Communiqués ‘petites annonces gratuites’

Le géant Français des petites annonces gratuites en ligne

Selon le cabinet d’étude Nielsen qui a récemment analyser le marché des petites annonces gratuites en ligne en france, LeBonCoin.fr est classé numéros 9 en France avec 17 millions d’utilisateurs uniques par mois. Avec plus de 6 milliards de pages vues par mois, il se classe même troisième, derrière Facebook et Google. Revenu-sage, Le Bon Coin pourrait frapper la marque de 100 M € cette année, avec une marge bénéficiaire légèrement au-dessus de 70%. Pour le troisième trimestre de cette année, l’entreprise a augmenté de 50% par rapport à il y a un an. Alors crise ou pas, l’entreprise est en plein essor.

Une domination sans égale
En termes de concurrence, il domine tous les secteurs d’activités : automobile, immobilier (deux fois la taille de SeLoger.com d’Axel Springer) et les emplois avec environ 60.000 annonces. Le Bon Coin n’est pas positionné dans les segments supérieurs, c’est à dire ceux concernant les professionnels, cependant, il cible principalement les petites et moyennes entreprises régionales. De plus l’interaction et les partenariats avec d’autres acteurs du secteur de l’annonce gratuite en ligne étrangers, bien que ces derniers sont de sérieux concurrents, continuent à porter leurs fruits pour ce géant du marché français.

Les revenus du site
Sur le marché des petites annonces france, le flux de revenus de LeBonCoin est composé de trois parties: les services premium (vous payez pour ajouter une image, un meilleur classement, suivi de votre annonce), les frais en provenance des professionnels de plus en plus nombreux qui affluent vers LeBonCoin (de nombreux concessionnaires automobiles y ont mis toute leur inventaire), et la publicité dont les principaux secteurs sont la banque et de l’assurance, des services tels que les opérateurs de téléphonie mobile ou de télévision payante, et de l’automobile. Bien que les détails sont rares, LeBonCoin semble avoir renoncé à la vente de bannières habituelles, se concentrant plutôt sur les transactions annuelles segmentées. Une marque va bientôt cibler un groupe démographique particulier et LeBonCoin collaborera, pour un demi-million ou un million d’euros par an.

Petites annonces en France et l’immobilier

Selon différents sondages sur des sites de renoms, les annonces immobilières sont toujours aussi consultées même en plein crise économique, une crise qui a été en partie aggravée par le crash des prêts immobiliers (hypothécaires) à risque aux États-Unis. Dans le domaine de l’immobilier, le nombre d’internautes consultant des sites de petites annonces en france continue de croître. En ligne depuis 1996, seloger.com compte actuellement près de 1,4 million d’annonces. Le site permet aux internautes de consulter en ligne des annonces immobilières de particuliers et de professionnels. Pionnier ce domaine, le site a été suivi par d’autres, comme ooservices.fr

Un succès qui ne faiblit pas
Bien que le secteur de l’immobilier ait pourtant connu plusieurs crises depuis 2005, le succès des sites d’annonces, lui, ne faiblit pas pour autant. Le nombre de visites quotidiennes sur les sites d’annonces ne cesse de progresser. On est face à une évolution générale de la société, les gens préfèrent Internet au habituel papier. Plutôt que l’agence immobilière du quartier ou les journaux papier, l’acheteur potentiel privilégie aujourd’hui la toile dans sa recherche de logement. Cela signifie, entre autre, que les annonces des journaux sont en déclin et les petites annonces gratuites immobilières se voient et se publient toujours très bien.

Diversifié les activités
Les sites d’annonces immobilières doivent diversifier leurs activités pour continuer à prospérer. Aussi, actuellement sur la plupart des sites de petites annonces il est rare de ne voir qu’une seule catégorie comme les annonces immobilières. Sur ooservices.fr, par exemple, il y a toute une panoplie de catégories telle que véhicules occasion, immobilier, animaux, achat-vente, cours, emploi, aide à la personne, vie locale, évènements, services, sorties, rencontres,… qui n’attendent qu’à être visiter. Dans un premier temps, pour consulter une annonce dans le but d’acheter un bien ou comparer des prix afin de fixer le prix de vente de votre produit, vous êtes invités à sélectionner une région.

