Communiqués ‘Jabra’

Jabra offre le contrôle des appels entièrement intégré avec le nouveau Cisco Jabber 10.5

Jabra est doté d’une fonction intégrée de contrôle des appels avec Cisco Jabber 10.5 pour Windows et environnements virtuels. Avec cette nouvelle étape, Jabra renforce l’intégration de ses appareils audio avec les solutions Cisco.

(PARIS, FRANCE, le 3 septembre  2014) Jabra annonce aujourd’hui que ses principaux micro-casques et speakerphones* disposent désormais d’une fonction intégrée de contrôle des appels avec la dernière version Cisco Jabber 10.5 pour Windows.

Avec le lancement de Cisco Jabber 10.5, Jabra continue d’offrir des fonctionnalités de contrôle des appels avec ses micro-casques. Jabra a été le premier fabricant de micro-casques à proposer des pilotes « intégrés » avec Cisco Jabber, mais aussi à lancer le contrôle des appels basé sur Jabra PC Suite pour Cisco Jabber 9.2.

Le pilote « intégré » Jabra garantit une installation fluide des appareils. Aucun pilote externe n’est requis. Les déploiements de masse s’effectuent en toute simplicité.

La fonction intégrée de contrôle des appels avec Cisco Jabber 10.5 est l’étape la plus récente dans la compatibilité toujours plus poussée entre appareils audio Jabra et solutions Cisco. Cette fonction permet aux entreprises de simplifier leurs choix en matière d’infrastructures de communication et d’augmenter la productivité de leurs utilisateurs.

En sa qualité de « Preferred Solution Developer », Jabra mène une collaboration active avec Cisco afin de proposer de nouvelles solutions permettant aux utilisateurs finaux d’exploiter toutes les potentialités des communications unifiées.

Comme l’explique Holger Reisinger, vice-président Marketing, Produits et Alliances de Jabra, « Avec la compatibilité totale de Cisco 10.5, Jabra démontre une nouvelle fois sa volonté d’améliorer l’expérience des utilisateurs en développant en permanence des appareils audio leur permettant de tirer le meilleur parti des solutions Cisco et d’améliorer leur productivité. »

Nouveaux câbles EHS Jabra pour téléphones IP Cisco

Le nouveau câble EHS Jabra LINK™ 14201-41 pour téléphones IP Cisco Unified 8941 & 8945 permet d’assurer la connexion et d’offrir le contrôle des appels à distance avec les micro-casques sans fil Jabra PRO™ 920 & 925, Jabra PRO™ 9400 et Jabra MOTION™ Office, le tout dans un rayon allant jusqu’à 100 mètres.

Le Jabra LINK 14201-41 présente également l’avantage de bénéficier de mises à jour logicielles. Vous êtes ainsi assuré de profiter des dernières fonctionnalités – sans supplément de prix.

Avec le déploiement massif des téléphones Cisco 8941 & 8945 (environ 900.000 appareils à travers le monde à l’heure actuelle), le câble EHS Jabra LINK 14201-41 se positionne comme un accessoire essentiel pour tous les utilisateurs de micro-casques sans fil Jabra.

Ce câble de connexion est à présent disponible chez tous les partenaires Jabra agréés.

Offre « Cisco 5 For Free » de Jabra 

Les entreprises qui envisagent de déployer une solution de communications unifiées Cisco et qui comparent actuellement les avantages des différents équipements audio peuvent profiter de l’offre découverte « Cisco 5 For Free » de Jabra.

Grâce à cette offre, réservée aux entités de plus de 250 employés, il est possible de recevoir gratuitement jusqu’à 5 appareils Jabra à tester dans le cadre d’un projet pilote ou du déploiement de Cisco Jabber, Cisco WebEx, Cisco WebEx Connect ou Cisco Jabber pour environnements virtuels.

L’offre est valable jusqu’au 31 décembre 2014. Pour en savoir plus : http://www.jabra.fr/campaigns/CiscoOffers.

*Jabra PRO™ 9400 Series (Jabra PRO 9450, PRO 9465, PRO 9470), Jabra PRO™ 900 Series (Jabra PRO 920, PRO 930), Jabra Motion, Jabra Supreme, Jabra UC VOICE™ 750a, 550a, 250a, 150a, Jabra BIZ™ 2400, Jabra BIZ™ 2300, GN2000, Jabra SPEAK™ 510, 510+, Jabra Speak 450 pour Cisco, Jabra Handset 450 pour Cisco.

Pourquoi acheter un système UC que l’on n’utilisera jamais?

