Communiqués ‘musculation’

Le printemps s’installe sur Modjos

Avec Modjos.com, retrouvez en ligne un avant-goût du printemps, grâce à de nombreux dossiers et articles qui vous feront découvrir les nouvelles tendances printemps-été de la mode, comment jouer la carte des imprimés fleuris dans votre intérieur ou quels travaux privilégier au jardin. Clubs de discussion et e-boutiques sont également accessibles sur www.modjos.com.

Si le printemps débute le 20 mars, les caprices de la météo respectent rarement cet agenda officiel ! Or, tous autant que nous sommes, nous avons désormais envie d’en finir avec le froid et l’hiver : les vitrines des boutiques nous invitent à découvrir les nouvelles collections printemps-été, les jardins longtemps négligés lancent un appel à tous ceux qui aiment prendre l’air et soigner leurs plantations, pour un printemps fleuri… Sensible à ces attentes, Modjos.com distille également dans ses dossiers et e-boutiques un avant-goût du printemps…

Qu’il s’agisse de mode, de déco maison ou de jardinage, les dossiers Modjos mettent en ce moment le printemps à l’honneur. Chacun selon ses affinités pourra découvrir en ligne, sur Modjos, le dossier qui répondra à ses attentes. Les fans de mode découvriront ainsi une revue très complète des dernières tendances de mode, avec les incontournables des collections printemps-été 2013 : la couleur phare de la saison sera sans conteste le blanc, à associer au noir ou à porter en total look. Mais les adeptes de la couleur se seront pas en reste, et pourront jouer à loisir avec les coloris vifs, façon color block. Côté motifs, la rayure est reine, et se décline de toutes les façons. Un dossier complet fait le point sur les tendances de la saison, et vous invite à découvrir parmi la sélection mode Modjos les vêtements qui vous habilleront ce printemps. Avec Modjos, l’arrivée des beaux jours vous invite à faire entrer un souffle printanier dans votre maison, retrouvez donc les meubles de rangement inspirés et la décoration maison inspirante ! Modjos saura vous propose de multiples façons de fleurir votre intérieur, en jouant avec le linge de maison, la vaisselle, les coussins et les nappes, dans la cuisine, la chambre, le salon ou la salle de bain… Enfin, pour les jardiniers impatients de pouvoir reprendre leurs activités en extérieur, Modjos propose pour patienter un dossier en collaboration avec Jacky Guyon, auteur du blog Jacky la main verte, qui livre ses précieux conseils pour jardiner en toute simplicité. Ainsi vous saurez quels légumes semer sous mini-serre, ou comment organiser son potager. Vous apprendrez quelles fleurs se marient bien avec les légumes, pour éloigner les nuisibles, par exemple. Vous saurez qu’au verger, la taille des arbres fruitiers à pépins (pommiers, poiriers…) et des rosiers devra être terminée avant la fin du mois de mars. Le dossier que vous propose Modjos se révèlera une mine d’informations pour les jardiniers amateurs !

Rendez-vous en ligne, sur Modjos pour profiter d’un avant-goût du printemps en matière de mode, de décoration d’intérieur ou de jardinage, grâce à des dossiers et articles très complets : vous pourrez également prendre part aux différents clubs de discussions Modjos, pour partager une idée, une expérience, poser vos questions… et découvrir de nombreuses idées shopping !

La glutamine en bodybuilding est-elle efficace ?

La glutamine est un acide aminé qui est très utilisée en muscu. Elle a bien sûr connu son heure de gloire au cours les années 2000. C’était alors un produit phare en musculation, ce qui était quelque peu exagéré. Cependant cela reste quand même un produit très intéressant. Mais, pour l’utiliser, il est indispensable de savoir à quoi il sert et comment on l’utilise.
La glutamine est par conséquent un acide aminé essentiel, c’est à dire qu’on peut le produire avec notre propre nutrition. En moyenne, notre physique dispose de 5 à 10 g de glutamine par jour.

