Communiqués ‘tendances’

Craquez pour les sacs à main Mac Douglas

Valeur sûre dans l’univers de la maroquinerie, Mac Douglas a séduit , par la qualité et la beauté de ses produits, une une clientèle adepte d’élégance et de modernité. Adoptez un look moderne, urbain et glamour avec la collection  BuniCelle-ci propose des sacs à main, des sacs à dos et de la petite maroquinerie, alors trouvez le produit qui va satisfaire toutes vos envies ! Coup de coeur de l’équipe pour le sac à main Mac Douglas PANANG-VE SU M rouge  au style très chic et féminin avec son cuir de vachette et sa grande taille qui lui permet d’être un fourre-tout. Ce magnifique sac à main est disponible au prix de 349€, rendez-vous sur la boutique en ligne sacastar.com pour le découvrir et vous l’offrir.

 

 

Desigual, la nouvelle vague venue d’Espagne

Une créativité débordante, des couleurs vives et  une importante variété d’articles, c’est ce qui caractérise parfaitement la marque Desigual. La griffe espagnole n’a pas mis longtemps à faire craquer les Français qui sont en quête de modèles classes et originaux.

Zoom sur un phénomène de mode

Depuis sa naissance lors de l’année 1984, Desigual s’est bâti autour d’un univers cool et branché.  La marque se met un point d’honneur à sans cesse se démarquer de la concurrence en renouvelant d’une année sur l’autre l’ensemble de ses collections tout en gardant cet esprit exubérant. Outre le prêt- à-porter, la griffe s’est rapidement diversifié dans les accessoires et a donc transposé ses imprimés bariolés et ses couleurs débordantes sur des chaussures, des ceintures mais aussi des sac à main. Ces produits ont connu un succès fulgurant dès qu’ils sont sortis. Dans la langue espagnole, Desigual signifie « pas pareil » et cela convient à merveille à sa philosophie qui est de ne ressembler à personne en mettant l’accent sur son unicité. Le sac Desigual se distingue par son mélange de motifs abstraits et des imprimés floraux et également par des jeux de couleurs.

Choisir son sac Desigual

La marque espagnole possède une grande sélection d’articles de mode allant du sac à main  à la petite maroquinerie en passant par les pochettes. Quel que soit le moment ou l’occasion, le sac Desigual est idéal pour vous accompagner dans tous vos déplacements, au travail, en vacances ou en soirée. A la fois élégant,glamour et décliné en cabas, portée-épaule ou en forme classique, le sac à main Desigual est l’accessoire qui donne à votre look un atout chic supplémentaire.

 

 

 

Le déploiement de Séquoia

Séquoia poursuit son rythme d’ouvertures de boutiques avec récemment Bordeaux et bientôt
Rennes en franchise. A Toulouse, la marque, spécialisée dans le sac à main et la petite maroquinerie, vient d’intégrer une boutique en propre. A
l’international, elle bénéficie désormais d’une adresse à Bahreïn. La région du Moyen-Orient
participe en effet de la stratégie de l’entreprise dans son développement export. De fait, elle
vient de signer avec un agent. Ailleurs, le marché japonais affiche une bonne progression
de la consommation aux Etats-Unis reprend des couleurs. Les grands magasins tels que
Saks s’intéressent de plus en plus à Séquoia. Pour l’hiver prochain, le maroquinier présente
deux nouvelles lignes en cuir (Overall et Kick) adaptées au contexte économique, c’est-à-
dire accessibles en terme de prix. « Mais au-delà la prise en compte du contexte actuel et
des difficultés rencontrées par nos distributeurs, nous ne faisons jamais de concession, tant
au niveau du style qu’au niveau de notre image. La création, la qualité et le prix constituent
toujours le fer de lance de nos collections », rebondit Florence Sisso, directrice commerciale
France et directrice de la communication internationale. Ces deux lignes ont d’ores et déjà
remporté un vif succès dans les commandes. Autre succès en boutique qui va dans le sens des
petits achats d’impulsion : la ligne de pochettes et de trousses réalisées dans une cinquantaine
de matières et de couleurs différentes et vendues à 25 euros. « Les maroquiniers nous disent
vendre de petites pièces de maroquinerie et surtout des petite pièces moins chers qu’avant.
Actuellement, ils vivent des difficultés d’écoulement de leur stock dues au manque de trafic.
A nous de renforcer notre présence sur le terrain, en France comme à l’étranger, de créer des
opérateurs pour justement augmenter le trafic en boutique et d’accentuer notre communication
corporate et produits », poursuit la direction. Cette présence renforcée sur le terrain se traduit
également par l’arrivée de nouveaux mobiliers pour les détaillants et une politique soutenue
de participation à des salons comme le Duty Free à Singapour, le Mipel d’Italie en septembre
et le Tax Free de Cannes en octobre. Enfin, l’actualité du jour, c’est aussi l’association avec
l’Hôtel Costes pour la création et la distribution de leur ligne de bagages baptisée X-tra Bag.