Réflexion de monsieur Jean-Baptiste Pain, Directeur Général Europe du sud
PARIS, FRANCE, 30 juillet 2014:  Voilà un chiffre qui ne manquera pas de surprendre : bien que la majorité des licences MS Lync et Cisco Jabber vendues (pour ne citer que ces deux applications UC) donnent lieu à un déploiement de communications unifiées, le taux d’adoption de cette technologie par les utilisateurs est inférieur à 10% ! Certes, nous utilisons régulièrement les services de messagerie instantanée et, plus occasionnellement, d’appels en Peer-to-Peer entre collègues, mais nous tournons encore trop souvent le dos aux partages de contenus, vidéoconférences et softphones vocaux externes.

Deux des entreprises dans lesquelles j’ai travaillé dans le passé avaient fait l’acquisition de solutions de téléphonie sur IP très complètes – et très coûteuses – puis, dans la foulée, de téléphones de bureau de pointe très élégants. Et pourtant, quelques semaines après le déploiement de ces solutions, dans les deux sociétés, aucun des employés ne savait utiliser certaines fonctionnalités (comme la configuration d’une liste de numéros fréquemment appelés) ou n’avait la patience de saisir les premières lettres d’un contact afin d’utiliser le répertoire téléphonique pour ses appels. Et ainsi, tous les collaborateurs se sont rabattus sur les outils technologiques les plus simples. Nos téléphones mobiles nous permettaient d’accéder facilement à tous nos contacts et, plutôt que de recourir aux extensions téléphoniques pour appeler un collègue, nous avons continué à nous héler d’un bureau à l’autre… Cette situation a fini par entraîner une baisse de l’utilisation des systèmes téléphoniques et une hausse de l’utilisation des mobiles avec, à l’arrivée, une augmentation des coûts téléphoniques. Tous les savants calculs que nous avions faits en matière de retours sur investissements ont été réduits à néant. Mais, pour tenter de sauver la face, plutôt que d’admettre notre échec, nous nous sommes targués d’avoir un système UC de pointe capable de nous aider à renforcer notre efficacité…

Force est de constater que les entreprises dépensent des sommes considérables dans l’acquisition de systèmes de communication dernière génération dotés de multiples fonctionnalités… avant de s’en remettre au hasard en matière d’adoption et d’utilisation de ces systèmes. Ces entreprises achètent des téléphones high-tech ultra performants – ce qui, au bout du compte, n’empêche pas les employés d’utiliser uniquement les fonctionnalités les plus simples, qu’ils connaissent déjà.

Dès lors, à quoi bon dépenser de telles sommes ?

Les avantages des communications unifiées, riches en fonctionnalités, sont évidents. La difficulté consiste à inciter les utilisateurs à adopter cette technologie et à changer leur manière de travailler. De nombreuses recherches ont été menées dans cette optique. Leurs conclusions révèlent que bien souvent, lors de l’acquisition d’un nouveau système de communication, les entreprises ne s’intéressent pas suffisamment à la manière dont les employés utiliseront ce système. Chez Jabra, nous appelons « dernière ligne droite » le fossé critique qui peut exister entre les utilisateurs et le nouveau système, souvent onéreux.

Une étude effectuée à la demande de Jabra, et menée par Louise Harder Fischer du think tank « Future Navigator », montre que l’être humain a souvent besoin d’un petit « coup de pouce » pour adopter un nouveau comportement et en exploiter tous les avantages. Un exemple sans rapport direct avec la technologie illustre cette conclusion. Confrontée à un problème d’ordures dans les rues, la ville de Copenhague a décidé d’installer de grandes poubelles jaunes dans des endroits visibles de tous. Mais cette mesure n’a pas porté les fruits escomptés. Jusqu’au jour où une personne a suggéré l’idée d’ « inciter » les habitants de la ville à utiliser ces poubelles. Comment ? En traçant, sur le sol, des pas jaunes conduisant jusqu’à celles-ci. Résultat : en l’espace d’une seule nuit, la quantité d’ordures jetées dans la rue a baissé de plus de 25% !

Dans le même esprit, pour inciter les utilisateurs à se familiariser avec des systèmes de communication de pointe qui leur faciliteront la vie, nous avons donc décidé de donner un « coup de pouce technologique ». Pour Jabra, cette incitation passe par le micro-casque, qui représente cette fameuse « dernière ligne droite » entre l’utilisateur et le nouveau système. En choisissant des appareils permettant de rapprocher l’utilisateur de la technologie, les entreprises contribueraient à favoriser l’adoption des nouveaux systèmes de communication. Ce faisant, elles rentabiliseraient au maximum leurs investissements technologiques élevés. 