Immobilier, la nouvelle donne parisienne de l’annonce gratuite

Le marché parisien de l’annonce gratuite fonctionne au ralenti depuis quelques années, mais la baisse des prix tarde à se concrétiser. Les acheteurs sont exigeants, les vendeurs, toujours aussi gourmands, espérant un simple ajustement en douceur. Dans un marché où les transactions ont fondu de 22 % en un an, au 2e trimestre 2012, les vendeurs ne dictent plus leur loi et les acheteurs ont repris la main. Si les beaux quartiers et les biens sans défaut résistent mieux à la baisse des prix, on observe partout un net allongement des délais de vente. Ce peut-être aussi la conjoncture actuelle qui fait que ce marché très prometteur soit dans une telle situation.

Une chute remarquable
Les prix ne reculent pas encore franchement, mais l’écart entre les plus beaux produits et le tout-venant se creuse de plus en plus nettement. Inquiets de la conjoncture, les acheteurs font la fine bouche et réclament de sévères décotes pour les biens ayant des défauts. Rien d’étonnant, car les pouvoirs d’achats de la majorité de ces acheteurs ne sont plus ce qu’ils étaient avant cette période de conjoncture. Pour voir cela de plus près, il suffit de visiter les sites de petites annonces gratuites en ligne. De nombreuses annonces sont restées sans réponses, et ceux qui ont reçu des réponses aboutissent rarement par un contrat d’achat ou de location.

L’offre va-t-il y survivre ?
Reste à savoir si les vendeurs suivront, sachant que bon nombre d’entre eux peuvent très bien retirer leur bien du marché. Les acheteurs souhaitent obtenir immédiatement le prix de demain tandis que les vendeurs espèrent encore vendre à celui d’hier. Dans une telle situation, le marché ralentis, même si les acteurs des petites annonces particuliers en ligne ne tarissent pas d’imagination pour attirer des clients. Les prochaines années à venir seront cruciales pour voir si le tassement des prix enregistré depuis quelque temps se transforme en baisse sensible. Bref, c’est une situation à suivre de près surtout pour les différents acteurs de ce domaine.

Le secteur de l’occasion automobile et de domaine de l’annonce gratuite

Le marché de l’occasion automobile ne connaît pas la crise, et c’est en partie grâce aux acteurs de l’annonce gratuite en ligne. Les ventes de véhicules d’occasion sont presque trois fois supérieures à celles des voitures neuves depuis le début quelques années. En 2010, en france par exemple, de janvier à fin octobre, on dénombre ainsi 4,5 immatriculations pour les premières, contre 1,59 million pour les secondes. Un décalage historiquement élevé, puisque qu’il faut remonter à 2006 pour retrouver des niveaux similaires (le marché de l’occasion avait alors pesé 2,75 fois plus que le marché du neuf) et à la fin des années 1990 pour retrouver un ratio supérieur. C’est un indicateur de plus de la crise actuelle du marché automobile.

Le prix, principal moteur d’achat
Dans le secteur de l’automobile, on est sur un marché guidé par le prix, qui reste le principal moteur d’achats. De nos jours, en france, 74 % des acheteurs de véhicule d’occasion ont préféré opter pour une seconde main du fait de son prix, c’est suffisant pour l’utilisation demandée, peu d’importance accordée à la voiture… Et pour trouver une voiture d’occasion il n’y rien de telle que les petites annonces gratuites en ligne car en plus d’offrir des services incomparables, la plupart des sites d’annonces en ligne sont gratuit. Une logique d’économie que l’on retrouve dans le classement des constructeurs : sur les neuf premiers de l’année, on trouve quatre modèles Renault (Clio 2, Scénic, Megane, Twingo…). Un leadership qui n’est pas étonnant au vu du positionnement prix de la marque au Losange traditionnellement plus accessible que ses concurrents.

Loin d’être une bonne nouvelle pour tous
Au final, cette prépondérance du marché de l’occasion qui est accentué car les présences des petites annonces classées en ligne, n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les acteurs économiques. D’un côté, c’est une activité qui nous permet de pallier la chute des ventes de voitures neuves. Mais de l’autre, le poids des particuliers est tel qu’on passe à côté de nombreuses ventes. Selon Eurostaff, les concessionnaires ne captent que 20 % des ventes de véhicules à moins de 20.000 euros et moins de 2 % sur de celles des véhicules de plus de cinq ans d’âge.

Comment augmenter votre chiffre d’affaires à travers les sites de petites annonces gratuites?