Maintenant, voyons les principaux effets attendus de la glutamine.
– Elle est utile de rendre plus rapide la récupération musculaire.
– Elle diminue les courbatures.
– Elle est utile de faire pencher la balance protéique du côté de l’anabolisme, en réduisant la destruction des protéines.
– Elle stimule la production d’hormones de croissance.
– C’est un super anti-oxydant.
– Elle réduit le risque de surentraînement ainsi que les symptômes en cas de surentraînement avéré. C’est un point très important car le surentraînement est un problème en musculation.

Nous pouvons dire que les effets attendus les plus efficaces de la glutamine se trouvent au niveau de la récupération et du surentraînement. C’est donc un excellent complément alimentaire pour la musculation.

En ce qui concerne la posologie, vous pouvez prendre 1 g de glutamine tous les jours ou alors si vous en prenez lors de vos entraînements, vous devez prendre environ 5 g 30 minutes avant l’entraînement, puis 5 g juste après.

Tout savoir sur le DMAA

Le DMAA est aussi appelé extrait de géraniums. C’est un produit qui fait de plus en plus parler de lui dans le monde de la musculation. En effet, il est utilisé dans de très nombreux compléments alimentaires dont certains sont très connus et très efficace.

Ce produit aurait la capacité d’améliorer la concentration et les performances pendant l’entraînement de musculation, tout en stimulant le système nerveux et en favorisant la fonte adipeuse. En bref, c’est un produit qui améliore aux performances tout en vous permettant de perdre gras plus rapidement.

Cumuler de tels effets est rare pour un complément alimentaire pour la musculation, on comprend donc bien pourquoi le DMAA est si prisé des pratiquants. Par contre attention, car si le mal utilisait ce produit peut parfois être dangereux.

Pourquoi prendre des protéines en musculation ?

Les protéines sont les compagnons de route des pratiquants de culturisme. Mais savez-vous réellement pourquoi  ? Nous allons essayer de répondre à cette question.
A l’image des glucides et des lipides, nous vous rappelons que les protéines sont des macro nutriments qui sont composées d’acides aminés. Elles apportent environ 4kcal par gramme. Chez un individu qui pratique une activité physique régulière telle que le culturisme notamment, il devra consommer environ entre 1,5 et 2,5 g par jour. Chez un individu qui ne fait pas du tout de sport, cette dose se limitera simplement à 1 g par jour.
Une fois dans l’organisme, les protéines ont de nombreux fonctions  :
– elles vont être utilisées dans un nombre important réactions chimiques
– elles vont servir à la reconstruction musculation
– elles vont jouer sur la croissance musculaire
Pour rendre meilleur l’efficacité des protéines, on peut utiliser pas les mêmes types de protéines. Parmi les plus connus, on citera la whey protein. Cette protéine de lait a la particularité d’être très bien assimilée par votre organisme et de façon très rapide. Son but est par conséquent d’apporter très vite aux muscles tout ce dont il a besoin pour récupérer d’une séance de culturisme. En plus, elle ne possède zéro danger pour la santé par conséquent on peut en utiliser sans problème. il est bon de également savoir que un certain nombre d’acides aminés peuvent rendre meilleur l’efficacité de la whey protein. C’est le cas de la leucine. La leucine va permettre d’augmenter l’efficacité de la whey et par conséquent d’avoir une meilleure croissance musculaire. Vous pouvez prendre 5 à 10 g de leucine après votre entraînement de culturisme.
Une seconde protéine en poudre très connue dans le monde du culturisme est la caséine. En effet, la caséine est également une protéine de lait (comme la whey protein) mais dont l’assimilation est plus lente. Son objectif est d’apporter aux muscles les éléments dont il ont besoin pendant une longue période après son ingestion. C’est pour faire ça qu’on prendra de la caséine plutôt au moment des collations.