Les entreprises n’hésitent pas à dépenser des sommes colossales afin d’acquérir ce qui se fait de mieux – et de plus complexe – en matière de système téléphonique car elles estiment que leurs employés ne peuvent plus se passer de ce type de technologie. Mais dans la réalité, c’est souvent le téléphone en tant que tel – peu adapté aux nouveaux systèmes de communication – qui constitue un frein à l’adoption de cette nouvelle technologie. Chez Jabra, nous sommes d’avis que l’utilisation des nouveaux systèmes de communication requiert l’adoption de nouvelles méthodes de travail.

Et nous sommes convaincus que l’utilisation d’un micro-casque constitue ce fameux « coup de pouce » qui permet de rapprocher l’utilisateur des nouveaux systèmes riches en fonctionnalités. En consacrant un peu plus de temps à analyser la manière dont leurs employés utilisent leur plates-formes de communication, les entreprises identifieraient rapidement le micro-casque adapté aux besoins spécifiques de chacun d’entre eux.

Mais tout cela coûte cher, m’objectera-t-on. Aussi pourquoi ne pas simplement acheter le même modèle de micro-casque pour tous les employés ? Cela reviendrait moins cher ! À cela je répondrai : pourquoi économiser quelques sous en achetant un micro-casque inadapté si l’on peut réaliser des économies d’envergure en optimisant au maximum les investissements technologiques déjà effectués ?

Le micro-casque Jabra BIZ 2300 reçoit 2 prix TMC

Le micro-casque BIZ 2300 s’est vu décerner pas moins de deux prix  par l’entreprise mondiale de médias intégrés TMC : le prix du Produit TMC de l’année 2014 pour les communications unifiées  et le prix du Produit TMC de l’année 2014 dans la catégorie des solutions de communication. Jabra est la seule entreprise à avoir été récompensée par deux fois. 


PARIS, FRANCE, 9 juillet 2014:  Jabra, leader mondial dans la production et distribution de solutions audio mains-libres, vient d’annoncer que le micro-casque Jabra BIZTM 2300, d’ores et déjà lauréat du prix Red Dot Design2014et del’iF Product Design Award 2014, s’est vu décerner deux prix supplémentaires grâce à sa qualité de construction, ses performances techniques, sa technologie intégrée et sa capacité à répondre pleinement aux besoins des communication mains-libres.

TMC,entreprise mondiale de médias intégrés, a dévoilé les noms des lauréats du Produit de l’année 2014 dans la catégorie des solutions de communication et du Produit de l’année pour les communications unifiées.

L’un des prix les plus convoités, le Produit de l’année TMC dans la catégorie des solutions de communication récompense en particulier la qualité exceptionnelle des produits et services facilitant les communications vocales, vidéo et de données, ayant été lancés sur le marché au cours des douze derniers mois.

“Je suis très heureux d’avoir le privilège de récompenser les gagnants d’un tel prix”, a déclaré Rich Tehrani, Président de TMC. “Etant des leaders incontestés dans leurs domaines, les lauréats représentent vraiment les meilleurs produits et les solutions les plus avancées disponibles aujourd’hui sur le marché”.

Cette année Jabra a été la seule entreprise à être récompensée avec non moins de deux prix : le « Produit TMC de l’année 2014 pour les communications unifiées » et le « Produit TMC de l’année 2014 dans la catégorie des solutions de communication ».

Le micro-casque Jabra BIZ 2300, qui s’est vu octroyer ces deux distinctions, se caractérise par une technologie de suppression de bruits de fond jusqu’à 50% et 20% supérieure aux micro-casques concurrents, un cordon en Kevlar renforcé et une installation possible dans le cadre d’un déploiement de masse.

“Nous nous réjouissons de ces distinctions qui montrent comment Jabra est à l’écoute des besoins du marché cible et de quelle façon l’entreprise réussit, grâce à des produits conçus dans les moindres détails, du design aux caractéristiques techniques, ergonomiques et technologiques, à satisfaire de telles exigences”, déclare Jean-Baptiste Pain, Direttore Général Europe du Sud chez Jabra. “Redéfinissant complètement le rôle du micro-casque, le Jabra BIZ 2300 a été spécialement conçu pour les centres d’appel de demain, toujours plus efficace et innovant et capable de répondre rapidement aux appels entrants”.

Le processus d’étude et de conception ayant conduit à la réalisation du Jabra BIZ 2300 s’est déroulé en Amérique du Nord. Là-bas le studio de design international Designit, en collaboration avec l’équipe R&D de Jabra, a identifié la forme et le design les plus adaptés à un casque idéal pour les centres d’appel, interrogeant des milliers d’employés qui passent chaque jour des heures au téléphone, dans le but d’identifier leurs véritables besoins et concevoir un outil réellement conforme avec ceux-ci.

