Communiqués ‘incendie’

La détection de fumée vous alerte pendant votre sommeil

Le détecteur de fumée est un appareil permettant le contrôle permanent des fumées au sein d’une maison. Installé judicieusement, il préviendra par une sonnerie assez forte pour vous réveiller de tout excès de fumée qui s’échappe en trop grande quantité d’un appareil ou d’un endroit précis. Ce système est hautement indispensable pour votre protection pendant votre sommeil.

A quel endroit les installer ?

Il est conseillé d’installer un détecteur de fumée à chaque étage. Il se pose très simplement au plafond et il est recommandé de ne pas le placer trop près d’un lieu de cuisson ou bien d’une cheminée, d’un insert ou d’un poêle à bois, éléments qui produisent de la fumée en fonctionnement normal.
Si votre maison possède plusieurs étages, un détecteur posé près d’un escalier ou sur le palier entre les chambres veillera sur votre sommeil.
Vous pourrez ainsi dormir tranquille puisque la sonnerie vous réveillera si besoin. Vous vous réveillerez immédiatement avec la sirène du système.
Il est aussi conseillé d’en installer un dans votre garage si une chaudière à gaz y est placée.

La classe M3 des revêtements inflammables dans les faits

La classe M3 regroupe 7 niveaux différents qui sont établis par rapport à la dangerosité des différents revêtements. Normalement la plupart se situent dans une fourchette de 1 à 3, autrement dit une inflammabilité faible, seulement dans les faits, les revêtements en fibre synthétique anti-abrasifs ne sont pas monnaie courantes dans les foyers français compte tenu de leurs relative récence et de leurs coûts, une grande majorité ayant été posée entre les années 60 et 80 (équivalant à niveau 5 à 7), ils ne sont plus conformes aux normes de sécurités (plafond légal au niveau 3) et peuvent engendrer le danger présenté plus haut.

Que faire afin d’éviter les risques de feu ?

Vous souhaitez vous protéger contre un risque incendie ? Très souvent, la meilleure alternative à la mise en place d’un parquet ou carrelage reste la mise en place d’un système de détection de fumée. Une fois placé dans la/les pièce(s) équipée(s), il surveillera tout départ de fumée au sol et vous en avertira grâce à un signal sonore puissant, vous permettant de réagir rapidement sans paniquer. Un atout-sûreté que vous ne devez plus négliger(à partir de 2014, il sera obligatoire dans les foyers français).

Le détecteur de fumée pendant la nuit

Le détecteur de fumée est un petit appareil qui permet la surveillance des fumées à l’intérieur d’une maison ou d’un local. Placé au bon endroit, il alertera à l’aide d’une sirène assez forte pour vous réveiller de toute fumée s’échappant d’un appareil. Ce système de détection de fumée est hautement recommandé afin de vous protéger efficacement la nuit.

A quel endroit les installer ?

Il est conseillé d’installer un détecteur à chaque étage. Il s’installe facilement au plafond et il est recommandé de ne pas le placer trop près d’un lieu de cuisson ou d’une cheminée, d’un insert ou d’un poêle à bois, éléments qui dégagent de la fuméehabituellement.
Dans le cas où votre maison possède plusieurs étages, un détecteur placé dans un escalier ou sur le palier entre les chambres vous protégera pendant votre sommeil.
Vous serez alors serein pour dormir en toute quiétude puisque la sonnerie se déclenchera. Vous pourrez vous réveiller immédiatement avec les sons stridents de l’appareil.
Il est également conseillé d’en installer un dans votre sous-sol si une chaudière y est placée.

Contrôler et modifier si besoin

On conseille vivement de faire contrôler toute son installation électrique une fois par an afin de s’assurer une certaine tranquillité d’esprit par rapport à cette situation. En effet, l’électricité utilisée par une maison augmente l’hiver et c’est généralement le moment où les problèmes apparaissent.
Même si le coût est souvent onéreux, il faut nécessairement remettre aux normes les parties vétustes de son installation électrique notamment dans les anciens logements où les prises électriques et le tableau ne sont pas conçus pour supporter la demande énergétique des appareils électriques du moment.