Dès qu’une marque a atteint le point mort et réalise un chiffre d’affaires supérieur à ce niveau, la vie devient beaucoup plus facile. Les marges brutes dans ce secteur d’activité sont souvent élevées, et lorsque tous les coûts fixes sont couverts, une grande partie de la marge devient du bénéfice. Mais en attendant d’atteindre ce fameux point mort la marque ou l’entreprise se doit de multiplier ses efforts pour augmenter son chiffre d’affaire. C’est là qu’interviennent les sites de petites annonces gratuites.

Quelques préparations logistiques
Avant de diffuser des petites annonces gratuites en ligne pour vendre plus de produits, l’entreprise doit se préparer face aux éventuels clients et ventes à venir. Ainsi, dans l’industrie, lorsque les ventes augmentent, il devient nécessaire d’investir dans de nouvelles usines. Dans le luxe il est toujours possible de sous-traiter tout ou partie de la production. Dans la plupart des sites de petites annonces gratuites, les comptes clients constituent un autre problème, alors qu’une marque qui gère elle-même ses boutiques est payée en espèces, ou par des moyens de paiement recouvrables immédiatement. Qu’en est-il alors du stock ? En fait, la marge brute étant assez élevée, les stocks à prix coûtant ne sont pas trop difficiles à financer lorsque le niveau des ventes est satisfaisant.

Des difficultés pour faire face aux résultats des publications de petites annonces
La principale difficulté financière consiste à s’assurer que les produits du catalogue sont disponibles partout dans le monde, dans toutes les boutiques de la marque ou de ses distributeurs. Mais cette difficulté est bien évidemment considérablement plus grande pour des entreprises moyennes que pour de très grandes marques. Une autre difficulté, dans le secteur de la vente via les sites de petites annonces auto et autres concerne les retours : à la fin de la saison, certains articles peuvent être invendus et retournés. Pour les petites marques, ceci correspond à un problème majeur car elles doivent commencer la saison avec un grand nombre de produits, pour offrir de la variété à ses clients.

Petitesannonces.me : le site des annonces gratuites en France !

Pour vous assurer de la publication de vos annonces ainsi que du nombre de visite qu’elles vont accumuler, faites appel au site petitesannonces.me, le nouveau site des annonces en France !

Ce site vous propose de classer vos articles dans une des régions de la France prélistées ainsi que dans une des nombreuses rubriques d’annonces, à savoir les annonces d’animaux, les annonces immobilières, les annonces de ventes et de location d’articles divers, des annonces d’emplois et de services ainsi que des annonces de rencontres. Ainsi, que vous soyez un nouvel investisseur dans le domaine, un vendeur d’articles d’occasion ou neufs, un investisseur immobilier ou tout simplement un propriétaire qui veut ajouter une annonce de location à faire paraître sur le web, un chômeur ou un simple citoyen à la recherche d’un emploi, un employeur qui recherche un employé, ou encore un particulier ou un professionnel à la recherche d’un service ou proposant un service quelconque, alors le site des petites annonces gratuites en France est faites pour vous !

Pour ce faire, à part la sélection de la catégorie et de la région de votre annonce, vous devriez également détailler les champs vides pour le titre et le corps de l’article ainsi que votre adresse e-mail et ajouter une photo pour mettre en valeur votre annonce et le tour est joué.

Le site ne requiert pas de règlement en particulier. Il suffit tout simplement aux annonceurs d’être sur la France pour susciter la validation de la publication de leurs annonces sur le site. Les annonceurs en dehors de la France sont priés de faire appel aux sites étrangers, qui ne manquent pas sur le web. Les plus connus restent ceux dédiés pour les annonces à la Réunion, notamment les annonces voitures avec plus d’une centaine de marques de voitures en guise de catégories et les annonces animaux pour la vente et l’achat d’animaux à la Réunion.

Alors, n’attendez plus pour mettre en ligne vos annonces pour trouver acquéreurs ! Rendez-vous sur le site petitesannonces.me !

Savoir poster et consulter les petites annonces

Plusieurs petites annonces gratuites publiées sur les sites internet d’offres ou de recherches d’emplois ou de services, ne répondent pas le plus souvent aux conditions et aux normes de ces sites internet. Par conséquent, les informations laissées n’atteignent pas leurs cibles.

 

Le site internet que nous voulons vous conseiller est celui sur lequel, vous pouvez faire poster  et consulter des annonces très intéressantes.

 

Sur le site, vous pouvez lire les conditions générales avant de commencer à consulter les informations sur le site. Les règles de sécurité sont aussi disponibles et vous permettront de protéger vos annonces contre les tentatives de falsification et de truquage des personnes mal intentionnées.