***

À propos de TMC

Technology Marketing Corporation (TMC) est une entreprise mondiale de médias intégrés qui aide ses clients à créer des communautés sur papier, en personne et en ligne. TMC publie les magazines Customer Interaction SolutionsINTERNET TELEPHONYUnified communications et NGN. TMCnet, le site Web de TMC, est la source principale de nouvelles et d’articles pour les industries des communications et de la technologie. Selon l’entreprise Webtrends, environ deux millions de visiteurs uniques de partout dans le monde lisent le contenu du site TMCnet chaque mois. Quantcast positionne TMCnet au sein des 3500 meilleurs sites aux États-Unis, ce qui signifie que le site fait partie des premiers 3 % des meilleurs sites internet visités des États-Unis. De plus, TMC produit INTERNET TELEPHONY Conference & EXPO (ITEXPO); 4GWE Conference et M2M Evolution (conjointement avec Crossfire Media); Digium|Asterisk World (conjointement avec Digium); et Smart Grid Summit(conjointement avec Intelligent Communication Partners).

À propos de Jabra

Jabra est une marque de GN Netcom, une filiale de GN Store Nord A/S (GN) cotée sur l’indice NASDAQ OMX. Fort d’un effectif d’environ 900 collaborateurs, le groupe a affiché un chiffre d’affaires annuel de 2355 millions de couronnes danoises en 2012. Leader sur son secteur, Jabra développe, fabrique et commercialise une vaste gamme de solutions de communication mains libres. Au cours des deux dernières décennies, les solutions Jabra se sont taillées une solide réputation d’innovation, de fiabilité et de simplicité d’utilisation. Les micro-casques filaires et sans fil, des speakerphones mobiles et de bureaux Jabra permettent de renforcer la liberté de mouvement, le confort et la productivité des particuliers comme des entreprises. 

Pour en savoir plus : http://www.jabra.fr/

Sur Facebook: https://www.facebook.com/JabraFR?fref=ts

Sur Twitter:   https://twitter.com/JabraFrance

Et vous, vous aimeriez que quelqu’un regarde par-dessus votre épaule ?

 La surveillance des activités et des comportements des employés – afin de s’assurer qu’ils travaillent réellement – a pris une ampleur inégalée au cours des dernières années. Or une nouvelle étude révèle que tous ces efforts, contre-productifs, contribuent à diminuer la productivité dans l’entreprise.

(PARIS, FRANCE, le 11 juin 2014) – Dernièrement, je me suis attardé sur un site Web comparant des logiciels de surveillance d’activité en ligne. Le site permettait notamment de calculer les économies qu’une entreprise pouvait espérer réaliser en surveillant les activités en ligne de ses employés – à savoir environ 2000 dollars par an et par employé…

Si certaines fonctionnalités me semblent utiles (comme le blocage des sites infestés par un virus), d’autres m’ont laissé franchement dubitatif. Comme, par exemple, le fait que ces logiciels, généralement capables de contrôler le trafic Internet entrant et sortant, permettent de surveiller les télétravailleurs, localiser la position géographique des collaborateurs nomades et identifier ce que les employés utilisent comme logiciels – et pendant combien de temps ils les utilisent. En résumé, vous pouvez littéralement espionner le comportement de vos employés.

La surveillance des employés semble être devenu aujourd’hui un aspect essentiel de la gestion des ressources humaines. Une étude récente indique d’ailleurs que 50% des dirigeants sont opposés au travail à domicile et que 35% d’entre eux tolèrent seulement de type d’activité. Les raisons sont multiples : 49% des dirigeants considèrent que le télétravail « supprime les face-à-face », 22% d’entre eux qu’il « donne trop de liberté » aux travailleurs distants et 22% qu’il les incite à « relâcher la pression ».

Le concept d’open-space s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans cette optique de contrôle. De fait, il est plus facile de superviser l’activité d’équipes installées dans un même espace. Cette configuration contribuerait à rendre les employés plus productifs, et les inciterait à mieux respecter les procédures en place. La confiance, c’est bien, le contrôle, c’est mieux : voilà ce que l’on peut encore lire dans de nombreux documents d’étude.

Et pourtant… ça ne marche pas !
Pour ma part, l’idée de contrôler les employés pour s’assurer de leur sérieux me dérange profondément. Je ne supporterais pas que mes supérieurs surveillent chacun de mes faits et gestes. Or je suis heureux de découvrir que de nouvelles études vont dans le sens de ma pensée.

Ainsi, si le fait de contrôler les employés les incite effectivement à travailler plus, ils n’en travaillent pas pour autant mieux. En réalité, ils « surcompensent » en consacrant un temps excessif aux apparences afin de donner une image positive de leur travail. Ils multiplient les envois d’e-mails, en particulier à leurs supérieurs, afin de bien montrer leur ardeur à la tâche. Ils se connectent au réseau de leur entreprise même lorsqu’ils ne l’utilisent pas – simplement pour laisser une trace de leur présence. Au final, ils perdent du temps à effectuer des tâches qui leur permettent de justifier leur activité mais qui, en réalité, n’apportent aucune valeur ajoutée à l’entreprise.