La glutamine en musculation

La glutamine est un acide aminé, qui a eu son heure de gloire en bodybuilding au milieu des années 2000. On lui prêtait alors alors toutes les vertus les plus intéressantes et possibles pour la musculation. Même si c’était largement surestimé, cet aliment spécifique reste pourtant intéressant à condition de bien le connaître et savoir exactement à quoi il sert.

La glutamine est un acide aminé non essentiel (c’est à dire que votre physique peut le fabriquer à partir de la diététique). En moyenne, en vous basant sur la diététique, votre physique dispose de 5 à 10 gr de glutamine par jour. Cette dernière possède de nombreux avantages que nous allons détaillés maintenant.

Voici un un résumé des principaux effets de la glutamine :
– Elle permet d’aider à faire pencher la balance protéique du côté de l’anabolisme, en réduisant notamment la destruction des protéines.
– Elle accélère la reconstruction musculaire musculaire.
– Elle réduit les courbatures et donc la sensation de fatigue.
– Elle permet de stimuler la production d’hormones de croissance.
– Elle permet de réduire le risque de surentraînement et réduction des symptômes en cas de surentraînement avéré.
– C’est un excellent anti-oxydant.

Ses effets les plus efficaces sont au niveau de la reconstruction musculaire et du surentraînement.

En ce qui concerle la posologie, vous pouvez prendre 5gr de glutamine tous les jours ou alors simplement pour les jours d’entraînement. Nous vous conseillons de prendre 5 gr 30 min avant l’entraînement et 5 gr juste après.

Quelques avantages des BCAA en musculation

En muscu, il y a un grand nombre de compléments alimentaires qui peuvent être plus ou moins efficaces ou plus ou moins naturels. En règle général, pour une prise de masse, la plupart de ces produits ne sont pas top. Mais, ce n’est pas le cas des produits de type acides aminés comme les BCAA.

Si vous souhaitez tout connaître sur ce type de produit, le site All-musculation vous présente un certain nombre d’articles sur les BCAA.
– Commençons par une définition des BCAA. Ce sont des acides aminés ramifiés, aussi appelés Branched Chain Amino Acid.
– Puis, vous pourrez tout connaître sur le a href= »http://www.all-musculation.com/nutrition/bcaa-acides-amines-ramifies/comment-fonctionnent-bcaa.html » title= »fonctionnement des BCAA »>fonctionnement des BCAA. Ils apportent plus d’énergie, diminue le catabolisme et augmente la sensation de congestion.
– Ensuite, vous verrez l’intérêt des BCAA pour la force
– Puis, les BCAA lors d’un régime de sèche (et oui, ils peuvent aider à diminuer votre poids corporel).
– Enfin, les BCAA pour plus d’endurance.

Effectivement, ces acides aminés spécifiques ont une grande utilité. Ils sont en plus utilisables par tous les pratiquants de muscu et pas très cher. Pour en prendre, c’est simple : prendre 5 à 10 gr de BCAA : la moitié avant votre séance de sport, et le reste pendant la séance de culturisme. Dernier petit conseil, si cela vous ait possible, achetez les en poudre, c’est moins cher. Enfin, les BCAA ne présentent aucun danger pour la santé donc vous pouvez les consommer sans risque.

Tout savoir sur le fenugrec

Le fenugrec est un supplément relativement méconnu, mais qui aurait cependant sa place dans la liste des compléments alimentaires utilisés par des pratiquants de renforcement musculaire.

A la base, le fenugrec est une plante, c’est donc un complément alimentaire issu de la phytothérapie. Pour rappel, la phytothérapie est l’art de se soigner par les plantes. De façon générale, c’est la graine de fenugrec qui est utilisée. Elle est réduite en poudre et conditionnée sous forme de gélules. Mais il est aussi possible de trouver directement la poudre qui sera alors utilisée comme épice pour les recettes de cuisine d’Afrique du Nord par exemple.