Dangers d’une installation trop ancienne dans une maison

Lorsqu’elle devient obsolète, l’électricité d’un pavillon est un danger car il est fréquent qu’elle ne comporte pas de fils de terre . La législation prévoit d’avoir au moins trois prises par pièce de la maison pour éviter les surchauffes à cause du trop d’éléments branchés sur la même prise et est très stricte quant à l’utilisation d’un disjoncteur conforme.
Certains anciens disjoncteurs sont des indices que l’électricité du pavillon n’est pas adéquate et qu’il faut réaliser une rénovation afin de la remettre aux normes actuelles et pouvoir profiter sereinement de son logement sans s’anguoisser. Cela ne doit pas être pris à la légère lorsque l’on sait que le seul fait de préserver une structure obsolète peut déclencher un incendie dans sa maison, détruire ses biens et parfois mettre en danger la vie de ses proches.

Comment étouffer un début d’incendie ou éteindre quelqu’un ayant pris feu ?

La couverture anti-feu est un élément basique pour stopper la progression d’un feu dans une maison. Ce type de matériel donne la possibilité d’étouffer rapidement un incendie avant qu’il ne se propage et prenne de l’ampleur. Cette couverture peut être utilisée sur un début d’incendie ou sur une personne si ses vêtements s’enflamment par exemple.

Comment et quand se servir d’une couverture anti-feu ?

Une couverture anti-feu fait en général partie des éléments basiques donnant la possibilité d’étouffer un incendie. La couverture anti-feu est en général un carré d’un mètre, très léger. La couverture anti-feu permet de recouvrir en un simple geste un début d’incendie et devient inutile si les flammes dépassent 1 mètre de haut. Elle peut être utile pour arrêter un début d’incendie sur des objets de petites tailles, souvent des feux de classe B. La couverture anti-feu est également utile pour éteindre un feu de personne – une personne en flamme. Par contre, la couverture anti-feu est totalement inutile en tant que bouclier contre des flammes.

Fixation du détecteur incendie

Pour détecter un début d’incendie sans délai, le détecteur de fumée doit être posé de manière correcte. La meilleure position est au plafond. Dans le cas d’une fixation au plafond, le mieux est le milieu de la pièce. Dans le cas où cette position est difficilement accessible ou déjà utilisée pour un luminaire, il faut fixer le détecteur avertisseur autonome de fumée à au moins 15cm du mur le plus proche et à au moins 15cm du lustre en question ou d’un autre éclairage. Si une installation au plafond n’est pas envisageable ou impossible, l’installation du détecteur avertisseur autonome de fumée en hauteur sur un mur est acceptable mais peu conseillée.

Attention aux emplacements à risque et aux éléments perturbateurs

Certaines pièces ne sont pas adaptés à l’installation d’un détecteur incendie. Dans la majorité des cas les pièces qui dégagent de façon régulière des gaz ou des poussières sont à éviter par exemple la cuisine, etc. Les pièces à humidité élevée comme la salle de douche ne doivent pas être équipées d’un détecteur. Il existe aussi des appareils qui ne doivent pas se trouver à proximité d’un détecteur de fumée afin de ne pas en modifier le fonctionnement. Par exemple un climatiseur ou un ventilateur qui rendraient le détecteur avertisseur autonome de fumée totalement inutile en l’empêchant de capter les particules de fumée d’un départ de feu.

Connaître les principales causes de feu domestique

Dans un appartement, le causes d’incendie ne manquent pas. Cependant, de nombreux incendies domestiques pourraient probablement être évités en étant plus vigilants et en appliquant quelques simples consignes. Connaitre les principales causes d’incendie domestique permet généralement d’être plus prudent et de mieux prendre en considération les risques provenant de une négligence.

Dangers liés à l’utilisation de l’électricité ou aux objets banchés au courant

Un grand nombre d’incendies dans les maisons sont causés par l’électricité. Une installation électrique qui n’est plus aux normes est un danger pour les occupants du domicile et peut provoquer à tout instant un départ d’incendie. Il faut faire vérifier régulièrement votre réseau électrique par un électricien compétent en cas de doute sur sa conformité. Les incendies causés par l’électricité peuvent provenir de prises multiples non adaptées ou d’un équipement laissé branché. Les séchoirs à cheveux, fers à lisser et autres appareils fonctionnant à l’aide de résistances chauffantes ne doivent pas être branchés inutilement.