Cette idée de « surcompensation » imprègne notre manière de travailler. Même le grand magazine américain TIME, dans une série d’articles consacrés aux stratégies de carrière, offre le conseil suivant aux travailleurs à distance : « Faites de la rédaction des e-mails à vos supérieurs une priorité absolue. Répondez-leur le plus rapidement possible afin de leur montrer que vous ne vous reposez pas, ne jouez pas à des jeux vidéos – mais que vous travaillez ».

 

Le paradoxe de la transparence
Ce phénomène, connu sous le nom de « paradoxe de la transparence », s’amplifie à mesure que les actions visant à contrôler l’activité des employés s’accentuent, comme le révèle Ethan Bernstein, professeur à l’Université d’Harvard. Bernstein a étudié le paradoxe de la transparence pendant des années en menant des expériences de terrain dans une usine de téléphones mobiles en Chine. Sa conclusion : plus les employés sont contrôlés, plus ils tentent de dissimuler ce qu’ils font réellement à travers des comportements (qu’il appelle notamment « codes secrets ») coûteux pour l’entreprise. L’aménagement d’espaces privés au sein de l’entreprise contribue en revanche à accroître les performances des employés. Seul pendant un moment, l’être humain commence à penser, à réfléchir. Et c’est ainsi que peuvent éclore certaines idées qui permettront d’améliorer la productivité, l’innovation ou même la convivialité au sein de l’entreprise. Rien de tel dans les environnements où un contrôle excessif s’exerce sur les employés. Le respect d’une certaine intimité contribue à créer de la valeur.

D’autres études parviennent à la même conclusion. Travailler de chez soi : le concept peut rebuter les responsables. Et pourtant, l’expérience montre que, dans leur majorité, les employés sont plus efficaces lorsqu’ils ne sont pas continuellement dérangés par leurs collègues au travail. À condition, bien sûr, de ne pas avoir à surcompenser en bombardant ces mêmes collègues d’e-mails afin de « prouver » leur sérieux et leur fiabilité.

Fait intéressant à souligner, des recherches effectuées dans les années 1950, déjà, mettaient en avant le fait que la surveillance des employés n’avait pas forcément un impact positif sur la création de valeur. Ce qui n’a pas empêché les décisionnaires des entreprises de concentrer leurs efforts sur l’élaboration et la mise en place de telles mesures de surveillance au travail.

Voyons les choses en face et concentrons-nous sur la motivation plutôt que sur le contrôle des employés. Débarrassons-nous des logiciels de surveillance et investissons dans les réunions en face-à-face afin de se donner les moyens de créer une vision forte de son entreprise auprès de ses employés. Enfin, lâchons la bride à ces mêmes employés afin de leur donner la possibilité de travailler – et de réfléchir – efficacement et en toute autonomie !

Jabra lance le nouveau micro-casque Bluetooth MOTION Office

(PARIS, FRANCE, le 15 avril 2014) – Jabra, le leader mondial de solutions audio mains libres, dévoile aujourd’hui le Jabra MOTION Office.

Grâce à sa technologie Bluetooth®, ce nouveau micro-casque sans fil offre une triple connectivité qui lui permet de se connecter à n’importe quel téléphone fixe, mobile ou softphone – et s’impose ainsi comme la solution de référence pour les travailleurs du savoir, les collaborateurs à distance et les employés qui partagent le même espace de travail. Dans une société où le travail mobile devient la norme, la connectivité des équipements joue un rôle crucial.

« Avec le Jabra MOTION Office, notre idée était de permettre aux travailleurs du savoir et aux collaborateurs à distance d’exploiter toutes les potentialités de leurs appareils mobiles et technologies collaboratives », commente Holger Reisinger, vice-président Marketing, Produits et Alliances de Jabra. « Le Jabra MOTION Office comble le fossé qui sépare l’utilisateur de la technologie ; il répond à toutes ses attentes en termes de productivité et d’innovation, et contribue à favoriser la libre circulation des informations. »

Un nombre croissant d’entreprises développent progressivement la mutualisation des postes de travail et des stations d’accueil au sein de leur environnement de bureau. La base du Jabra MOTION™ Officefonctionne comme une station d’accueil partagée ; elle peut être appareillée à n’importe quel micro-casque Jabra MOTION™. Résultat, chaque travailleur peut instantanément créer son espace de travail personnalisé.

Le Jabra MOTION Office a été conçu de telle sorte que la technologie s’adapte à l’utilisateur – et non l’inverse. Ses fonctionnalités intuitives permettent aux travailleurs du savoir, collaborateurs à distance et travailleurs nomades de se concentrer pleinement sur leurs activités.

