Communiqués ‘comparatif mutuelles’

Le CAS demande le remboursement des médecines douces

Un rapport du CAS « Centre d’Analyse Stratégique » risque de mettre en questions les décisions de la sécurité sociale en ce qui concerne le remboursement des médecines douces. En effet, le rapport propose d’intégrer les médecines alternatives comme l’hypnose, l’homéopathie ou l’ostéopathie dans le cadre de la médecine traditionnelle et de les intégrer complètement aux dispositifs de la médecine conventionnelle remboursé par l’assurance maladie.

Pour des remboursements élevés des frais de vos impératif de santé et une protection dès le premier jour, choisissez une mutuelle sans délai de carence sur Lesmutuellespascheres.com .

Les frontières sont floues entre les différent types de médecine

Le CAS soutient cette idée dans son rapport avec plusieurs arguments. En effet, « Les frontières entre soins conventionnels et non conventionnels sont floues : certains soins dits non conventionnels comme l’homéopathie en France sont dispensés par des professionnels de santé reconnus et remboursés » par la sécurité sociale. Aussi certains organismes publics comme L’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris comporte un centre de médecine chinoise depuis 2011. Cela laisse à se poser la question sur les raisons qui amènent l’état à construire des centres dans les quels se pratique la médecine douce, sur tous qu’il dit que les résultats de ce genre de pratiques ne sont pas prouvés scientifiquement et que les frais ne sont pas remboursés.

D’un autre coté, le rapport de la CAS montre que « ces médecines pourraient être utiles dans le champ de la prévention, des maladies chroniques et de la douleur, voire en cas d’échec de la médecine conventionnelle, ces thérapies pourraient aussi contribuer à une baisse de la consommation médicamenteuse » ce qui baissera la charge et le déficit de la sécurité sociale.
Jusque là, aucune décision de l’assurance maladie concernant ce sujet n’a vu le jour et le recours à une mutuelle pas chère et efficace reste le seul moyen pour avoir un remboursement des frais de la médecine douce.

Alptis assurance propose le remboursement des frais de la médecine alternative, n’hésitez pas à faire des devis en ligne et à comparer les mutuelles santé d’une dizaine de concurrents tel qu’ April mutuelle, Covea Risks, SMAM, Matmut assurance, Generali, etc.

Comment résilier et changer de mutuelle dans les meilleures conditions ?

Chaque assuré peut être amené à résilier sa mutuelle et d’en changer pour des raisons multiples. En général, cela annonce une procédure assez complexe pouvant nécessiter l’intervention d’une personne experte dans le domaine des mutuelles et assurances santé.

Mutuelles-Comparateur.fr offre ses conseils pour simplifier la démarche à suivre. Il propose aussi de faire un comparatif mutuelle gratuit pour choisir une mutuelle plus appropriée aux besoins de chacun.

 

La résiliation de mutuelle selon les normes de la loi Chatel

Les articles « L113. 12 » et « L113. 16 » de la loi Chatel précisent les cas dans les quels un assuré peut résilier sa mutuelle :

1)      La constatation d’une augmentation abusive de la tarification suite à la réception de l’avis d’échéance annuelle (l’adhérent dispose d’un délai de 15 jours pour envoyer une lettre de résiliation)

2)      La modification de la situation de l’assuré (statut professionnel, situation matrimoniale, avance dans l’âge)

3)      La souscription à une mutuelle obligatoire dans le cadre d’une nouvelle embauche

4)      L’arriver du contrat d’adhésion à son terme (l’assuré doit notifier son désengagement par lettre avant 2 mois de la date d’anniversaire du contrat mutuelle)

L’assuré doit mentionner dans sa lettre de résiliation mutuelle son numéro de contrat, celui de la sécurité sociale et le motif du désengagement. Cette lettre doit être recommandée et avec accusé de réception.

Une fois la résiliation a été acceptée, il est important de faire le plus de devis possible en ligne pour comparer les formules et choisir une mutuelle adaptée aux profils de l’assuré.