Clarisse Darques jeune pousse prometteuse

Place aux jeunes ! Une fois n’est pas coutume, nous nous intéressons à une styliste qui débute dans une entreprise à forte notoriété bien que n’évoluant pas dans le luxe. Clarisse Darques est diplômée en Design Industriel du Strate College Designer (Sèvres). Dans le cadre de son cursus, ses stages successifs l’ont conduite tour à tour chez Promostyl (bureau de tendances international) à Paris, Lancel et Paquetage. Entre-temps , Erasmus lui permit de passer quatre mois à l’Ecole des Beaux-Arts de Tallinn (Estonie). Son stage diplômant de 6 mois chez Paquetage fin avril 2011 lui a ouvert les portes de cette entreprise qu’elle a intégrée en décembre 2011.

Vous êtes entrée chez Paquetage il y a un an. Quel  été votre cursus étudiant avant d’intégrer votre première entreprise ?

Clarisse Darques : Je viens d’un domaine artistique proche du stylisme, le Design Produit. J’ai commencé par un BTS Design Produit à l’Institut Sainte Geneviève (Paris), au cours duquel j’ai effectué un stage dans le bureau de tendances Promostyl. J’ai travaillé au département « lingerie & beach wear ». Mon premier pas dans la mode. Ensuite j’ai intégré l’école Strate College Designer (Sèvres), toujours dans le secteur du Design produit, dont je suis ressortie diplômée Designer Industriel. Cette fois-ci, c’est chez Lancel que j’ai effectué un stage d’étude. Mon attirance pour la mode a toujours été très présente. Et la maroquinerie se trouvait être le parfait compromis entre le stylisme et le design d’objet.

 

Connaissiez-vous Paquetage avant votre arrivée dans l’entreprise ?

C.D. : A la fin de mon cursus, je devais effectuer un stage diplômant afin de valider mes études. Je ne connaissais pas Paquetage et c’est par hasard, via un site de ventes privées, que je l’ai découverte. La marque m’a tout de suite plu, c’était un véritable coup de cœur. Les modèles étaient épurés mais il y avait toujours un détail travaillé qui faisait sortir chaque sac du lot. Lors de ma recherche de stage, je me suis dit « soyons folle, osons leur écrire ». C’est par l’humour que j’ai réussi à attirer leur attention en leur écrivant un mail « de motivation » atypique. Ensuite, coup de fil de Marie-Christine Frison, responsable des collections, et entretien avec elle : le courant est tout de suite bien passé entre nous.

 

Quel est votre rôle chez Paquetage ?

C.D. : Je suis styliste junior, mais aussi multi-casquette. Je m’occupe non seulement de décrypter les tendances avec Marie-Christine Frison, du dessin des lignes, mais aussi de la création du catalogue, des photos et des visuels de campagne. On peut dire que je ne m’ennuie pas.

 

Vous ne connaissiez-pas Paquetage avant votre stage, mais aujourd’hui, quelle idée vous en faites-vous ?

C.D. : Baignant dans l’univers Paquetage depuis fin avril 2011, selon moi c’est une marque qui met l’accent sur la couleur. Certes, elle n’oublie pas les basiques comme le noir et le marron, mais elle s’efforce d’inclure des couleurs subtiles, toujours dans le souci qu’elles soient faciles à porter. Paquetage est aussi une marque ludique et ouvertes à toutes les tranches d’âge. Désireuse de plaire autant à l’étudiante qu’à la femme active, elle propose un éventail de lignes variées. C’est une griffe éclectique et abordable pour toutes.