« Plus que jamais, les travailleurs du savoir doivent être en mesure de puiser des informations dans le réseau de leur entreprise. Et ce, 24h/24 et 7j/7, au bureau comme en déplacement », commente Louise harder Fischer, Research Partner chez Jabra et professeur associé externe chez CBS. « Avec le Jabra MOTION Office, les appareils et la technologie peuvent être adaptés aux comportements de l’utilisateur et lui offrir la possibilité de travailler en tout lieu et à tout moment. »

Le principe est simple : il suffit d’appuyer sur une touche et le Jabra Motion suit l’utilisateur dans tous ses déplacements. Grâce à sa technologie de détection des mouvements de pointe, le micro-casque ajuste automatiquement le volume en fonction de l’environnement sonore. Dernier point et non des moindres : avec sa triple connectivité (téléphones fixes, mobiles et softphones), le Jabra MOTION offre une liberté de déplacement absolue puisqu’il permet à l’utilisateur de connecter l’ensemble de ses appareils à un même micro-casque et ainsi de transférer ses appels d’un téléphone à l’autre lorsqu’il quitte son bureau.

Le Jabra BIZ 2300 obtient le prix Red Dot Design

Jabra revient sur le devant de la scène avec l’attribution d’un nouveau prix Red Dot Design. Cette récompense vient couronner l’alliance parfaite entre la technologie d’avant-garde et le design attrayant du Jabra BIZ 2300.


PARIS, FRANCE, LE 27 MARS 2014 – Le Jabra BIZ 2300 a été conçu pour répondre aux besoins spécifiques des grands centres de support clientèle « maison » et marque un changement drastique dans le développement et la conception des micro-casques Jabra.

Le Jabra BIZ 2300 supprime jusqu’à 50% de bruits de fond en plus et est 20% plus léger que les micro-casques concurrents. Il est équipé de cordons en Kevlar et peut être installé dans le cadre d’un déploiement de masse. Autant d’éléments clés qui lui permettent de se démarquer de la concurrence. Et, lorsque l’on tient compte du coût de déploiement, de la durée de vie de l’appareil et des éventuels coûts de réparations, le BIZ 2300 offre également le coût total de possession le plus avantageux de sa catégorie.

« Avec le BIZ 2300, notre idée était de réinventer le concept même de micro-casque filaire », explique Holger Reisinger, vice-président Marketing, Produits et Alliances de Jabra. « À l’arrivée, nous avons développé un produit capable de répondre aux exigences et impératifs des utilisateurs comme des entreprises, tant en termes de fonctionnalité que d’esthétique. Nous sommes fiers de voir nos efforts récompensés par l’attribution d’un prix Red Dot. »

Le Jabra BIZ 2300 est bien parti pour s’imposer comme l’un des micro-casques filaires Jabra de référence en matière de design. Lors de sa phase de conception, Jabra a tout mis en œuvre afin de faire de cet appareil un levier de réussite tant pour les entreprises que pour les utilisateurs.

Plus d’informations : https://www.facebook.com/JabraFR?fref=ts

https://twitter.com/JabraFrance

http://www.jabra.fr/

Jabra intègre la technologie Bluetooth à la gamme Jabra PRO™ 900 Series. Rester connecté tout en étant mobile n’a jamais été aussi simple.

(PARIS, FRANCE, le 11 mars 2014)  Jabra a le plaisir d’annoncer l’intégration de la technologie Bluetooth à sa gamme de micro-casques sans fil Jabra PRO 900 Series. Dans un environnement professionnel où la mobilité et le travail collaboratif jouent un rôle de plus en plus important, les appels manqués peuvent avoir un impact considérable sur la productivité de l’entreprise. Une enquête réalisée par Jabra et l’institut de recherche international YouGov auprès de 11.906 travailleurs sédentaires et mobiles à travers le monde a démontré que 75% des personnes interrogées prendraient plus d’appels avec un micro-casque sans fil.

« L’optimisation des solutions Jabra PRO 930 et 935 pour Lync est une grande nouvelle. Désormais, nos clients pourront choisir un appareil sans fil avec lequel ils pourront travailler aussi bien de leur bureau que de l’extérieur » explique Giovanni Megzec, Directeur général Marketing des produits Lync chez Microsoft.

Au bureau, les utilisateurs disposent à présent de toute la mobilité nécessaire pour prendre leurs appels Microsoft® Lync®. Avec les micro-casques Jabra PRO 900 Series, Jabra soutient la stratégie Microsoft Lync consistant à offrir une expérience utilisateur hors pair avec Lync sur PC, tablette Surface™ ou Windows Phone®. Les utilisateurs peuvent ainsi gérer tous leurs appels depuis leur micro-casque Jabra PRO 935 – qu’ils soient en déplacement, à distance de leur bureau ou déjà en ligne.