Vous avez donc deux manières d’opérer pour vous offrir du fenugrec. Vous pouvez tout d’abord l’acheter en pharmacie et parapharmacie sous forme de gélules. Sinon, vous pouvez l’acheter en vrac sur les marchés ou dans certaines épiceries.

Pour viser la prise de volume, il faut augmenter sa dose de protéines pour le renforcement musculaire, et globalement sa dose calorique quotidienne. C’est une étape obligatoire pour permettre au corps de grossir. Mais il faut avoir la possibilité de manger plus. Ce n’est pas le cas de tout le monde et ce n’est pas forcément évident. Si vous devez vous forcer à manger, ce n’est clairement plus agréable de manger et vous ne prendrez plus aucun plaisir à savourer des plats.

C’est alors qu’intervient le fenugrec avec ses propriétés apéritives. En effet, le fenugrec donne faim. Le fait de consommer du fenugrec avant vos repas va donc améliorer votre sensation de faim. Ainsi, vous ne vous forcerez plus à manger puisque l’action du fenugrec va vous permettre de manger plus et ce très facilement. C’est donc un point très positif lors d’une prise de masse.

Enfin, on terminera en rappelant que le fenugrec est sans danger pour la santé, c’est un supplément alimentaire naturel sans aucune contre indication.

L’importance de connaître les muscles du corps humain

Quel que soit le sport que l’on pratique, que ce soit la musculation, un autre sport de force, ou n’importe quel autre sport nécessitant de l’entraînement, il est intéressant de connaître les muscles du corps humain. En effet, si vous avez quelques notions et que vous connaissez les principaux muscles de votre corps, vous pourrez savoir à quoi ils servent et donc comment les utiliser le plus efficacement en fonction de leur capacité.

En effet, chaque muscle a une fonction bien précise, et tous ne fonctionnent pas de la même façon. Il en va de même pour les articulations. L’amplitude des muscles comme des articulations n’est pas la même en fonction des membres, et les axes de travail de chaque muscle sont aussi différents. Il ne faut pas oublier cela, car si vous ne tenez pas compte de cela dans vos entraînements, vous aurez moins de progrès, et surtout des risques de blessures largement augmentés.

En plus, certains muscles sont faits pour être fort, et d’autres sont faits pour être endurants. Ce point aussi est important et vous aidera à adapter votre programme d’entrainement.

Par exemple, il peut être intéressant de connaître l’anatomie des muscles abdominaux. En effet, vous saurez ainsi à quoi ils servent d’un point de vue biomécanique (globalement à rapprocher le bassin du haut du torse)  mais aussi pour la santé de votre corps, car les abdominaux servent à maintenir la colonne vertébrale. Ils sont donc très important pour la bonne santé de l’ensemble de votre dos. Connaître l’anatomie des muscles abdominaux vous permet donc de savoir cela. Donc si votre sport nécessite des efforts importants au niveaux de votre dos, vous devez avoir de bons abdominaux.

Et c’est la même chose pour tous les muscles de votre corps, les grands comme les petits groupes musculaires. Plus vous en saurez au niveau du fonctionnement des muscles de votre corps, et plus vous serez à même de vous entraîner de manière efficace, tout en réduisant les risques de blessures.

Bien sûr, il ne s’agit pas de connaître par coeur les 200 muscles que comporte votre corps, mais simplement d’avoir quelques notions sur les plus gros groupes musculaires. Cela sera largement suffisant pour améliorer votre entraînement et votre pratique sportive. Au moins, vous me ferez plus les exercices bêtement, car en comprenant comment un muscle est censé fonctionner, vous pouvez tirer le meilleur parti de chaque exercice.

Muscler les pectoraux

La musculation des pectoraux est un thème intéressant pour le plus grand nombre d’entre nous. Que l’on soit sportif ou non, pratiquant de musculation classique ou non, la plus grande majorité d’entre nous souhaite avoir des gros pectoraux, plus volumineux et plus fort.