 

Que pensez-vous de la mode des années 2010 ?

C.D. : Nous sommes une génération qui a envie d’évasion par le rêve, car les temps sont durs. On ne peut ignorer que la mode puise son inspiration dans les films ou le séries qui ont marqué notre société. Les imprimés sont de plus en plus typés et envahissent les supports en all-over, les couleurs sont plus tranchées ou les mélanges plus audacieux. Le Vintage fait aussi son grand come-back. Ce retour du passé est une manière de se rassurer et d’exprimer sa nostalgie du « bon vieux temps ». Il y a une ode au souvenir et une volonté de marquer son appartenance à une tendance, voire un groupe. Pour moi, la mode est un moyen incourtournable d’expression de soi.

 

Et quelle idée vous faites-vous de la maroquinerie actuelle ?

C.D. : Elle va de pair avec les fluctuations de la mode. Beaucoup de volumes sont quasiment des répliques de sacs rétro. Bien sûr, les manières de traiter cette inspiration sont différentes : on aura toujours des opposés : rigide/souple, structuré graphique/loose, etc. J’ai surtout l’impression que ls habitudes se déracinent. Les mini-pochettes, utiles pour ne transporter que le strict nécessaire en soirée, envahissent  la rue le jour. On a aussi une forte émergence du sac « utilitaire ». Maintenant, les femmes ne portent plus un sac à la fois, mais deux. Le premier pour emmener son attrait féminin habituel, en matière épaisse, doublé et plus travaillé. Et le second, plus basique, souvent en toile, pour transporter quelques dossiers ou son repas du midi. Avant, on avait un sac en plastique jetable ou en papier. Maintenant c’est un sac en tissu plus durable.

 

Selon vous, en ce début  2013, le sac féminin est-il toujours un produit leader dans la mode comme il l’a été dans les années 2000 ?

C.D. : Oui, mais autrement. Le sac à main prend un nouvel élan avec des matières détournées ou recyclées, qui peuvent donner lieu à de superbes associations. C’est un segment à exploiter, tout comme le sac « utilitaire ». Peu importe la génération, la femme aura toujours besoin d’un sac pour se sentir belle et compléter esthétiquement sa tenue. Le sac est le point d’orgue de la personnalité. Avoir la possibilité de l’assortir et d’en changer au gré de ses humeurs n’est plus forcément un luxe de nos jours.

 

Nouveau guide de Luxe sur internet : G-Luxe.fr

Vous vous dites quels cadeaux vous allez offrir à l’occasion d’une fête, une fête ou noël ? Vous désirez rompre avec les cadeaux classiques? Découvrez sur g-luxe.fr, une sélection des meilleurs articles de luxe qu’il est possible d’offrir à votre femme, amie, ou mère !

Pour un mariage ou fiançailles, vous avez besoin d’une bague. Cette dernière, est  communément en or. Si vous voulez  marquer cet événement à tout jamais, offrez-lui alors une bague en diamant ! G-luxe vous assiste dans la sélection de votre cadeau et vous propose une sélection des meilleures bagues … au monde !

G-luxe.fr vous invite au rêve et à l’évasion à travers des thèmes sélectionnés autour du luxe: montres suisses, bijoux, sac pour femme, automobiles de prestige, etc. et bien d’autres articles de luxe.

Laissez-vous emporter par un large choix de bijoux sélectionnés pour vous ainsi que des fiches des bijoutiers reconnus dans le monde. Retrouvez ainsi: bagues, colliers, bracelets, montres hommes et femmes…

Vous voulez offrir un cadeau luxueux ? Un bijou, un diamant ? Ce magazine de luxe, a collectionné pour vous les plus belles pierres précieuses, pierres fines, et perles du monde.

Les marques sont présentes sur g-luxe.fr ! Ainsi, le site a créé une rubrique pour vous proposer les marques de luxe les plus connues sur le marché; mais aussi les marques que vous ne connaissez peut être pas et qui peuvent présenter une opportunité pour vous.

Venez découvrir l’univers de luxe avec tout son charme sur g-luxe.fr, magazine de luxe et des marques de luxe sur internet.