« Nous constatons que l’utilisation d’un micro-casque sans fil offre un réel avantage en termes d’efficacité et de mobilité », commente Holger Reisinger, vice-président Marketing, Produits et Alliances de Jabra, et d’ajouter : « de plus en plus souvent, les travailleurs combinent plusieurs tâches en même temps. Ils gèrent leurs appels tout en travaillant sur ordinateur ou en se déplaçant dans leur bureau, par exemple. Or, avec un micro-casque sans fil, ils disposent d’une mobilité renforcée qui leur permet d’être centrés sur leurs tâches, et non sur leur téléphone. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 75% des utilisateurs de micro-casques sans fil déclarent prendre plus d’appels ! »

La gamme Jabra PRO 900 Series s’est enrichie de deux modèles : le micro-casque Bluetooth Jabra PRO 925 pour téléphones fixes et le micro-casque Bluetooth Jabra PRO 935 pour softphones UC. En plus d’être totalement compatible avec Microsoft Lync, le Jabra PRO 935 offre une intégration transparente et un contrôle des appels avec les principaux systèmes de communications unifiées/softphones PC tels que IBM, Cisco et Avaya.

 

Pour plus d’informations sur Jabra: http://www.jabra.fr/ 

Sur Facebook: https://www.facebook.com/JabraFR

Sur Twitter:   https://twitter.com/JabraFrance

 

Jabra présente Jabra Biz 2300 pour les centres de contact de demain


PARIS, FRANCE, LE 18 Février 2014 – Jabra, le fournisseur de solutions audio préféré des centres de contact leaders, présente un nouveau micro-casque spécialement conçu pour les services clientèle nouvelle génération : le Jabra BIZTM 2300. Avec ce modèle, Jabra redéfinit le rôle du micro-casque et apporte une réponse concrète aux évolutions des centres de contact.

Au plus près des besoins des agents de centres de contact

Aujourd’hui, le centre de contact est de plus en plus souvent le premier point de contact entre le client et l’entreprise. Voilà pourquoi ses agents peuvent être considérés comme des ambassadeurs de marque. Le centre de contact joue un rôle névralgique dans la conquête et la fidélisation des clients. Dans cette optique, chaque appel doit être traité de manière aussi professionnelle que possible, notamment à travers une qualité audio irréprochable, la réduction des bruits de fond et la résolution rapide des besoins du client à l’aide de tous les moyens de communication actuels (e-mails, chats en direct, téléphonie, etc.).

« L’agent de centre de contact a une influence de plus en plus importante sur la perception de la marque de son entreprise, et cette tendance n’est pas prête de s’arrêter ! », commente Holger Reisinger, Vice-président Jabra, Marketing, produits et alliances. « Avec le Jabra BIZ 2300, nous voulons offrir à ces nouveaux ambassadeurs de marque le nec plus ultra, tant en matière de qualité audio que de solidité et de confort. »

Le Jabra BIZ 2300 supprime jusqu’à 50% de bruits de fond en plus et est 20% plus léger que les micro-casques concurrents. Il est équipé de cordons en Kevlar et peut être installé dans le cadre d’un déploiement de masse. Autant d’éléments clés qui lui permettent de se démarquer de la concurrence.

« Aujourd’hui, les entreprises se doivent d’offrir un service clientèle parfait à tous les niveaux, notamment à travers une qualité vocale claire et précise », explique Linda Hartig, Vice-présidente Global Support Services d’Avaya.« Depuis que nous avons déployé le Jabra BIZ 2300 au sein de notre Service Desk de Westminster, dans le Colorado, nous offrons à nos clients la qualité audio Avaya que nos clients sont en droit d’attendre. »

Caractéristiques du Jabra BIZ 2300 :

  • ·         Haut-parleurs spécialement conçus pour réduire les bruits de fond ambiants
  • ·         Microphone antibruit aux performances inégalées
  • ·         Fonction de déploiement de masse : le Jabra BIZ 2300 est compatible avec n’importe quelle configuration informatique. Facile à déployer et à mettre à jour, il permet une migration et une installation très simples.
  • ·         Perche rotative à 360° incassable : l’agent peut positionner son microphone en fonction de ses besoins sans casser la perche.

Jabra offre le contrôle des appels entièrement intégré avec Cisco Jabber 9.6

Jabra annonce aujourd’hui que ses principaux micro-casques et speakerphones offrent désormais le contrôle des appels entièrement intégré avec le dernier Cisco Jabber 9.6 pour Windows.  Jabra est également le premier fabricant de micro-casques à passer avec succès le processus de certification Cisco, ce qui lui permet de proposer une offre complète de solutions audio USB, Bluetooth et DECT.

