la part de l’assurance.