Les risques du monoxyde de carbone pour la santé ?

Une exposition prolongée au gaz CO peut avoir de nombreux conséquences sur la santé d’une personne. Un courte exposition aura comme premiers effets un état grippal, une dépression, une fatigue ou encore des maux de tête. Ces effets sont difficile à diagnostiquer comme une intoxication au gaz CO puisqu’ils sont plutôt courants et peuvent avoir de nombreuses autres causes. Une exposition prolongée au gaz CO cause une baisse du rythme cardiaque, une tension artérielle élevée et provoque fréquemment une atteinte au système nerveux ayant pour effets des vertiges ou des troubles de la conscience.

Comment éviter une intoxication au gaz CO ?

Pour éviter une contamination par le monoxyde de carbone chez soi, il faut s’équiper d’un détecteur avertisseur autonome de monoxyde de carbone. Ce dispositif perçoit la présence de ce gaz en trop grande quantité et prévient immédiatement les habitants par une sirène sonore. Contrairement au détecteur de fumée, qui vous alerte de la présence de particules fines en procédant au filtrage de l’air présent dans la pièce, le détecteur de gaz CO repère précisément la présence du gaz. Il est nécessaire de faire attention à faire le choix d’un détecteur de gaz CO conforme aux réglementations européennes, certifié EN502912.

Promat assure l’isolation thermique du Millénaire avec le revêtement PROMASPRAY®-T

Destiné à accueillir 14 millions de visiteurs par an sur près de 56 000 m², le Millénaire a choisi le revêtement PROMASPRAY®-T de Promat pour l’isolation thermique de ses sous-sols.

 

Le nouveau complexe commercial et tertiaire, le Millénaire, qui a ouvert ses portes courant mai à Aubervilliers, est une gigantesque réalisation qui relève d’une démarche active de développement durable. Certifiée H.Q.E, cette construction pilote, conçue par le cabinet d’architecte Antoine Grumbach & Associés, va bien au-delà de la réglementation thermique en vigueur. Conception, technologies, solutions alternatives et matériaux sont inscrits dans cette exigence au service d’une éco-construction.

 

Reconnue pour son expertise et la qualité de ses systèmes à projeter, pâteux ou fibreux, destinés à l’isolation thermique, la correction acoustique et la protection passive contre l’incendie, Promat a été sélectionnée afin d’assurer l’isolation thermique de la dalle béton séparative entre les niveaux commerciaux supérieurs et chauffés et les niveaux inférieurs de parkings non chauffés prévus pour 2 800 places.

 

Un chantier d’importance car  plus de 800 tonnes de PROMASPRAY®– T fibreux de Promat ont été projetées sur 46 000 m² en R-1. Au-delà des performances d’isolation thermique, ce revêtement fibreux, composé de laine de laitier, de liants hydrauliques et semi-synthétiques ainsi que de divers adjuvants, est incombustible et classé A1.

 

Rappelons que PROMASPRAY®T – non toxique, imputrescible, non attaquable par des rongeurs ou parasites et de bonne résistance – est en conformité avec le marquage CE, selon ETAG 018, dont les performances sont validées par des procès-verbaux européens. Une fiche de données environnementales et sanitaires est également disponible sur demande.

 

Le chantier du Millénaire traduit tout le savoir-faire et l’expertise de Promat dans le domaine de l’isolation thermique et la protection et de la sécurité incendie : raisons pour lesquelles les Maîtres d’Ouvrages retiennent ses produits pour leurs plus grandes réalisations, en neuf comme en réhabilitation, en France comme à l’international.

PROXEO lance sa nouvelle campagne promotionnelle « Alarme Opération Reprise »

PROXEO, 1er réseau de distribution et d’installation de solutions globales de sécurité et d’automatismes pour la maison, offre à ses clients particuliers et professionnels de reprendre leur équipement existant contre l’achat d’un système d’alarme DAITEM nouvelle génération.