Avec le lancement de Cisco Jabber 9.6 et sous l’impulsion de Jabra, la concurrence entre fabricants de micro-casques redouble d’intensité afin d’intégrer le contrôle des appels à leurs appareils. Jabra est aujourd’hui le premier fabricant de micro-casques à proposer des pilotes « intégrés » avec Cisco Jabber. Un peu plus tôt cette année, Jabra avait également été le premier à lancer le contrôle des appels basé sur PC Suite pour Cisco Jabber 9.2.

Avec le pilote « intégré » Jabra, l’installation des appareils se fait sans effort. Aucun pilote externe n’est requis. Les déploiements de masse s’effectuent en toute simplicité.

Une intégration continue des appareils audio Jabra avec les solutions Cisco

Le contrôle des appels entièrement intégré avec Cisco Jabber est l’étape la plus récente dans la compatibilité toujours plus poussée entre appareils audio Jabra et solutions Cisco. Cette fonction permet aux entreprises de simplifier leurs choix en matière d’infrastructures de communication et d’augmenter la productivité de leurs utilisateurs.

Toutes ces évolutions témoignent de l’engagement actif de Jabra en faveur du programmeCisco Developer Network. Ce programme, créé afin de tisser des liens étroits entre Cisco et une sélection de développeurs d’équipements et de logiciels tiers, vise à offrir à leurs clients communs des solutions dont l’interopérabilité a été rigoureusement testée. En sa qualité de Preferred Solution Developer, Jabra mène une collaboration active avec Cisco afin de proposer de nouvelles solutions qui permettent aux utilisateurs d’exploiter toutes les potentialités des communications unifiées.

Cisco Jabber pour Windows et dans les environnements virtuels

Autre exemple de la collaboration active entre Jabra et Cisco : la sortie, en début d’année, d’appareils audio développés conjointement par les deux sociétés. Ces nouvelles solutions améliorent l’expérience collaborative avec Cisco Jabber pour Windows et dans les environnements virtuels. Jabra a engagé son expertise à plusieurs niveaux (ingénierie audio, design primé, intégration logicielle) pour le développement de deux nouveaux produits : unspeakerphone de bureau compact et un micro-casque sans fil.

« En capitalisant sur les développements logiciels de Cisco et les innovations de Jabra, les entreprises disposent d’une vaste gamme de solutions audio adaptées à leurs besoins individuels et à leurs exigences financières », explique Chris Briglin, vice-président Alliances stratégiques chez Jabra. « Jabra s’emploie à améliorer l’expérience des utilisateurs en développant des appareils audio conçus pour exploiter toutes les potentialités de collaboration offertes par les communications unifiées, en tous lieux et en toutes circonstances ».

Maud Brissaud nommée nouvelle Distribution Manager South Europe chez Jabr

PARIS, FRANCE, LE 29 NOVEMBRE 2013 – Jabra, l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’équipements audio pour solutions de communication mains libres innovantes, a annoncé aujourd’hui la nomination de Maud Brissaud au poste de Distribution Manager pour l’Europe du Sud.  Cette nomination s’intègre dans la stratégie de distribution indirecte de Jabra.

 

 

Maud Brissaud, qui reportera directement à Jean-Baptiste Pain, Directeur Général Jabra South Europe, travaillera en étroite collaboration avec l’équipe channel France de distribution et Andrew Doyle, Directeur Senior de Jabra Channel Sales EMEA. Elle coordonnera les activités liées à la distribution des produits et solutions Jabra afin de renforcer la présence du groupe dans certains secteurs stratégiques, comme celui des communications unifiées.

 

Avant de rejoindre Jabra, Maud a travaillé pendant 11 ans chez Polycom. Elle y a exercé diverses fonctions au sein de l’équipe de distribution, et notamment développé l’expertise du groupe en matière de distribution et de commercialisation. Maud a obtenu un diplôme de langues étrangères à l’Université de Nantes.

 

Maud a contribué activement à la croissance et au développement de Polycom France en développant le réseau de partenaires et de clients du groupe à travers la mise en place d’un éventail de programmes de distribution (programme de certification, supervision des points de vente et mise en place d’un programme EDI, business plan et gestion de prévision des ventes, gestion de la relation avec les principaux distributeurs, etc.).

 

« C’est un grand honneur d’accueillir une personne aussi compétente et motivée que Maud Brissaud dans notre équipe », a commenté Jean-Baptiste Pain, Managing Director Jabra South Europe. « Nous sommes convaincus que Maud contribuera grandement à développer notre réseau de distribution dans les pays du Sud de l’Europe. »

 

Info : www.jabra.fr