 

Les annonces sont réparties en différentes catégories. Vous ne pouvez pas poster ni consulter des annonces sans avoir les classer dans ces catégories. C’est juste pour vous permettre de trouver la facilité à consulter et à poster les annonces. Vous ne perdrez pas de temps à faire vos recherches puisque les catégories sont explicatives.

 

A titre d’exemple, vous pouvez trouver la catégorie des petites annonces automobiles/motos.

 

La consultation et le postage des annonces sur ce site sont gratuits. Ce que vous ne trouverez nulle part. Profitez de nos services et offres pour faire passer vos informations, annonces ou même recueillir celles que vous recherchez.

 

 

Consommer des fruits et légumes pour être en bonne santé

Pour être en bonne santé, la consommation de fruits et légumes dans son alimentation journalière est souvent évoquée. En effet, les fruits et légumes sont de véritables sources de minéraux, de vitamines et de fibres, facilitant le transit intestinal et ils contiennent très peu de calories. Il est même conseillé d’en prendre au moins 5 fois par jour. Ces aliments sont préconisés pour avoir du tonus et afin d’éviter la prise de poids. Ils possèdent cette caractéristique de réduire les maladies cardio-vasculaires, les cancers et le diabète.

Les fruits sont également réputés pour leur caractère hydratant car la plupart contiennent 90% d’eau. L’on peut en consommer de différentes manières, crus ou cuits sans additionner de sucre. Certaines personnes préfèrent en prendre sous forme de confiture, de jus ou encore de surgelé, notamment celles qui ont des intestins fragiles.

Il y en a pour tous les goûts, des fruits rouges comme des fruits jaunes. Les fruits secs ne sont pas oubliés car ils apportent des glucides et du calcium. Ils contiennent plus de fibres favorisant l’élimination des acides biliaires et du cholestérol. Ces fruits secs sont à consommer sans modération quatre à cinq fois par semaine. Les fruits rouges font disparaître la rétention d’eau et les jambes lourdes. Elles favorisent une bonne circulation sanguine et les queues de cerise, concoctées en tisane, ont des effets diurétiques. Il faut noter qu’un déséquilibre alimentaire peut engendrer plusieurs conséquences, à savoir la fébrilité du système immunitaire, les retards physiques et mentaux, les défauts de naissance, la cécité voire la mort dans certains cas.

Les principaux constituants des fruits comprennent la vitamine A pour renforcer l’immunité et la vision. Le potassium améliore le fonctionnement des muscles et du système nerveux et la vitamine B apporte beaucoup d’énergie. La présence des vitamines E et C dans les fruits constituent des antioxydants pour se protéger du cancer. Dans la même optique, les organismes internationaux incitent les agriculteurs à adopter de nouvelles méthodes de conservation des fruits pour préserver leurs éléments nutritifs.

Sur le site 1000-annonces.com, des petites annonces déposées régulièrement par différents producteurs offrent une variété de produits du terroir pour un meilleur bien-être. L’été regorge de fruits : cerises, fraises, pêches, abricots, nectarines, melons, pastèques, poires, pommes, raisins, figues, prunes… alors c’est le moment d’en consommer.

Comment vendre un fonds de commerce

Pour bien vendre son fonds de commerce, il est nécessaire de suivre certaines formalités. En premier lieu, il est plus prudent d’évaluer le fonds de commerce en question. Le vendeur doit constater ce qui pourrait intéresser l’acheteur, que ce soit l’emplacement du fonds de commerce, le commerçant ou le commerce lui-même. Quelquefois, il doit laisser le mobilier, l’outillage et les matériels pour mieux attirer l’attention de l’acheteur.

Le vendeur doit également veiller à ce que ce soit les mêmes fournisseurs, proposant des tarifs compétitifs, qui approvisionnent le futur acheteur. De toute évidence, vendre son fonds de commerce implique la vente de sa clientèle et de son stock. Le vendeur doit aussi s’occuper des dossiers nécessaires à la vente. Ces derniers se déclinent en comptes de pertes et de profits, en inventaire de stock et de matériel d’exploitation ainsi qu’en bail.

La vente d’un fonds de commerce peut aller de 1 à 12 mois. Le vendeur doit présenter à la fois de la patience et du dynamisme. Ceci, afin d’attirer l’attention de l’acheteur au même titre que le prix de vente du fonds de commerce. Le prix d’un fonds de commerce doit être fixé selon certains critères. Il dépend de la situation économique du fonds de commerce, de son potentiel de développement, de son état ainsi que de son emplacement.