 

Cette promotion, qui se déroule du 15 septembre au 15 novembre 2011, va permettre aux clients de rénover leur propre système de prévention en profitant d’un matériel plus performant, équipé des dernières technologies, à des conditions avantageuses. Ainsi que de bénéficier de la fourniture gratuite de 2 produits de sécurité complémentaires.

 

Soit :

–          Un détecteur de mouvements à stockage d’images + détecteur autonome de fumée.

soit

–          Un détecteur de mouvements à transmission d’images + détecteur autonome de fumée.

 

PROXEO permet à ses clients d’acquérir les technologies de prévention et de dissuasion les plus avancées pour une sécurité optimale de leur habitat. D’une part, le détecteur de mouvements qui horodate, capture les images d’un événement et restitue les séquences via une carte micro SD par Bluetooth ou directement  par mobile. D’autre part, le détecteur de fumée devenu indispensable et obligatoire dans toute habitation dès 2015.

 

Cette promotion, relayée par l’ensemble des partenaires du réseau national PROXEO, permettra à tous de prendre contact avec des professionnels-installateurs expertisés, capables de conseiller sur l’équipement adapté à des problématiques de sécurité personnalisées.

Réhabilitation d’un immeuble haussmannien avec le système de chape sèche Promat®-SYSTEMFLOOR 18

 En vue de la réhabilitation d’un immeuble haussmannien du XIXème siècle, le nouveau procédé de chape sèche flottante Promat®-SYSTEMFLOOR 18 a été choisi afin de recréer 4 000 m² de sols. Les performances de ce produit ont fait la différence et ont conquis tous les acteurs de ce chantier.

Prescripteurs et entreprises ont accepté de jouer le jeu en sélectionnant ce nouveau procédé et en anticipant sur l’obtention de son Avis Technique car Promat était favorablement portée par son image de sérieux et son expertise du domaine. Elle s’est alors impliquée dans un étroit partenariat avec l’ensemble des acteurs de cette rénovation.

Ainsi, pour cette réhabilitation parisienne, le Promat®-SYSTEMFLOOR 18 cumulait tous les atouts et qualités capables de remplir les conditions exigeantes liées à ce chantier. Pour les chantiers dont une excellente isolation acoustique (notamment en termes de bruits d’impacts) est requise, Promat propose également le Promat®-SYSTEMFLOOR 28WF (avec 10 mm d’isolant en fibre de bois).

Caractéristiques techniques du Promat®-SYSTEMFLOOR 18 et 28WF

  • Sa pose s’effectue par éléments de 1200 mm X 600 mm de moins de 15 kg, sur plancher ou dalle de béton armé.

 

  • Tout type de revêtement collé ou flottant peut être reçu. Chaque élément est constitué de la superposition de 2 plaques minérales de Masterboard®-M à base de ciment, de 9 mm chacune, collées entre-elles et comportant une longueur et une largeur abattues pour collage et assemblage en parfaite cohésion avec l’élément suivant.

 

  • Sa conception permet une pose rapide, aisée et apporte la garantie d’une planéité et d’une horizontalité parfaites, grâce aux granules d’égalisation autobloquantes Promat®-SYSTEMFLOOR qui, si nécessaire, peuvent être disposées au préalable et dont les différentes granulométries et géométries permettent d’apporter homogénéité, stabilité et cohésion à l’ensemble de la chape.

 

  • L’indépendance de la chape s’obtient par la pose en périphérie d’un cordon isolant afin de limiter la transmission des sons latéraux et d’autoriser la pose en chape flottante.

 

  • Résistant à l’usure, aux impacts et à l’humidité, le procédé Promat®-SYSTEMFLOOR 28WF est également résistant au feu (REI 60) pour un feu du dessus vers le dessous (appréciation de laboratoire 10-A-125) pour les planchers bois. Il présente l’avantage exclusif de lutter à la fois contre les bruits d’impacts et les bruits aériens.

 

Pour en savoir plus : www.promat.fr