Pour cela, il ne faut pas faire n’importe quoi et prendre des exercices de musculation pour les pectoraux au hasard. Tout d’abord, il faut avoir quelques notions d’anatomie de ces muscles et savoir comment ils fonctionnent. Ainsi, vous pourrez agir avec précision sur ces muscles en choisissant les bons exercices de musculation qui permettent de les faire travailler de façon optimale.
L’exercice phare et le plus connu pour travailler ces muscles est le développé couché à la barre. Mais attention, il en existe d’autres qui sont parfois tout aussi efficaces.

Une fois que vous savez quels mouvements il faut privilégier, vous pourrez alors définir votre programme de musculation des pectoraux. Dans ce dernier, il faudra mélanger les exercices de base (plutôt en début de séance) avec des exercices d’isolation pour les pectoraux (plutôt en fin de séance).

Au cours de votre training, l’organisation de vos exercices de musculation est elle aussi essentielle. En effet, le mieux est généralement de réaliser un à deux exercices de base en début d’entraînement, suivi de un à deux exercices de finition. Ces derniers permettent de terminer le travail en localisant bien les groupes musculaires des pecs.

Pour terminer, en fonction de votre connaissance et pratique de la musculation, vous adapterez votre programme et utiliserez des entraînements différents. En effet, un débutant va plutôt privilégier les mouvements de pecs assez simples avec relativement peu d’exos. Alors qu’un pratiquant régulier de muscu va plutôt s’orienter vers plus d’exercices de pecs ainsi que des techniques d’intensification comme l’utilisation de la pré-fatigue, les super sets ou encore les dégressives.

La musculation des épaules : les conseils à connaître

La musculation des muscles deltoïdes est très utile pour avoir une bonne carrure et accentuer l’impression de V du dos. Elle permet donc d’harmoniser la silhouette, tout en ayant un aspect plus large de face, donc de paraître plus musclé, même si vous êtes habillés.

Il est par conséquent essentiel pour tout pratiquant de musculation sérieux de faire grossir correctement ses muscles deltoïdes. Pour cela, il est bien sûr très utile d’avoir un programme de musculation pour les muscles deltoïdes adapté et permettant de faire grossir les trois faisceaux de ce muscle : le faisceau antérieur, le faisceau latéral, et le faisceau postérieur. Bien souvent il est surtout utile d’accentuer l’effort sur les deux derniers parce que ce sont ceux qui sont le plus en retard et qui sont le moins utilisés lors de tous les autres exercices de musculation. Pour éviter un déséquilibre, il faut leur donner la priorité.

Pour information, il est aussi important de choisir les exercices en fonction de votre morphologie. En effet, certains mouvements ne seront pas adaptés à tous, et ils pourront provoquer des blessures à long terme. Donc testez, et n’hésitez pas à changer d’exercice si vous n’avez pas de bonnes sensations ou si vous ressentez des douleurs ou une gêne.

Pour son programme d’entraînement des muscles deltoïdes, il faut bien sûr sélectionner les plus efficaces des exercices de musculation des muscles deltoides, et pour réussir cela on conseille en général d’utiliser un à deux exercices de base associés à un à deux exercices d’isolation. Les exercices de base travaillent toutes les portions, alors que les exercices d’isolation permettant de solliciter spécifiquement une portion des épaules, et en plus sans faire intervenir les autres muscles.

De plus, il ne faut pas oublier les groupes musculaires de la coiffe des rotateurs qui sont nécessaires pour éviter le déséquilibre cette articulation fragile, et ainsi de se prévenir d’une blessure sur cet ensemble musculaire. En effet, ces muscles permettent de stabiliser l’épaule. Ce sont des muscles situés sur l’arrière de l’épaule, au niveau des omoplates.

Enfin, il ne faut pas oublier que disposer de deltoïdes suffisamment musclés et bien équilibrées aide à donner un aspect plus musclé au bras, mais aussi aux pectoraux, en faisant mieux ressortir ces deux groupe musculaire.