Communiqués ‘bodybuidling’

Programmes de muscu : force et masse

Disposer d’un programme de musculation correct est la base pour progresser dans ce sport. Mais attention, un programme de musculation n’est pas simplement quelques exercice jetés en vrac sur une feuille. Un programme d’entraînement est quelque chose de structuré, et de réfléchi.

Par exemple dans le cadre d’une prise de masse, vous allez utiliser des exercices de musculation de base (aussi appelé exercice poly-articulaires) car ces exercices sont les plus à même de stimuler en même temps plusieurs muscles du corps.

Le programme de musculation de prise de masse sera donc composé en grande majorité de ce type d’exercices, et tous les petits exercices de finition seront mis de côté. En effet, pendant la prise de masse on cherche à développer le volume musculaire global, et non pas à améliorer la définition de telle ou telle partie de votre muscle. Donc, concentration sur les gros exercices.

Le fait d’utiliser ce type d’exercices basiques à un autre intérêt positifs pour votre croissance musculaire : en soulevant suffisamment lourd, vous allez entraîner toute une somme de réaction anaboliques que dans votre corps, et notamment la libération de nombreuses hormones participants au gain de force, à la fonte adipeuse, ou à la croissance des muscles (comme par exemple l’hormone de croissance : HGH).

La règle sera donc d’utiliser au moins un exercice de base lourd par muscle. Par exemple, pour les pectoraux cela pourra être le développé couché, alors que pour le dos cela pourrait être le rowing, ou encore les tractions.

Mais attention, même si il s’agit ici de soulever suffisamment lourd, le but n’est pas de travailler la force, mais de faire du bodybuilding. Vous avez donc pas travailler en série trop courte. Restez dans un nombre de répétitions compris entre 8 et 12, et utilisez deux à trois séries par exercice. C’est cette combinaison de répétitions et de séries qui vous permettra de travail de masse le plus lourd possible, et donc le plus efficace possible.

Les compléments alimentaires sont-ils dangereux ?

De nombreux sportifs, et de nombreux Français en général consomme des compléments alimentaires, mais ici, nous allons nous attarder plus particulièrement sur les compléments alimentaires utilisés par les pratiquants de musculation. En effet, cette population est l’une de celles qui consomme le plus de complément.

Bien entendu nous connaissons tous les protéines pour la musculation, qui sont des protéines en poudre, utilisée par ses sportifs, pour faciliter la croissance de leurs muscles. La protéine la plus utilisée dans ce cadre est la protéine nommée whey protein. C’est une protéine très rapide qui va être utilisée juste après la séance de musculation. Nombreux sont ceux qui se posent des questions pour savoir si la whey protéine présente un danger. Pourtant, ce type de protéines n’est jamais qu’une forme particulière de lait en poudre. À condition de ne pas en abuser, il n’y a donc aucun danger à manger de la whey protéines.

Il en est de même pour la créatine. Car il faut bien savoir que la créatine est sans danger. Malgré ce que certains disent dans les médias, la créatine est un complément alimentaire tout à fait sain, qui n’entraîne aucun risque particulier pour la santé de ceux qui en consomment. C’est même un très bon antioxydant, et elle participe au bon fonctionnement et à la santé du cerveau.

Par contre, il n’en est pas de même pour tous les compléments alimentaires. Par exemple dans le cas de l’éphédrine, ce produit a de été interdit car il était très dangereux, en tant que produits stimulants utilisé pour perdre du gras. Pourtant, pendant de nombreuses années, on pouvait retrouver de l’éphédrine dans de très nombreux produits. Maintenant, l’éphédrine a été interdite, car trop dangereuse, est donc considérée comme un produit dopant.

D’autres produits sont sans danger particulier, mais peuvent avoir quelques contres indications. Par exemple, la glucosamine à des effets secondaires : elle peut provoquer des troubles chez les personnes allergiques aux crustacés, ou encore de faux résultats positifs pour les diabétiques. En effet, la glucosamine est extraite de la carapace des crustacés, elle se rapproche très fortement de la molécule de glucose. Il faut donc faire attention aux effets secondaires de la glucosamine et de certains autres produits.