Magazine Luxe

www.g-luxe.fr

L’automne s’installe : quels seront les articles de prêt-à-porter les plus prisés sur le web ?

+ 142%* de visites pour la requête « doudoune »   sur le moteur de shopping de Cherchons.com 

 

Meylan, le 03 octobre 2011,

 

Facebook : http://on.fb.me/qdHBRw Suivez les nouvelles tendances mode sur notre page.

 

Si vous n’arrivez pas à visualiser ce communiqué, cliquez sur le lien suivant : http://on.fb.me/nv9kBP

 

Depuis le 23 septembre dernier, l’été s’est bel et bien terminé pour laisser place à l’automne.

Dans les vitrines des magasins, manteaux et bottines ont remplacé débardeurs et tongs. Le climat change et cela n’est qu’un début… Peu importe, beaucoup d’internautes sont déjà prêts à aborder l’automne sereinement, et commencent dès à présent leur session shopping pour adapter leur garde-robe à la saison.

C’est un comportement que l’on observe chaque année. Dès l’arrivée d’une nouvelle saison, les consommateurs s’équipent sans plus attendre pour être à la pointe des nouvelles tendances.

Cherchons.com en a fait le constat l’année dernière. En effet, l’arrivée de l’automne a été le moment propice choisi par ses visiteurs pour renouveler leur dressing.

Cherchons.com a dressé le classement des articles les plus consultés sur son moteur de shopping l’automne dernier.

Top 5  des articles de prêt à porter les plus populaires sur Cherchons.com durant le premier mois de l’automne 2010 :

  1. Doudoune : +142% * (Prix** : de 7,99 € à 819 €)
  2. Bonnet : + 135 %*  (Prix** : de 1,47 € à 1 020 €)
  3. Echarpe : + 92 %*  (Prix** : de 1,99 € à 1 650 €)
  4. Gants en cuir : + 79 %*  (Prix** : de 4,99 € à 550 €)
  5. Blouson : + 69%*  (Prix** : de 5 € à 2 590 €)

La doudoune occupait la tête du classement, c’était l’article le plus prisé par les internautes durant l’automne.

On constatait également dès le mois de septembre, une augmentation significative du nombre de visites pour la requête bonnet qui occupait la seconde place parmi les articles les plus populaires de la saison.

Les écharpes arrivaient en troisième position du classement, suivies par les gants en cuir, indémodables et toujours très appréciés par la gente féminine.

Le blouson était lui aussi dans la course et occupait une place de choix. Déclinable à toutes les sauces, blouson en cuir, en jean ou en daim, il trouvait sa place dans le dressing des français.

 

Si vous souhaitez vous faire plaisir et renouveler votre garde robe, découvrez la sélection « mode automne 2011» de Cherchons.com : http://bit.ly/qRbTLt

 

* Evolution du volume de visites sur Cherchons.com entre le 20 août 2010 et le 20 septembre 2010 (1 mois avant l’arrivée de l’automne)
  comparée à la période du 21 septembre 2010 au 21 octobre 2010 (1er mois de l’automne)

**Prix pratiqués sur Cherchons.com le 29 septembre 2011.

 

A propos de Cherchons.com :

Avec plus de 4 millions de visiteurs uniques chaque mois et une offre de plus de 10 millions de produits présentée, Cherchons.com propose sur le web un des moteurs de shopping les plus intelligents du marché.

Comparateur de prix indépendant et de proximité, Cherchons.com offre à tous un espace shopping complet et optimisé pour répondre au mieux aux besoins  des acheteurs, et apporter un conseil « sur mesure » à ses e-marchands.

Cherchons.com répertorie activement les sites internet des e-commerçants, trouve et organise la plus large sélection de produits provenant de plus de 1500 boutiques en ligne référencées.

Fondé, à Grenoble en 1999, par Alain Franciosa, Cherchons.com poursuit son développement au rythme d’une croissance significative  et occupe une place à part entière dans le panorama des comparateurs de prix.

 

/ Shopping automne : http://bit.ly/qRbTLt

/ Site internet : http://www.cherchons.com/

/ Twitter : http://twitter.com/#!/Cherchons_com

/ LinkedIn : http://www.linkedin.com/company/cherchons.com/products