 

Changer de mutuelle et faire jouer la concurrence

La résiliation d’une mutuelle est souvent l’occasion d’en choisir une meilleure. C’est pour cette raison qu’il est important pour chacun de réviser la liste de ses besoins médicaux et ses impératifs budgétaires pour savoir que choisir comme formule.

Aussi, il est important de faire jouer la concurrence entre les différentes mutuelles et de peser le pour et le contre avant d’en choisir une. Pour cela, le comparateur Mutuelles-Comparateur.fr présente une sélection de formules fiables et à petit prix apprenants toutes à des assurances santé de renoms comme Alptis et Assurema .

Faites une comparaison gratuite en ligne et un changement de mutuelle grâce à Mutuelles-Comparateur.fr ou l’un de ses partenaires comme Mutuelle-pas-cher.fr .

Quelles sont les plus importantes prestations des complémentaires

Une mutuelle a pour objectif de réduire les coûts de santé de ses clients. On désigne ticket modérateur, la dépense que la complémentaire santé rembourse après l’indemnisation de la sécu. Le taux d’indemnisation de la mutuelle repose amplement du genre d’engagement.

Il y a différentes garanties variant entre les postes les plus courants comme les postes de stomatologues, les postes lunetiers ou les postes de soins classiques. Par ailleurs, des postes plus spécifiques sont soumis par certaines complémentaires . Les complémentaires ne prennent pas la responsabilité de la sécurité des biens.

Ce qui se trouve même intéressant avec les complémentaires c’est qu’elles coûtent moins chères que l’adhésion à des compagnies d’assurances classiques. Les sociétés d’assurances sont habituellement d’importantes sociétés anonymes à l’opposé des mutuelles où les sociétaires se sentent en toute tranquillité. Si vous cherchez à avoir d’avantage d’informations sur ce sujet, n’hésitez pas à venir nous demander au téléphone ou par mail sur notre site internet. Notre équipe répondra à vos interrogations au plus vite. Vous obtiendrez toutes nos coordonnées sur le formulaire de contact.

Croyez monsieur, en l’expression de nos sincères sentiments les meilleurs.

Le personnel de mutuelle com

Alzheimer : y a-t-il un moyen pour le freiner ?

L’Alzheimer est une maladie qui touche les fonctions cognitives de la personne et manifestée essentiellement par les troubles de la mémoire, de la marche, de la parole etc. En effet c’est une maladie très difficile à repérer. Il est recommandé de passer par les services de Psychiatrie et de neurologie afin de s’assurer et de se prononcer plus surement.
La majorité des patients sont des personnes âgées (plus de 65 ans) et surtout de sexes féminins
Avoir recours à une mutuelle pas chère et efficace est la solution pour améliorer l’accès aux soins et pour se faire rembourser intégralement des frais de santé.

Comment traiter et prévenir cette maladie ?

Certains médicaments prescrits par le médecin ont pour effet de ralentir la progression de cette maladie et de l’aider à retrouver sa tranquillité et son équilibre quotidien.
Toutefois il y a d’autres moyens pour aider les malades à dépasser les trous de mémoires à savoir :
• Prendre des notes pour se rappeler
• Utiliser les réveils pour chaque activité à accomplir
• Demander de l’aide aux personnes proches pour les corriger aux cas de besoins et aussi de mettre fin aux comportements non surveillés
• Disposition des équipements de géolocalisation (exemple chaussures ou montres équipées d’un GPS conçues spécialement pour les personnes atteintes d’Alzheimer)

Pour faire face à cette maladie, il est conseillé d’éviter les principales causes de la maladie Alzheimer à savoir le tabac et l’alcool qui accélèrent la destruction des cellules nerveuses qui appartiennent à la région « mémoire ».
Assurez votre santé par un choix de mutuelle sur-mesure et adaptée aux besoins, pour cela, le comparateur « mutuelle-pas-cher.fr » vous propose de Comparer les meilleures mutuelles du moment (SwissLife Mutuelle , Covea Risks, Alptis Assurance, Allianz, Mutuelle AMIS, Generali, Mutuelle SMAM, etc) dont la majorité appartient à la mutualité française.