Le vendeur peut également proposer une possibilité de remboursement. S’il dispose de stocks, il peut les vendre en totalité ou en partie à l’acheteur ou encore négocier avec ce dernier. Le vendeur doit aussi justifier la capacité de vente de son fonds de commerce. S’il est marié, il doit mentionner les droits de son conjoint et son régime matrimonial. De même, il doit être enregistré auprès du registre de commerce.

Si le vendeur est un mineur non émancipé, il jouit du régime de protection et peut procéder à la vente après consentement de ses parents. S’il est sous la tutelle d’un administrateur, ce dernier peut lui donner l’autorisation délivrée par le juge des tutelles.

Dans le cas où le vendeur est un mineur émancipé, il peut céder son fonds de commerce ou le mettre en location gérance mais ne peut l’exploiter. Le vendeur majeur incapable, quant à lui, requiert un concours de curateur s’il est en curatelle. Sous sauvegarde de justice, il peut vendre seul son commerce.

Si la vente est conclue, le vendeur doit faire en sorte d’enregistrer l’acte de vente dans le courant du mois qui suit la signature du contrat. Par la suite, il doit publier la vente deux fois. Une première fois dans un journal d’annonces et une deuxième fois dans le bulletin officiel des annonces commerciales et civiles.

Avant d’acheter un fond de commerce, il est conseillé de décortiquer les petites annonces des sociétés spécialisées dans la vente de fonds de commerce ou les offres sur internet comme sur le site 1000-annonces, dans sa rubrique Immobilier.

Devenir propriétaire d’un scooter

Aujourd’hui beaucoup de déplacement se font à moto ou sur un deux roues. La game du scooter va de la puissance 50 cc, 150 cc, 250 cc jusqu’à 650 cc. Les modèles sont variés et sont au goût de tous les fans de scooter. Ceux qui choisissent un modèle sportif opteront pour le scooter doté d’un moteur à refroidissement afin de faciliter l’accélération. Ces modèles sont également pourvus de jantes sportifs, de selle bien rembourrée et de repose-pieds confortables.

L’achat d’un scooter d’occasion chez les garagistes et les concessionnaires est plus sûr et sans arnaques. De plus, les deux-roues ont été révisées et sont vendues avec une garantie comprise entre 3 mois et 1 an. Cette garantie est passible d’une extension à travers une société partenaire.

Les concessionnaires proposent aussi des scooters d’occasion à des tarifs préférentiels. Acheter un scooter d’occasion chez un professionnel est plus avantageux car ce dernier donne des conseils pratiques et un soutient en cas de problèmes. Se procurer un scooter d’occasion chez un professionnel facilite aussi le choix de l’engin. En plus, le client peut demander sur place toutes les informations concernant le scooter. Il peut partiellement ou intégralement acheter le scooter d’occasion, souscrire à une assurance scooter, changer de plaque d’immatriculation, procéder au gravage antivol et dénicher tous les équipements et accessoires d’un scooter.

De même, il peut également mettre en vente chez ce même professionnel, son ancien scooter. Ce professionnel est plus apte à jouer le rôle d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur comparé à une vente entre particuliers. Les revendeurs professionnels acceptent également tous les modes de paiement. Ils proposent la reprise d’un scooter dans le but d’acquérir un nouveau scooter. Dans le même ordre d’idée, chaque scooter d’occasion proposé ne peut être un scooter volé chez un concessionnaire.

De nombreux magasins et boutiques en ligne proposent une large gamme de petites annonces sur les scooters d’occasion. Un moteur de recherche est alors à la disposition des futurs acheteurs afin de faciliter la recherche d’un scooter. Acheter un scooter d’occasion est intéressant non seulement au niveau de son état et de son prix, mais aussi côté pratique. Les scooters d’occasion sont vendus suivant un budget déterminé.

Certains sites internet comme 1000-annonces proposent la dépose de petites annonces gratuites. Tandis que les futurs acheteurs pourront consulter une multitude de scooters d’occasion sur l’interface de ces sites web. Chaque petite annonce de vente de scooter d’occasion est accompagnée de détails techniques et de clichés. 

Si les nouveaux modèles de scooter attirent les amateurs du genre, ces derniers sont plus enclin à se tourner vers les scooters d’occasion car leurs prix sont plus abordables et les scooters sont encore en bon état.